Gestion des affaires de l’Etat : Si IBK pouvait cesser de promettre …

68
Message de SEM, Président de la République, Chef de l’Etat, aux Musulmans et Chrétiens du Mali à l’occasion de Maouloud et Noël 2015

« Chaque chose a un début. L’état où  était l’armée malienne et où elle est aujourd’hui, réjouit le cœur…Nous ferons tout ce que nous pourrons (…) pour que ces hommes-là servent le pays au niveau le plus élevé, le plus ardent  du patriotisme… Nous ferons en sorte que ces hommes-là et ces femmes-là soient dans les conditions dignes d’une armée de 21è siècle ». Ce sont là autant  de propos et de promesses tenus, à Kati le 20 janvier dernier, par Ibrahim Boubacar Keita. Le chef de l’Etat  participait aux festivités du 55è anniversaire de la création de l’armée malienne. Occasion pour IBK de promettre, encore promettre…

Mais le drame, c’est que les Maliens ne croient plus aux promesses de leur président. Car, celui-ci, lors de la campagne présidentielle, avait aligné des tonnes de promesses sur  tout le long de ce vaste  territoire qu’est le Mali. De la restauration de l’autorité de l’Etat à la résolution par tous les moyens du conflit du nord, en passant par la lutte contre la corruption, le candidat avait merveilleusement su jouer sur les cordes sensibles des Maliens.

L’armée? Son équipement, sa refondation et surtout sa modernisation étaient des promesses faites par IBK. Mais aujourd’hui, le  constat est là. Chaque fois, le pouvoir, en guise de bilan pour l’armée, présente les «tenues neuves» (ce qui n’est pas une nouveauté) pour faire croire aux Maliens et surtout aux forces armées et de sécurité que la refondation promise est en marche. Et ces équipements promis ? Motus et bouche cousue. Or, les Maliens attendent surtout IBK sur ce terrain, pas ailleurs.

 

Palais de Koulouba :  

Des milliards et du flou autour de la rénovation

Le Palais de Koulouba
Le Palais de Koulouba

Combien coûtera la rénovation du palais présidentiel de Koulouba ? Quelle manne financière le pauvre contribuable malien doit-il débourser pour offrir au prince du jour une résidence confortable digne d’un palais royal ? Les  Maliens, après l’acquisition d’un avion présidentiel (prix ???), s’interrogent sur le montant réel de la facture destinée à rénover le palais de Koulouba, saccagé, pillé et incendié (en partie) lors des évènements de mars 2012.

Sous la transition, les autorités avaient indiqué une somme  de 8 milliards pour cette rénovation. Aujourd’hui, à l’arrivée d’IBK au pouvoir, ce coût a été revu à la hausse et porté à…12 milliards de nos francs. Mais, certaines sources indiquent que ce chiffre aurait été  porté à 14 milliards de francs CFA. Qui dit mieux ? Plus grave : c’est le flou qui entoure la réfection de la résidence présidentielle.

Il semble que l’Etat malien s’est tourné vers la Banque ouest africaine  de développement (Boad) pour obtenir le financement des travaux.

Mais beaucoup  de questions demeurent au sujet du dossier. S’agit-il  d’un prêt de la BOAD à l’Etat malien? Qui  sont les entreprises qui exécutent les travaux ? Qui sont les intervenants et les bénéficiaires dans ce juteux marché de rénovation ? Mystère.

 La  Rédaction

PARTAGER

68 COMMENTAIRES

  1. En tant que Malien, je suis fier de l’engagement avec lequel nos forces ont défendu bec et ongle le pays malgré les maigres moyens qu’elles avaient. Il va s’en dire que si nos autorités mettent les moyens , choses d’ailleurs qu’elles s’attellent à faire, nos forces seront capables de faire des prouesses.
    VIVE LE MALI !
    VIVE LES FAMA !

  2. Depuis la prise du pouvoir du président de la république IBK, il n’a de cesse montré son engagement à améliorer les conditions de nos forces de défense et de sécurité. Certes les efforts sont faits, mais cela semble être moins face à la menace terroriste qui se veut grandissant. Pour cet anniversaire de nos forces, le président vient de réitérer son engagement à plus de moyens dans l’accomplissement de leur devoir professionnel. Nous savons tous que le président tient ses promesses.

