Abou Traoré collectif des agents contractuels de l’état : « Notre principal souci aujourd’hui est notre intégration dans la fonction publique de l’Etat »

0

Le président du Collectif des agents contractuels de l’Etat, Abou Traoré, dans cet entretien explique les difficultés de leur situation et appelle les autorités compétentes à penser à leur intégration à la Fonction publique.

 Mali Tribune : Pouvez-vous nous parler de votre collectif ?

 A.T. : Le Collectif des agents contractuels de l’Etat a été créé en 2013 juste après le recrutement suite à un retard du paiement de salaire des agents contractuels de l’Etat. Nous sommes au nombre de 3076 agents repartis entre plusieurs catégories.

Mali Tribune : Quel est votre principal souci aujourd’hui ?

A.T : Notre principal souci aujourd’hui est l’intégration dans la fonction publique de l’Etat. Nous avons été recrutés au sein de l’administration et sommes utilisés par les responsables à travers nos diplômes respectifs et non nos catégories de recrutement. Cela nous amène à lancer un cri de cœur à l’endroit des plus hautes autorités plus particulièrement à son excellence Elhadj Ibrahim Boubacar Keita, pour la relecture du décret 051 à son article 27 qui prévoit que les contractuels recrutés dans les catégories E et D ne peuvent prétendre aux catégories ABC.

Mali Tribune : Qu’avez-vous posé comme action ? Et que comptez-vous faire ? 

A.T : Par rapport aux démarches entreprises, nous avons rencontré l’ex-ministre de la Fonction publique, l’UNTM, les présidents de certaines institutions, dans le seul souci de trouver une solution à notre problème. A propos de nos prochaines actions, nous rappelons que nous sommes dans une logique de demande de clémence auprès de nos autorités. Donc notre démarche s’inscrit à aller vers elles afin de les converger vers notre souffrance pour un dénouement heureux. Nous sommes dans l’optique de rapprocher tous ceux qui pourront apporter un changement à notre situation. Et l’UNTM demeure notre collaborateur favori dans cette démarche.

Propos recueillis par

Koureichy Cissé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here