Mairie de la Commune V du District de Bamako : Le Maire Boubacar Bah et son équipe font le point avec leurs administrés

4

Comme les précédentes années depuis leur arrivée à la Mairie de la Commune V du District de Bamako, le Maire Boubacar Bah dit «Bill» et son équipe dont Coumba Kanté (chef de service finances et comptabilité), Mamadou S. Traoré (2e adjoint), Amadou Ouattara (3e adjoint), Ousmane Bah (secrétaire général), etc., se sont soumis au débat communal.

Cette assemblée générale, une exigence du code des collectivités, est la clôture des débats sur le budget communal qui ont commencé dans les quartiers de la Commune V. Elle a porté, dans un premier temps, sur la présentation des budgets de 2015 au 31 décembre et de 2016 au 30 septembre et du projet de budget primitif 2017. Dans un second temps, les élus se sont prêtés aux questions et critiques des populations. Le maire Boubacar Bah dit «Bill» a  expliqué les raisons de la tenue du débat. «Le débat communal est une obligation légale. C’est le code des collectivités qui l’impose. C’est pourquoi depuis notre arrivée, nous nous soumettons à l’exercice face à notre population», dit-il. Coumba Kanté, chef de service finances et comptabilité, a débuté par le fonctionnement. Selon elle, en recettes, le total des réalisations en 2015 se chiffrent à 2 658 438 390 F Cfa. En 2016, la réalisation, au 30 septembre 2016, est de 2 048 894 961 F Cfa, soit 59 %.

La prévision 2017 est de 3 447 800 000 F Cfa. En dépenses, dit-elle, le total de réalisation 2015 est 2 620 898 094 F Cfa. Au niveau des investissements, les recettes, les exécutions faites en 2015 se chiffrent à 175 853 579 F Cfa. La prévision 2016 est arrêtée à 885 645 000 F Cfa ; et la réalisation au 30 septembre 2016 est prescrite à 113 185 095 F Cfa, soit 13 %. En 2017, comme prévision, il est prévu 840 730 000 F Cfa. S’agissant des dépenses, la réalisation faite en 2015 est de 149 581 287 F Cfa.

En 2016, la prévision faite est de 885 645 000 F Cfa ; la réalisation faite au 30 septembre 2016 se chiffre à 161 406 850 F Cfa, soit 18 %. En 2017, il est prévu 840 730 000 F Cfa. La rénovation de la Mairie, l’occupation en bail de la maison de jeunes, la dégradation de la rue 286 de Daoudabougou ; la non clôture du Cap de Bacodjicoroni, etc., ont été entre autres préoccupations soulignées par l’assistance. Des interrogations répondues par les conférenciers.

Les populations ont salué le respect de l’exercice de débat communal par la Mairie. Pour le maire «Bill», le débat public communal a un impact en Commune V. Car vous avez entendu les uns et les autres par rapport à nos résultats et visions. «Il y a eu beaucoup de personnes aujourd’hui, mais nous souhaitons qu’il y ait encore plus de citoyens au débat pour comprendre comment sont utilisés leurs fonds, comprendre les projets, les perspectives. On devait voir cette grande cour rempli aujourd’hui si les gens étaient sortis. C’est le problème de citoyenneté qui est là. Les gens doivent venir s’informer, comprendre l’utilisation de leur fonds par ceux qui ont la gestion de la Commune», a déclaré le maire sortant, avant de déplorer le non paiement des Taxes de développement régional et local (Tdrl). Le soutien des partenaires, aussi, n’a pas été occulté par les élus de la Commune V. Selon Amadou Ouattara, plus 10 milliards de F Cfa de fonds extérieurs ont été investis par l’équipe de «Bill» dans la commune depuis leur installation.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Eh les journalistes maliens n’avez vous pas honte un peu.
    Respectez vos lecteurs du moins qui sont plus renseignés que vous même.

  2. La force des mairie réside dans l’accompagnement et le contrôle de la population.

  3. le Monsieur que vous présentez en photo n est pas le maire Boubacar Bah mais le député Boubacar Bah de Marina. bande d escrocs que vous êtes

Comments are closed.