  3. Malgré les maigres moyens en leur disposition, nos vaillants soldats ont toujours défendu becs et ongles la patrie. C’est tout à fait mériter que l’on les célèbre en ce jour anniversaire. Nous serions très heureux de voir notre armée entrée dans le cercle des armées du 21 ème siècle comme l’a promis le président de la république. Il le fera car il tient toujours ses promesses.

  4. J’aimerais appeler mes concitoyens à collaborer avec celle-ci dans la lutte anti-terroriste. Cela est dans l’intérêt de tous. Car cette guerre , nous la gagnerons que si nous sommes soudés et unis.

  5. Cette célébration de la 55 ème anniversaire de l’armée Malienne a été l’occasion une fois de plus pour le président de réitérer son engagement à mieux équiper nos soldats pour la défense du pays. Cela est très important pour les forces de défense et de sécurité dans l’accomplissement de leur mission régalienne. Et le président tient toujours ces engagements contrairement à ce que ce journaliste veut nous faire croire.

  6. Désormais,nous les maliens savons que nous pouvons compter sur nos forces de défense et de sécurité.
    Avec l’aide du président et le soutien de la population elle arrive maintenant à se surpasser et cela est à saluer.
    Cela est arrivé avec l’arrivée du président IBK qui les met dans les bonnes condition de vie et travail.

  7. Le président IBK a commencé un travail remarquable pour notre armée qui est en ce moment en train de porter ses fruits.
    Nous sommes certains que ce travail permettre à terme de donner au Mali une armée équipée et prête à relever tous les défis.
    Alors,venir nous dire que le président n’est pas un homme de parole relève vraiment de la mauvaise foi.

  8. C’est vraiment très méchant de ne pas reconnaître les efforts des autres.
    Lorsque certains opposants affirment avec force que notre président ne fait rien pour notre armée,je me demande si ces personnes étaient avec nous ici au Mali avant 2012.
    Nous avions ici de militaires qui n’avaient même pas de ténue,et des armes alors???Et cela jouait tellement sur le moral de nos soldats que certains quittaient les lignes de front.
    Si aujourd’hui nous avons une armée engagée et républicaine,il faut savoir que du travail a été fait;en amont et en aval.
    Nous saluons donc le président IBK pour tout ce qu’il fait pour redonner la confiance à notre armée.

  9. Le Président IBK fait en ce moment tout ce qui est en son pouvoir pour que la sécurité soit une réalité sur tout le territoire malien.
    Pour cela il ne ménage aucun effort pour mettre notre armée dans des conditions de travail optimales.
    je pense que tous nos compatriotes devaient reconnaitre cela et s’engager à en faire autant pour que notre pays retrouve sa tranquillité…

  10. Il est vrai que notre vaillante armée manque de certaines choses à un certains niveaux.Mais il faut noter que le chef de l’Etat fait tout ce qui est nécessaire pour trouver une solution à tous ces problèmes.
    Il faut donc saluer le courage de nos forces de défense et de sécurité pour leur engagement pour notre sécurité.
    Il faut surtout saluer l’engagement de notre président pour tout ce qu’il fait pour cette armée.

  11. Nous les maliens,sommes fiers de notre président pour tout ce qu’il fait pour son armée.
    Lorsque IBK arrivait au pouvoir en 2012,nous savions tous que l’armée malienne manquait de tout,même le strict minimum.
    Aujourd’hui,loin de se vanter d’avoir une armée très équipée,nous pouvons dire que le président a fait des efforts considérables pour sortir notre armée du dénuement dans lequel était il y a deux ans.
    Merci Président pour tous les efforts consentis.

  12. Nous pouvons en toute honnêteté dire que sous le régime IBK notre armée est vraiment en place.
    Une bonne armée c’est d’abord des hommes capables plus un bon équipement.
    Le président IBK fait tout en ce moment pour que notre armée soit très bien équipée.
    Il faut donc reconnaitre que ce monsieur tient ses promesses.

