Sommet de Bamako : Le bel hommage de François Hollande au président à IBK

0
A Bamako, les adieux réciproques et chaleureux de Hollande et de l’Afrique

Selon François Hollande, le président malien « IBK » a de quoi être fier, lui qui a su, selon lui remettre son pays sur les rails en l’espace de quatre ans seulement

Contrairement à l’opposition qui dépeint de noir le pays, le président Français apprécie à sa juste valeur, le travail abattu par « IBK » et son équipe en si peu de temps. Dans son allocution à la cérémonie d’ouverture du 27 Sommet Afrique-France, le président français a rendu un hommage appuyé au chef de l’Etat malien, Ibrahim Boubacar Kéita. Hommage dans lequel il explique toute sa fierté pour les Maliens. « Il y a quatre ans, presque jour pour jour, les forces maliennes, françaises, africaines étaient engagées pour reconquérir le Nord-Mali. La ville de Bamako était sous la menace d’une offensive terroriste de grande ampleur. Tandis que le peuple malien tremblait, l’Europe regardait parfois avec distance ce qui se passait au Mali, ne saisissant par toujours l’enjeu. Mais à présent, les terroristes ne contrôlent plus aucun territoire, la démocratie a repris son cours, les élections ont eu lieu ; l’économie repart et la réconciliation avec les accords d’Alger est en cours. C’est une leçon que vous adressez à la communauté internationale, mais aussi un message pour les peuples martyrs de Syrie, d’Irak ou de Libye. Il y a de l’espoir, regardez vers le Mali ! »

Pour le président français, François Hollande, il y a peu d’exemples dans le monde où des Etats qui ont été en proie à de telles difficultés et qui ont été capables de se redresser en si peu de temps. Raison pour laquelle, il dit que le président « IBK » a de quoi être fier.

Tièmoko Traoré

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER