Affaire Birama Touré : Général Moussa Diawara “placé sous mandat de dépôt”

0

Le Général de division Moussa Diawara, ancien directeur de la sécurité d’État du Mali, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt, le jeudi 29 juillet dernier, par le tribunal de la commune 4 du district de Bamako. C’est dans le cadre de l’affaire de disparition du journaliste Birama Touré. L’information est confirmée par le procureur de la commune IV du district de Bamako.

L’ancien patron des services de renseignements sous le régime IBK est poursuivi pour complicité d’enlèvement et séquestration. Joint par notre rédaction, le procureur de la commune 4 a confirmé l’arrestation du Général Diawara. D’autres sources indiquent que le général serait détenu au Camp 1 de la gendarmerie.

Il faut rappeler que l’annonce de l’interpellation du Général Moussa Diawara intervient quelques semaines après l’émission d’un mandat d’arrêt international contre Karim Keita. Le fils de l’ancien Président Ibrahim Boubacar Keita et ancien député à l’assemblée nationale a été plusieurs fois cité dans ce dossier de disparition du journaliste Birama Touré.

Nara :

Un policier retrouvé mort à son domicile

Un policier a été retrouvé mort chez lui, le mercredi dernier, vers 21h au quartier Koulouba dans la ville de Nara. Selon une source sécuritaire, il a été tué par son arme de service, mais ses colocataires porteurs d’uniformes affirment n’avoir entendu aucun bruit. Ce drame intervient une semaine après l’assassinat d’un autre policier par des inconnus dans la même localité.

Kita (1) :

Un déficit de semences et d’engrais s’ajoutent aux attaques des chenilles

Kita, les paysans rencontrent des difficultés avec la campagne agricole. Sur une prévision de près de 90 mille hectares, les semences ont été faites sur seulement 669 hectares. C’est ce qu’a rapporté cette semaine le chef secteur de l’agriculture. Il souligne aussi que la quantité d’engrais reçue en subvention s’élève à 269 tonnes sur plus de 600 tonnes prévues. Le chef secteur déplore aussi quelques attaques des chenilles signalées dans la zone de Djidian.

Kita :

Un pont endommagé par la pluie

A Kita, le pont sur l’axe principal reliant le centre-ville et le centre de santé de référence a été endommagé par les eaux de pluie. C’était dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 juillet 2021. Dès l’alerte, les autorités se sont présentées sur le site afin de constater les dégâts. Selon les autorités locales, des dispositions sont en train d’être prises pour reconstruire rapidement le pont.

San :

De nombreuses femmes s’engagent à…

Les femmes de la commune urbaine de San se sont engagé, le jeudi 29 juillet 2021, à fréquenter les centres de santé communautaires (CSCOM). Elles ont promis aussi d’adopter les méthodes de contraception. Cet engagement a été pris à l’occasion d’une conférence débat sur la planification en présence des responsables des associations féminines, de la jeunesse, des chefs religieux et de villages. La rencontre a été organisée par l’ONG Walé et financée par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas.

Niger :

Nouvelle attaque meurtrière dans la région de Tillaberi

C’est le village d’Alou Koira, situé à une vingtaine de kilomètres de la préfecture de Banibangou, qui a été la cible des assaillants venus à moto. Dix-huit civils trouvés dans le village et dans les champs de mil environnants, ont été tués. Au moins trois villageois ont été blessés.

Selon plusieurs sources, les hommes armés étaient auparavant dans le village de Deykoukou où ils ont tenté, sans succès, d’enlever plusieurs têtes de bétail. Craignant d’être rattrapés par l’armée nigérienne, ils ont abandonné le troupeau.

Un autre groupe d’hommes armés a été aperçu par des villageois entre les villages de Farka et de Dingazi Banda, dans une zone boisée et propice aux jihadistes, un couloir de passage pour le ravitaillement en carburant et en motos neuves.

De sources bien informées, on constate depuis quelque temps que les groupes armés tendent à commettre plus de dégâts et de massacres de populations civiles. En moins de deux semaines, au moins trente-quatre civils ont été tués, en majorité dans leurs champs, en plein travail.

du Nasdaq à ce niveau depuis sa création en 1971 », rapporte la note d’information.

Culture :

2 sites africains au patrimoine mondial de l’Unesco

L’Unesco a ajouté cette semaine 33 nouveaux sites culturels et naturels à sa liste du patrimoine mondiale. Ceci dans le cadre de la 44è session élargie du Comité du patrimoine mondial, qui se tenait en Chine depuis le 16 Juillet, pour se finir le 31 2021.

Parmi ces sites, se trouvent 2 en Afrique, en Côte d’Ivoire et au Gabon. Respectivement, ce sont les Mosquées de style soudanais dans le nord de la Côte d’Ivoire, et le Parc national de l’Ivindo.

Pour l’Agence culturelle onusienne, les sites doivent avoir une “valeur universelle exceptionnelle” et répondre à au moins un des dix critères pour être inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Parmi ces critères, on compte notamment le fait de représenter un “chef-d’œuvre du génie créateur humain” et de porter un “témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue“.

Économie :

Dr Edoh Kossi Amenounve au sommet de la finance mondiale

Le directeur général de la Bourse des valeurs mobilières (Brvm), Dr Edoh Kossi Amenounve vient d’être admis au Nasdaq exchange review council en qualité de membre pour un mandat de trois ans jusqu’en 2024.

L’Exchange review council est un comité consultatif indépendant permanent chargé de s’assurer de l’application cohérente et équitable des règles du marché liées à la discipline des membres et des organisations membres pour chacune des bourses du Nasdaq ou National association of securities dealers automated quotations, fondé par un groupe de courtiers locaux en 1971, selon une note d’information.

Avec admission intervenue dans ce mois de juillet, Dr Amenounve se hisse au sommet de la finance mondiale en intégrant l’un des Comités spécialisés des bourses du Nasdaq (Nasdaq USA, Nasdaq Nordic et Nasdaq Baltic en Europe, Nasdaq Dubaï). Le Nasdaq est la première bourse technologique et deuxième bourse mondiale.

« Dr Edoh Kossi Amenounve est le seul africain membre dudit Comité et probablement historiquement le 1er africain à intégrer une instance

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here