Mali : concertations prochaines à Bamako sur le projet d’accord de paix d’Alger

1

Déclaration de la CNAS-Faso Hèrè sur les évènements de KidalL’objectif de cette rencontre, annoncée dans un communiqué du gouvernement, “est d’échanger en profondeur et de recueillir les suggestions et recommandations des forces vives de la nation sur ledit document afin de renforcer les capacités de négociations et d’améliorer le mémorandum de la délégation gouvernementale”.

Prendront part à cette rencontre les représentants des partis politiques de la majorité et de l’opposition, les organisations de la société civile, les autorités traditionnelles et coutumières, les associations religieuses, les syndicats des travailleurs et les organismes de droit de l’homme, ajoute le communiqué parvenu à Xinhua.

L’Alliance des Démocrates Patriote pour la Sortie de crise ( ADPS), un regroupement d’organisations et partis politiques dont la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè) , a annoncé jeudi qu’elle organise le même samedi une table-ronde sur le projet d’accord de paix.

Cette table-ronde regroupera l’ensemble des partis politiques notamment de la majorité et de l’opposition, les forces vives de la nation, a indiqué à Xinhua Mariam Sako, chargée de communication de la CNAS-Faso Hèrè.

Cette rencontre “était programmée depuis janvier. Nous attendions seulement l’annonce de la reprise des pourparlers, a ajouté Mariam Sako.

En prélude à cette reprise des pourparlers, les représentants du gouvernement et des groupes armés du nord sont actuellement réunis à Alger avec comme objectif est de “geler les positions des mouvements armés dans les régions du nord, de consolider les accords de cessez-le-feu et créer les conditions favorables à la reprise des pourparlers inter-maliens d’Alger prévue pour le 8 février”.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.