Accident tragique de la route: qui veut tuer Poulo?

3

Le monde sportif, notamment celui du football, est plongé dans les sciences occultes. Notre ministre des Sports, Housseini Amion Guindo dit Poulo, a-t-il été la cible d’un missile africain que lui aurait lancé l’un de ses adversaires politique ou sportif? En tout cas, le grave accident de circulation que son véhicule a subi, le dimanche 3 janvier dernier, entre Ouan et Tene, non loin de San, pose des interrogations, qui sont jusqu’à présent sans réponses. En effet, son véhicule s’est miraculeusement renversé et a fait plusieurs tonneaux. Le ministre Guindo est sorti indemne de cette tragédie. Ce qui n’est pas le cas pour son chauffeur, qui a eu un traumatisme crânien, et son garde du corps, qui s’en est sorti avec une fracture à la jambe. Poulo quittait son village natal, Bamba, où il s’est très certainement bien ressourcé. Vive donc la cosmogonie dogon, pour que perdure le cousinage entre dogon, bozo, songhaï et autres!

 

Un passager d’Ethiopian Airlines dépouillé de plusieurs téléphones portables

Un passager de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, Vol ET 909 H du 25 décembre 2015, a été dépouillé de plusieurs téléphones portables de marque, de portables pour DVD et de chaussures pour un montant de près d’un million de francs CFA. Il s’agit de deux téléphones Samsung Galaxie A5, pour un montant de 145 000 FCFA chacun, de deux Samsung J2, d’un montant de 80 000 FCFA chacun, d’un Samsung J1, pour 65 000 FCFA et de deux Samsung Corp2, pour 80 000 FCFA. Le passager avait également un portable pour DVD d’une valeur de 135 Euros et deux paires de chaussures pour enfant, pour un montant de 136 500 FCFA. C’est un commerçant de pièces détachées, parti récupérer des marchandises à Dubaï. Au retour, arrivé à Dar Es Salam, il a changé d’avion à destination de Bamako. Quand il a voulu monter dans l’avion avec ses objets, la compagnie lui a fait savoir qu’il n’y avait pas de place pour tous ceux-ci. Conséquence, il les a mis dans ses bagages en soute. Quelle ne fut sa surprise, à son arrivée à la maison, de constater qu’ils avaient disparu. Après cela, il s’est adressé à la compagnie éthiopienne. Peine perdue. On lui a fait savoir que c’était trop tard.

 

Avant son congrès, le RPM panse ses plaies

Le parti présidentiel semble avoir retrouvé la cohésion en son sein. En tout cas, c’est l’impression que les responsables du parti du Tisserand ont donnée lors de la Conférence extraordinaire organisée le dimanche 27 décembre dernier. Au cours de cette importante rencontre, les responsables des sections de Bamako et de l’intérieur ont répondu massivement présents. La réunion a été mise à profit pour discuter des problèmes des sections «compliquées» avant le Congrès, prévu pour fin mars 2016. La Conférence extraordinaire a aussi débattu de la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation. Les participants ont aussi parlé de la vie du parti, déchiré par des crises à l’intérieur de certaines sections. Il semble que cette époque soit désormais résolue, eut égard à la joie et l’enthousiasme qui se lisaient sur les visages des participants. C’est donc en rangs serrés que le parti présidentiel s’apprête à organiser ce Congrès.

Rassemblées par Youssouf Diallo 

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. demandĂ© le s’ils etaient lucide dans le vehicule.Pardon on se connait tous dans ce pays

  2. C’est aussi possible que ces fĂ©tiches Ă  lui ne voulaient pas voyager par voiture!

    • Cet n’est pas un exemple pour la jeunesse Malienne par son mauvais comportement

Comments are closed.