Maliens de Guinée équatoriale : Se mettre en règle ou prendre le large !

1

De deux choses l’une pour les Maliens entrés illégalement en Guinée équatoriale : ou ils font tout pour régulariser leurs situation d’immigrants clandestins au plus tard le 22 août 2022, c’est-à-dire dans quelques jours, ou alors ils prennent leurs cliques et claques pour quitter dare-dare le territoire équato-guinéen.

L’information est rendue publique par l’Ambassade du Mali dans ce pays où, à l’instar de l’Angola voisine, l’immigration clandestine est interdite et sévèrement réprimée comme un crime dont les auteurs sont, dans le meilleur des cas, expulsés non sans avoir été dépouillés de leurs biens difficilement acquis. Et , dans le pire des cas, ils sont embastillés, objets de toutes sortes de services et jetés au gnouf dont ils ne ressortent pas toujours vivants. C’est pourquoi notre représentation diplomatique sur place invite les résidents maliens concernés à boucler rapidement la procédure de régularisation.

A bon entendeur….

Moulaye H. Haïdara

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. La guinee equatoriale ou l’angola n’est pas la cote d’ivoire ou des maliens y vivent sans papiers et sans etre inquieter.
    “ou ils font tout pour régulariser leurs situation d’immigrants clandestins au plus tard le 22 août 2022, c’est-à-dire dans quelques jours, ou alors ils prennent leurs cliques et claques pour quitter dare-dare le territoire équato-guinéen.”

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here