  13. Je crois que nos journalistes ont vraiment peur de faire leur travail où ne savent pas réellement ce qu’est leur travail. En tant que “BON” journaliste; il faut éviter les spéculations. Il faut aller à la source et à la recherche de l’information; mener des enquêtes et donner des preuves irréfutables mais ne faites pas comme un correspondant d’une radio internationale qui s’assoit dans le salon et mets les brasseurs en marche et passe en direct à l’antenne pour dire qu’il est en hélicoptère pour un reportage à kidal. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  14. IBK incarnait et incarne toujours le chef de l’état atypique mais quand on sort d’une traversée de désert; il faut bien assez de temps pour se remettre.
    Avec le désordre qui a régné après le départ d’ATT, la conjoncture et autres problèmes d’ordre institutionnels on ne pouvait pas attendre des miracles.
    Les obstacles dans les avancées des choses due au fait que les ptf ont pris des engagements qu’ils n’ont pas encore honoré.

  15. Le president Ibrahim kéïta est un grand homme qui connait les aspirations des populations de ce pays car ayant servi dans plusieurs domaines et pendant de longues années. Son programme montre qu’il a une belle optique de développement pour pays.
    Mais les conditions dans lesquelles il est venu au pouvoir ne permettent pas vraiment de produire des résultats extraordinaires.

  16. Je pense que rien n’est pas encore perdu car le président de la république est un homme de vision et il sait ce que le peuple attends de lui. Nous devons donc le soutenir en cette nouvelle année et je pense que nous ne serions pas déçu car malgré la crise qu’a connu le pays avant son accession au pouvoir et à laquelle des solutions sont en train d’être trouvées; il y a eu quelques avancées dans plusieurs domaines et cela va se poursuivre.

  17. Le président IBK connait nos aspirations parce qu’il a été à nos cotés pendant assez de temps et doit pouvoir y répondre. Mais je crois que sa priorité c’est la paix qui peine à venir mais il y arrivera. Et s’il nous donne la paix; il nous aura tout donné car la paix est la base de toutes autres activités.

  18. Pourquoi nos journalistes sont aussi sot que ça? Quand quelqu’un fait des promesses c’est dans l’intention de les tenir. Ce n’est pas en deux ans qu’on résout un conflit qui a pris pieds depuis des décennies. L’accord de paix a été signé et connait des difficultés financières pour être mis en œuvre mais il semblerait que vous veniez d’une autre planète donc vous ne savez pas les réalités exactes du pays.
    Quant il y a des avancées dans un domaine; il faut avoir l’humilité de le dire.

  19. Si IBK pouvait cesser de promettre … 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Moi je ne pense pas que le fait d’exprimer ses désirs pour son peuple peut-être considéré comme un péché. Le président IBK promet et montre sa volonté à travers des actes qu’il pose dans cette lancée. Certes notre armée n’est pas la plus équipée de l’Afrique subsaharienne mais elle a un visage plus reluisant que celle que nous avions il y a certaines années où nos forces étaient obligées de fuir le combat par manque d’armes mais aujourd’hui ce n’est plus qu’un mauvais souvenir. Les forces de polices, de gendarmerie reçoivent des moyens de déplacements et autres.
    Mais est ce qu’on peut venir sur un plateau de télé pour nous dire que nous avons acheter telle ou telle arme pour nos hommes?
    Il y a le secret militaire et de défense qui ne permet pas de communiquer sur ce genre de choses mais vous n’êtes pas assez intelligents pour le savoir :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  20. Malgré les attaques dont elle est l’objet la grande muette n’a jamais cesser des défendre le pays. Elle a été un moment oubliée, délaissé mais elle peut faire l’objet de fierté de nos jours. On ne peut que souhaiter que notre pays puisse avoir plus de ressources afin de toujours poser plus d’actions en faveur de ces gens qui donnent leurs vies pour que le pays continue de vivre.
    Restons tous patriotes et servons notre pays de la manière la plus brillante possible.

  21. Nos gouvernants avaient démissionné de leur rôle en ne donnant pas les moyens nécessaires à notre armée. C’est ce qui a valu la perte de plusieurs hommes. Mais avec les équipements que ces derniers reçoivent maintenant je pense que celle-ci est de nouveau compétitive et à la hauteur de nos attentes.

  22. Avec la situation sécuritaire que connait notre pays; l’équipement des forces de sécurités est une priorité du gouvernement ( nous reconnaissons un peu notre armée car ceux ci ont des moyens de déplacements et des armes loin de ce que nous voyions il y a quelques années) mais il faut aussi faire des recrutements parce que notre territoire est très vaste et pour pouvoir le contrôler, le sécuriser; il faut assez d’hommes.

