Attaque contre le contingent tchadien à Aguelhok : Au moins huit et plusieurs blessés

0
KIDAL Un soldat tchadien abat froidement son commandant
soldats tchadiens de la Minusma

Le dimanche 20 janvier 2019, le Mali célébrait la 58ème fête de la création de son armée dans toutes les garnisons du pays. Au même moment, dans la région de Kidal, cercle de Tessalit, le camp du contingent tchadien, servant sous la bannière de la Minusma dans la commune d’Aguelhok, a été visé par une attaque terroriste qui a fait plusieurs morts, des blessés et des dégâts matériels importants.

Le  dimanche 20 janvier 2019, des assaillants ont attaqué, tôt le matin, le camp de la Mission des Nations unies au Mali à Aguelhok. Le dernier bilan de l’attaque serait de dix morts, une dizaine de blessés, des dégâts matériels importants et trois autres soldats auraient été capturés par les assaillants, a-t-on appris de bonnes sources.

Les mêmes sources précisent que certains blessés seraient dans un état très grave. Pour précision, le camp d’Aguelhok, dans la région de Kidal, est à l’Est du Mali. Ledit camp est occupé majoritairement par des soldats tchadiens servant sous la bannière onusienne.

Selon une de nos sources, ce bilan provisoire pourrait être revu à la hausse au vu de la violence de l’attaque. Aqmi affirme avoir mené l’attaque  «en réaction contre la visite (dimanche) du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au Tchad», précise Al-Akhbar, une agence connue pour recevoir et diffuser régulièrement des communiqués de cette mouvance

Ousmane DIAKITE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here