Maliens de l’extérieur : Le CSDM et le HCME condamnent fermement l’incident mené à la maison des migrants par les jeunes maliens refoulés d’Algérie

1

Suite à une horde de migrants de retour volontaire de l’Algérie via par le Niger arrivés le 19 février dernier à Bamako s’en sont pris aux installations de la maison d’accueil et d’orientation des maliens de l’extérieur et au siège du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) le jeudi 5 mars. Le Président du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) M Cherif Mohamed Haidara accompagnés d’une forte délégation sont allés constater les dégâts et compatir avec le président du HCME M Habib Sylla dans la fraternité ce vendredi 6 mars 2020.

Sur les lieux, le Président du CSDM et sa délégation ont été accueillis et guidés par l’administrateur général de la maison des migrants et d’orientation des maliens de l’extérieur M Yaya Koné pour constater comment les jeunes migrants ont pu caillassé, jetés divers projectiles et causé des dégâts matériels dont la voiture de l’administrateur qui a été calciné.

Face à la presse, les deux présidents ont fermement déploré et condamné de tels actes malsains qui ne reflètent pas l’accueil et l’assistance  qui leurs sont accordées. Pour cela, ils ont tous réaffirmé leurs soutiens aux maliens de l’extérieur et remercient les plus hautes autorités à travers leur ministère de tutelle  et les partenaires du Mali pour les immenses efforts fournis pour le rapatriement des maliens en situation de détresse dans leurs pays d’accueil  et les invitent de toujours poursuivre la protection et l’assistance de nos  compatriotes.

Habib Sylla dira un grand merci à son jeune frère Cherif Mohamed Haidara pour ce geste salutaire et fraternel de venir ce vendredi saint chez eux pour compatir avec eux. Ajout ’il qu’il soit remercié à sa juste valeur lui et les membres de sa délégation. Et qu’il souhaite revoir Cherif Haidara dans les locaux du HCME pour une visite de courtoisie dans un autre cadre. Avant de lui rassurer que le dossier a été confié à la police judiciaire pour traquer les auteurs et complices afin de les traduire devant la justice pour que cela ne se reproduise plus.

Cherif Mohamed Haidara à son tour s’est exprimé  « c’est un devoir pour eux de venir constater les dégâts causés par ses jeunes frustrés et que cela ne doit pas justifier leur violence car le CSDM et le HCME ont un dénominateur commun qui est le bonheur des maliens de l’extérieur. Il exhorte les jeunes à la retenue, ils comprennent leurs frustration surtout quand ils reviennent bredouille à la maison et que ce n’est pas dans la violence qu’ils pourront trouver une solution pour leurs insertions ». Pour les prochaines jours, il souhaiterait que l’Etat puisse mettre à la disposition de la maison des migrants des psychologues qui pourraient bien guidé et conseillé les migrants de retour au bercail…

Bokoum Abdoul Momini  /Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Est-ce que quelqu’un peut m’aider a’ savoir le role de la Maison d’Accueil?
    Une fois que les migrants sont dans le pays d’origine, ils deviennent comme les autres maliens confronte’s aux problemes. Pour une premiere phase, on peut se contenter de donner a’ chacun d’eux une somme pour 3 mois plus un billet pour aller a’ la destination finale au Mali. Le Haut Conseil des Maliens de l’Exterieur peut etre transforme’ en une agence pour l’inserstion ou la resinsertion a’ la vie active. Si vous voulez conserver le HCME, il serait sage de l’integrer au sein des Affaires Etrangeres!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here