Le bilan de l’attaque de Nampala par AQMI revu à la hausse : – 7 militaires tués, des narcoterroristes abattus, dont 10 blessés graves – 2 pick-up emportés et certains criblés de balles

15

Nord Mali : Violation du cessez-le-feu par des groupes arméesUne source médicale d’une des localités voisines de Nampala  déclare  avoir recueilli une dizaine de blessés parmi eux dont certains grièvement, mais qui,  faute de soins, ont  été conduits vers une autre destination par leurs compagnons. Deux pick-up ont été emportés, d’autres incendiés ou criblés de balles pour les rendre inutilisables et empêcher toute poursuite par  l’armée. L’attaque de Nampala a été revendiquée par AQMI et,  curieusement, condamnée par certains groupes séparatistes du nord notamment le HCUA, le MNLA qui ont affirmé n’y avoir pas pris part.

Le mode opératoire utilisé par AQMI a été mis en branle très tôt le matin. Un premier groupe est rentré dans la ville à pied,  conduisant un troupeau de chèvres (se faisant ainsi passer pour des éleveurs). Il  a été suivi par un second  groupe d’hommes montés  sur  des ânes. Puis un troisième groupe d’ une vingtaine d’individus   circulant sur des motos de marque ” Sanili “.

L’arrivée de ce dernier groupe a éveillé les soupçons de l’armée, mais c’était trop tard puisque les éléments d’AQMI s’étaient déjà positionnés dans  des endroits stratégiques de la ville. Les soldats qui s’étaient précipités sur  une  mitrailleuse (redoutée pour sa force de frappe)  qu’ils voulaient utiliser pour repousser l’attaque en ont vite été dissuadés par des coups de feu.

Ainsi, le gros de l’effectif jihadiste,  à bord de huit pick-up lourdement équipés et qui attendait dans les environs,   profite  des tirs nourris pour faire son entrée dans la ville.

Munis de lance-roquettes, les narco-trafiquants ont pilonné les positions de l’armée qui a fini par battre en retraite.

Entre 11 et 12 heures, les militaires se sont réorganisés avant de lancer une contre-offensive. Quelques rares pick-up encore utilisables sont lancés aux trousses  des assaillants qui avaient réussi à embarquer dans leurs véhicules et quitter la ville. Après quatre kilomètres de course poursuite sans succès, les militaires sont finalement rentrés à la base.

Abdoulaye   DIARRA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. C’est le MNLA et son allié du MAA bérabiche-tormoze, cette dernière étant une milice naguère pro malienne, composée de maures bérabiches et tormozes du bled du Nord de Tombouctou qui a deux bases-vie mafieuses et narco trafiquantes, au vu et au su de l’armée malienne et de Barkhane et de MINUSMA, respectivement à Hassi-Labyedh et à Lerneb ; Lerneb étant un marché à foire hebdo qui fut colonisé, depuis 2012, par des maures mauritano-maliens Tormozes de la famille de Zahabi/Zedbih qui avaient squatté ces points stratégiques marchands de ce bled, en mettant en ordre de vassalité la tribu Kel Antesser & Chérifien (dont les éléments du MNLA étant basés à Hassi-Labyedh, amenés par les Colonels Alghabas et Kamo (des déserteurs de l’armés malienne), des touaregs des pourtours du lac Faguibine (cercle de Goundam), après le coup de Zouéra où ces mafieux maures sahariens ont mis au piquet la tête tranchée d’un ag-Antessar, supposé informer l’armée malienne, la MINUSMA et Barkhane, ont attaqué l’armée malienne à Nampala, ce matin. Point, barre !

    Que Gamou et son GATIA et son MAA, des milices pro gouvernementales ou tribales touarègues ou MUJAO ou GANDA « machin-chose » sévissent contre les narcotrafiquants mafieux maures Tormozes et Bérabiches qui écument le Haoussa, de Bamba à Nampala.

  2. Upppsssss, une petite erreur survenue en faisant copier-coller :mrgreen: . ignorez le peuple francais dans mon commentaire.
    Je me relirai bien la prochain. DESOLE 😳 :mrgreen: .

  3. Mes sinceres condoleances aux familles et proches des victimes; et aussi a tout le peuple francais et un bon retablissement aux blesses.
    Un grand merci a nos brave soldats malgre leurs conditions difficiles de travail et sous equipements, pas les feneants et cancres-rates.
    J’ai hate de connaitre la version officielle et le bilan des 2 cotes du gouvernement par l’intermediaire de son griot. & militairtes tues et des narco-jihadistes abattus: combien? combien de blesses parmis nos soldats? Ladji kabakoh et ses 2 prinicpaux ministres de la securite interieure et de la defense doivent bouger leur gros C…pour ramener la securite dans Bamako et ses 8 regions le plus vite possible. Peuple du Mali exprimons Nous, ne soyons pas Silicieux comme la Mort, sinon Nous courons directement a Notre FIN.

    vive le Mali

  4. Une armée qui fonctionne avec un tel amateurisme …. Pauvre Mali IBK à raison il je serait lui je vais m'acheter un hélicoptère pour accompagné mon jet et me goinfrer de caviars et une bonne bouteille de roschild et bounga bounga à fond……

  5. Nos soldats sont un échantillon représentatif de notre peuple. Dis-moi quels soldats tu as je te dirai qui tu es. Au Mali la victoire appartient à tout le monde mais est la défaite est la faute de ceux qui sont en ligne de front. Alors qui est fou pour se faire tuer pour des ingrats ?

  6. Comment nos militaires ont pu tuer plusieurs assaillants dans la fuite comme d´habitude avant l´arrivée de renfort selon ce journaleux? Je ne crois pas un seul instant que dans l´effet de surprise dont les assaillants ont fait usage que nos militaires ont eu que le temps de prendre la poudre d´escampette.

  7. j ai servi vers diabaly a vrai dire sa m étonner pas dit tout il faut se rendre a dans ces coins pour voir le comportement de nos militaires c est décevant un jour j ai pense écrire au ministre de défense il nous honore pas franchement il font que draguer boire se promener aucune mesure de sécurité même demain ils vont refaire la chose il est temps que nos militaires prennent conscience de la gravite notre situation sécuritaire toute mes condoléances a nos forces de défense

  8. Que dit le Gouvernement? C’est la guerre, la déclaration de guerre ou une faute de maintient de l’ordre ?

  9. ……Il y’a un véritable problème de stratégie de la part de nos miliaires. Malgré les revers de 20111, 2012, 2013 ils n’arrivent pas à anticiper les attaques des ennemis. Manque de collaboration avec la population pour identifier très tôt les suspects et manque de réactivité. Il faut vraiment revoir les choses car, nos ennemis savent tout de nous maintenant. Mes condoléances aux familles des morts et prompt rétablissement aux blessés.

  10. Alors c'était un COUP BIEN MONTE ! Mais ce groupe fait mouvement sans être répéré par les FAMAs? Barkhnane ? et Munisma ? A partir de quelle Base ? La mauritanie voisine ?

  11. franchement la honte les militaires malien font que dormir passe la journée que fumée
    et boire le thé comment on peut sécuriser un paye comme sa
    poooofffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Comments are closed.