  23. Aucun malien ne peut se plaindre de la gestion des affaires d’IBK durant cette année. Le pays est sombré dans une crise sans précédent. Conscient de cette situation, je suis convaincu que le bilan d’Ibrahim Boubacar Keïta est salutaire.

  24. Les journalistes doivent comprendre qu’un président est jugé sur 5 ans et non 2 ans. Nous pouvons dire que le bilan est positif dans la mesure notre économie est assainie et les actions de développement se posent, nous ne pouvons qu’être fiers du président.

  25. Nous avons toujours eu confiance en IBK et nous continuerons d’avoir confiance en lui car les actes qu’il pose prouvent une qu’il est une personne digne de confiance.
    Il ne cesse de se battre pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes.
    Nous pensons qu’il est vraiment l’homme qu’il faut à la tête du Mali.

  26. IBK a promis l’équipement des forces de sécurité et doté le camp de Ségou d’un hélico. A cela il faut ajouter les différents accords de partenariat signés avec les USA et l’UE pour la lutte contre le terrorisme

  27. Mr Tréta ne doit pas mettre la pression sur le président IBK de le nommer à la primature au détriment de Modibo à qui nous devons beaucoup.
    Il a payé de son impatience et de ses coups bas à répétition contre le PM. Il a bien entamé dont il doit achever avant de partir alors tant d’entêtement pour être premier ministre. IBK a agit en vrai chef et cela servirait de conseils aux autres. Vous êtes prévenus

  28. Les actions de développement menées par IBK sont nombreuses et sont à encourager car sans paix tout projet de développement est un échec. IBK a mis un point sur la lutte contre la corruption, la création d’emploi pour les jeunes.

  29. Depuis qu’IBK est là l’économie se porte bien grâce à son équipe dynamique, très dévouée au travail. Il ont sure trouver la confiance des partenaires financiers et des financements des projets pour notre pays.

  30. IBK est à saluer et féliciter pour ses efforts pour la paix et la construction des infrastructures offertes aux différentes localités de la région Ségovienne. C’est un bâtisseur dont nous avons besoin ici au Mali

  31. Je me pose souvent la question que vous voulez vraiment. Vous avez passé votre temps à décrier le laxisme du vieux face aux agissements des membres du parti dans les scandales. Mais le vieux se libère d’eux et vous trouvez autre idiotie à raconter.
    Vous vous êtes faits payer par l’argent volés pour venir leur défendre mais les faits sont là donc c’est une perte de temps

  32. IBK est un chef d’Etat extraordinaire, mais de tout cela certains cherchent à rendre la situation plus compliqué, comme certains journalistes et certains membres des partis politiques.
    Moi personnellement, je déteste tous ceux qui critiquent le président IBK.

  33. Pauvre journaliste, IBK est un homme de parole, car depuis arrivé au pouvoir, le Mali a connu un avancé extraordinaire sur le plan de l’emploi et de la formation professionnelle.
    Il est arrivé au pouvoir à peine 2 ans, il a réussi a créé des emplois, il fait aussi tout de lutter contre le chômage.

  34. Il en train de réaliser les rêves des Maliens, car tous ceux qu’il dit sont en train de réalisé, depuis son arrivé, le Mali a vécu une paix durable et une atmosphère pure, mais malgré tout cela certains cherchent à rendre la situation plus difficile. Il se sacrifie pour le bonheur des Maliens.

  35. Comme il a dit toujours que « LE MALI D’ABORD, LE BONHEUR DE MALIENS », avant son arrivé au pouvoir, le Mali était sur le point de faiblesse, le Mali était dans une situation plus pire due au régime précédent, c’est-à-dire sous ATT le pays vivait dans une situation plus difficile, mais avec l’arrivé d’IBK, le pays marche maintenant à deux pieds sur tous les plans.

  36. Pauvre journaliste, le président de la république est un homme de parole, un vrai patriote, tous les promesses tenus par IBK sont entrain de réalisé, le premier objectif de président de la république était de maintenir la paix et la sécurité dans le pays.

  37. Nous sommes persuadés qu’IBK et son gouvernement cherche le bonheur des Maliens c’est pourquoi, il fait tout pour faire sortir le Mali dans une situation de crise.
    Le journaliste a belle et bien raison d’évoquer qu’IBK doit se débarrasser de certains de ses collaborateurs pour cause d’incapacité.

