Mairie du District de Bamako : Des Candidatures au goût de revanche

2
Mairie du District de Bamako
Mairie du District de Bamako

Au fur et à mesure qu’on approche de la date des élections communales et régionales, les ambitions des uns et des autres se précisent, les antagonismes s’exacerbent et les positionnements s’affichent. Selon nos sources, l’actuel ministre des Sports, président de la Convergence pour le développement du Mali(CODEM) et ancien député, Housséini Amion Guindo,  fait partie des prétendants au fauteuil de Maire du district de Bamako. En face de lui, un challenger de taille : l’ancien Premier ministre et ancien maitre de la commune IV, Moussa Mara. Parmi les autres prétendants, selon nos informations, figurent l’actuel maire du district, Adama Sangaré, l’ancien maire RPM de la commune IV, Issa Guindo et  Demba Fané, ancien maire de la commune V. La plupart de ces hommes politiques a donc une expérience d’élu communal, ce qui donne au scrutin, l’allure d’une future bataille d’hommes aguerris. Nos sources indiquent aussi, que le président de la CODEM est soutenu par le grand stratège Soumeylou Boubèye Maïga, président de l’Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques (ASMA-CFP). Ce soutien, évidemment peut faire penser aux démêlés qui ont opposé l’ancien ministre de la Défense et l’ancien Premier ministre, lors de la visite de Moussa Mara à Kidal en mai 2014. Il ne faut surtout pas occulter les sérieuses oppositions entre Housséini Amion Guindo et Moussa Mara lors de la candidature du représentant des PUR (Partis Unis pour la République) coalition qui regroupait YELEMA, le parti dirigé par Moussa Mara et la CODEM. Le président de la CODEM ayant été choisi en 2011 pour être le candidat de la coalition à l’élection présidentielle et Moussa Mara avait claqué la porte des PUR. Il deviendra ensuite le candidat de YELEMA. Toutes choses qui font dire que l’élection du maire du district a  tourné au goût du vinaigre, pour ne pas dire de la revanche, quant on sait que l’ancien maire RPM de la commune IV avait pleuré le jour de l’annonce des résultats des communales de  février 2011 qu’il avait largement perdu cette élection face à Moussa Mara. Quant à l’actuel Maire du District de Bamako, Adama Sangaré, malgré les vicissitudes judiciaires dont il a fait l’objet, il avait été investi candidat de l’Adema-Pasj par la section III aux dernières législatives. Actuellement suspendu, il n’en démord pas, car il est soutenu par le parti le mieux implanté dans notre pays.

B.D.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Au Mali qui ne mange pas fadento ne vie pas mais prendre tous dans se soucier des autres est un criminel voter moussa marra pour la justice à Bamako

  2. Bonjour mes très chers lecteurs,
    Qui aime ce beau pays doit accepter qu’on ait un responsable qui a un bon reflex sur l’avenir de notre cher Maliba. Tout le monde doit faire un bon choix sur l’ancien PM Mara. La gestion de nos marchés publics doit être confiée à quelqu’un qui peut rendre l’argent des tickets journaliers des vendeurs et les patentes des commerçants dans la caisse de l’État. Il a été un bon organisateur de ce secteur que tout le monde sait ça déjà.
    Merci et à vous de réagir bon favorablement car il faut lutter contre la corruption.

Comments are closed.