Coopération : La Chine appelle la communauté internationale à fournir une aide constructive au Mali

0

Le représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, Zhang Jun, a appelé lundi dernier la communauté internationale à fournir une aide constructive au Mali.

La situation actuelle au Mali est compliquée en raison de divers facteurs, et la communauté internationale «doit promouvoir sa conscience stratégique, trier les résultats attendus, fixer des priorités et fournir une assistance constructive de manière ciblée», a proposé le diplomate chinois. La communauté internationale doit soutenir activement les efforts antiterroristes du Mali, a-t-il poursuivi, notant que le Mali se trouve en première ligne dans la lutte contre le terrorisme en Afrique et a mis en œuvre avec succès une série d’opérations militaires antiterroristes.

«Nous devons nous concentrer sur la situation dans son ensemble ainsi que sur les défis globaux de la lutte contre le terrorisme en Afrique, fournir davantage de soutien au gouvernement malien en termes de financement, d’équipement et de renseignement, et respecter le droit autonome du gouvernement malien pour mener la coopération de sécurité avec ses homologues externes», a-t-il souligné.

En ce qui concerne les questions relatives aux droits de l’homme mentionnées par certains pays, M. Zhang a réitéré la position de la Chine, selon laquelle les actions antiterroristes doivent respecter et protéger les droits de l’Homme, tout en s’opposant au deux poids deux mesures en matière de lutte contre le terrorisme et à la politisation des questions relatives aux droits de l’homme. «La Chine a toujours soutenu les Africains pour résoudre les problèmes africains à la manière africaine. Nous prônons toujours le respect de la souveraineté et de l’indépendance politique du Mali», a-t-il rappelé.

La Chine salue et encourage la poursuite de la communication entre le gouvernement malien et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) «afin d’élargir le consensus et de parvenir à un accord sur les questions liées à la transition politique, de sorte que les sanctions puissent finalement être levées et que le Mali puisse réintégrer la famille de la CEDEAO dans les plus brefs délais», a déclaré le diplomate chinois.

En ce qui concerne les priorités de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), M. Zhang a noté que l’objectif initial de la création de la mission par le Conseil de sécurité était d’aider le gouvernement malien à mettre en œuvre l’accord de paix et à rétablir l’autorité de l’Etat dans le nord.

Xinhua

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here