  38. Le président a toujours tenu à ses engagements envers son peuple. C’est vrai que la situation n’est pas facile mais cela ne relève de la faute d’IBK. Surtout que le pays était mal au point économiquement lorsqu’il venait au pouvoir. Aujourd’hui, on peut s’en glorifier que les choses se portent bien grâce à ses reformes

  39. Le Mali a été sauvée de l’indignation et du chao par IBK, mais certains de ses collaborateurs veulent rendre la situation plus compliqué.

  40. Compte tenu de la situation, nous devrons ensemble chercher des solutions pour que le pays sorte de cette crise. L’objectif principal de tout bon citoyen Malien est de faire tous pour que le pays retrouve la paix.

  41. Comme vous avez ci bien dit « Nous ne souhaitons nullement l’échec d’IBK, le Mali est à nous tous. Mais, nous jouerons pleinement notre rôle pour un Mali meilleur. S’agiter n’y changera rien »

  42. Le président de la république est venu au pouvoir pour le bonheur des Maliens, alors tous ceux qui cherchent à rendre la situation plus difficile vont tous payer selon les degrés de leurs actes.

  43. Arrêtons des critiques qui ne nous mènent nulle part…

    IBK a besoin de soutien des maliens, il doit être soutenu pour le bien de la nation, Jamais l’Etat malien n’a été face à un péril aussi imminent. Les Maliens font face au plus grand défi de leur histoire : vaincre l’ennemi qui menace de détruire leur identité. Quand il y a eu le « 11 septembre », toute l’Amérique s’est mise debout comme un seul homme. Quand la France a été frappée par les terroristes (affaire Charlie Hebdo), tous les Français se sont unis. Quand la Tunisie a été frappée dans son cœur, tous les Tunisiens ont parlé d’une seule voie… Quand un pays est menacé dans son intégrité, sa liberté, sa culture, les fils/filles de la nation se doivent de se donner la main.
    Le Mali est frappée par le terrorisme, le néocolonianisme, l’intégrisme religieux, la guerre géopolitique des grandes puissances…, les Maliens se doivent de s’unir pour y faire face. S’unir pour rester fort ou se diviser pour périr.
    La menace qui plane au-dessus du Mali, n’épargnera personne. Elle ne fera l’affaire d’aucun Malien. Qu’on ne s’y trompe ! Cette menace qui s’appelle « terrorisme religieux » « néocolonianisme » va détruire notre identité et transformer nos vies en enfer.
    Pour sauver le Mali, les Maliens doivent mettre de côté leurs différences politiques, religieuses, ethniques. Le Mali n’a qu’un seul drapeau, une seule armée, un seul territoire. Défendons le Mali. Soutenons le président de la République et son gouvernement contre les « ennemis » du Mali.

    Nous avons tous à contribuer pour faire du Mali comme il a toujours été…

    Vive la République …….

  44. Le choix en IBK n’est pas un choix vain, s’il est à la tête de la nation ce qu’il est capable de conduire cette nation, nous avons eu confiance en lui et en retour il à respecter notre confiance.

    Avec IBK l’espoir est permis, Oui, l’espoir est permis, parce qu’il existe un cadre pour le processus de paix, avec la signature de l’Accord d’Alger, dont la mise en route permettra à notre cher pays de recouvrer la souveraineté perdue dans la région de Kidal.
    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali bouge. Malgré les difficultés conjoncturelles, le Mali progresse, avec un taux de croissance de 7,2%, contre 1,7% au moment où IBK venait aux affaires, en septembre 2013. Qui dit mieux!

    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali est un pays où le climat des affaires est propice, un pays prisé par les investisseurs, qui se bousculent au portillon. Le Représentant de la Banque Mondiale pour les opérations au Mali vient de confirmer que les clignotants à Bamako sont au vert et son institution encourage les porteurs de projets à venir au Mali.

    Même son de cloche chez le Représentant du FMI au Mali, qui martèle haut et fort qu’avec l’avènement d’IBK au pouvoir, «le Mali a décollé».

