Saccage de la « Maison des Maliens de l’Extérieur » par les migrants : Le CSDM condamne l’acte

1

Suite au saccage de la « Maison des Maliens de l’Extérieur », le jeudi 05 mars 2020, par les migrants maliens par venus de l’Algérie, une délégation du Conseil supérieure de la diaspora malienne (CSDM) conduite par son président, Chérif Mohamed Haïdara s’est rendue sur les lieux sis au quartier Niamakoro cité UNICEF de Bamako pour constater de visu l’ampleur des dégâts. Après avoir fait le constat des lieux, le président du CSDM a condamné l’acte. « Rien ne justifie de venir casser un bien commun », a souligné Chérif Mohamed Haïdara.

Venu aux environs de 11heures à la Maison des Maliens de l’extérieur, la délégation de Chérif Mohamed Haïdara et l’administrateur de la Maison des Maliens de l’extérieur, Yaya Koné ont constaté les dégâts causés le 5 mars dernier par les migrants maliens venus d’Algérie. On pouvait apercevoir les vitres cassés, les pneus brulés, les cailloux entassés, les douilles de cailloux sur les murs. Après le constat fait par le président du CSDM, Chérif Mohamed Haïdara, il a donné ses impressions à la presse dans lesquelles il déplore le saccage des lieux. «Nous voulons dire à nos frères qui sont revenus, nous comprenons leurs frustrations, mais rien ne justifie de venir casser un bien commun. Cette maison est la maison de tous les Maliens de l’extérieur, c’est notre bien commun, ne venez pas casser ce joyaux », a-t-il dit. Il a invité ses compatriotes à ne plus commettre la même erreur. Selon lui, la diaspora malienne avec plus 6 millions de personnes apporte plus de 20% au budget national. Il a déploré le fait que le budget alloué au ministère des maliens de l’extérieur soit faible. Par ailleurs, il a invité les partenaires techniques et financiers (PTF) à aider le Mali pour la création d’emploi et de richesse au Mali afin de diminuer l’émigration. Il a aussi demandé aux gouvernants maliens à ne pas détourner l’argent destiné aux citoyens. Pour sa part, l’Administrateur de la Maison des Maliens de l’extérieur, Yaya Koné a salué la promptitude du CSDM de se rendre sur les lieux. Yaya Koné dit avoir été surpris par l’acte posé par les migrants maliens dont les raisons demeurent inconnues.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here