« L’artisan tailleur n’a pas besoin de courir derrière un emploi, il se le crée lui-même » dixit Madame Maîga Sina Demba.

0

La 21ème promotion du Centre de Formation Professionnel Maridié Niaré, porte désormais le nom d’El Hadj Cheick Amadou Tall, président d’Atta Islamia. La cérémonie de remise de diplôme a eu lieu jeudi, 14 Avril au centre international de conférences de Bamako. C’était en présence du parrain de l’évènement, , Cheick Amadou Tall , président Atta Islamia, du représentant des ministères des affaires religieuses et du culte, de l’artisanat et du tourisme, de l’emploi et de la formation professionnelle, de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, du promoteur du centre Monsieur Mamadou Niaré, de la directrice du centre Sœur Margarèthe, des lauréats et leurs parents.

Après avoir souhaité la bienvenue aux invités, la directrice du Centre de formation Maridié Nairé dira que cette 21ème promotion qui porte le nom de Cheick Amadou Tall est composée de 73 apprenants dont 5 hommes. A ses dires, cette remise de diplôme sanctionne trois années d’apprentissage en coupe couture, stylisme et broderie. Prenant la parole au non de Cheick Amadou Tall, Madame Maiga Sina Demba, dira que le leitmotiv du centre de formation Maridié Niaré est de célébrer la mode comme un art de vivre et à faire dialoguer les cultures et les différences. A ses dires, le centre s’est distingué par la qualité de son enseignement, le sérieux de son encadrement et la ténacité de ses apprenants.  Selon la porte parole du  parrain de l’évènement, la mode et  la culture ne connaissent pas fort heureusement le chômage. C’est un créneau porteur dira-t-elle. Et la porte parole du parrain d’inviter les nouveaux diplômés à affronter le marché de l’emploi avec beaucoup de sérieux et de déterminations. Le courage en vous et également le courage en vos capacités ajouta-t-elle. A ses dires, l’artisan tailleur n’a pas besoin de courir derrière un emploi. Il se le crée lui-même, avec une machine, des ciseaux, du fil et quelques mètres de tissus, a-t-elle précisé. Et la porte parole du parrain de prodiguer de sages conseils aux néo diplômés, en les demandant de partager de bonnes informations entre eux. Elle a au nom du parrain de l’évènement remercié le promoteur Mamadou Niaré pour ses efforts en faveur de l’islam. Car dira-t-elle, le promoteur du centre a eu à prendre en charge les frais de formation  de 50 adeptes de la confrérie de la  Tidiania pour un montant de près de 40 millions de nos francs.  Avant d’ajouter qu’El Hadj Cheick Tall se dit honoré d’être  le parrain de cette 21 ème promotion. C’est pourquoi, elle a remercié au nom du parrain, le promoteur du centre Maridié Niaré pour avoir donné le nom de la modeste personne d’El Hadj Cheick Tall à cette 21ème promotion. Bon vent à la promotion El Hadj Cheick Tall conclura la porte parole du parrain. Soulignons que Mademoiselle Aissata Koumaré, Harouna Dao et Maïmouna Koné sont arrivés respectivement première, deuxième et troisième de la promotion. Chacun d’eux a reçu une machine à coudre des mains de la direction. La cérémonie a pris fin par des défilés de mode.

Ajoutons que le centre de formation professionnelle Maridié Niaré a été crée le 15 Novembre 1992. De cette date à nos jours, le centre a eu à former plus de 1000 jeunes.

Abdrahamane Sissoko  

Commentaires via Facebook :

PARTAGER