    Oui, l’espoir est permis, avec des projets structurants pour sortir des villages du noir, de l’obscurité, avec tout l’impact que l’électrification peut apporter, en termes de développement, de sécurité et de joie de vivre dans une agglomération.
    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali s’acquitte ses dettes intérieures pour relancer l’économie, avec le payement aux banques et aux particuliers de la somme de 500 milliards de nos francs en l’espace de six mois.

    Merci au président IBK…

  45. IBK est un vrai travailleur, il a pu redresser le pays en deux ans. Il mérite vraiment le soutien des maliens.
    Une chose est sure : c’est lorsqu’on fournit des efforts ensemble qu’il est important de prendre soin du suivis des travaux. Les maliens doivent accompagner le président dans ses difficiles tâches de la république.
    Alors Mr. le journaliste arrête tes critiques sans aucune importance lorsqu’il s’agit de la république.

  46. Des journalistes sont toujours ouverts aux critiques, Et pourtant, des efforts ont été faits avec Les attentats terroristes déjoués ici à Bamako, les magiques coups de filets réussis par nos forces de défense et de sécurité. Sur la question, le président de la république, fort de sa détermination, s’est engagé à relever notre armée afin d’en faire une vraie armée de métier, dopée aux plans moral, économique et social.
    Je ne vois à quoi s’attend d’autre ce journaliste ?
    IBK est déjà sauver, à toi de te trouver un sauveur…

  47. Comment pouvez-vous parler de mauvaise gestion pendant que les salaires, bourses et autres charges sont régulièrement versés et dans le temps. Mieux, et selon des hauts cadres des milieux financier et économique, les finances publiques n’ont jamais aussi bien géré que ces temps-ci. En tout, cas ceux-là qui opèrent dans le secteur des activités économiques ne diront pas le contraire. L’argent du contribuable n’est plus utilisé comme par le passé. Tous ceux qui s’aviseraient à contourner les principes rigoureux de gestion des ressources publiques l’apprendront à leur dépend. Le chef de l’Etat a donné des orientations claires et nettes pour le traitement des dossiers sans aucune interférence sur la justice qui n’a jamais libre que maintenant. Les diverses interpellations de ces derniers temps et tous ceux qui attendent de l’être, sur la question des détournements de fonds publics constituent des avertissements.

    C'est avec IBK que le pays connaîtra un changement digne de son nom.

  48. Lu aujourd’hui dans Le Point : IBK est le plus mauvais des présidents que le Mali ait eut depuis 1960 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    autre article intéressant :le wahhabisme à l’assaut du Mali 🙄 🙄 🙄 🙄 avec une influence de politique et de société . Avec un grand succés grandissant et inquiétant 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 n’oubliez pas que Dicko a été formé en Arabie Saoudite et que là bas ils ne coupent pas seulement les mains mais aussi les tetes 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  49. Nous devons comprendre que ce n’est pas du jour au lendemain que les choses pourront voir le jour. Il y’a un temps pour chaque chose, donc essayons de laisser le régime faire son travail et après le quinquennat on pourra le juger.

  50. L’accession d’IBK à la tête du pouvoir a coïncidé avec beaucoup de problème. Deux ans ne peuvent guère sauver le Mali. Donc, de grâce attendez la fin de son mandat pour pouvoir le critiquer.

  51. De toute évidence, la crise qu’à secouer notre pays a conduit le peuple dans une souffrance incomparable aux autres dernières années. Les maliens ont subi toutes sortes d’humiliation ces derniers temps. RAISON pour laquelle, ils ont porté leurs seul et unique espoir à était IBK. A présent c’est à lui d’approuver sa reconnaissance aux maliens.

  52. Il faut du temps pour sortir ce pays dans la crise, même cinq ans est insuffisant pour cela. Comme nous le savons tous notre pays est plongé dans ce trou cela fait au moins 20 ans. Donc, patience.

  53. Les années passées par IBK au pouvoir ont été un combat de la paix et pour la stabilité du pays. Il est venu au pouvoir, trouvé le pays plongé dans un gouffre profond de crise. Il est venu trouver le pays dans une crise sans précédent. Il s’est battu et à obtenir la signature d’un accord de paix. Son combat de tous les jours s’oriente à présent vers la stabilité totale du pays. Soutenons-le !!!

  54. Les maliens voyaient leurs honneurs et dignité complètement bafouer. Le gouvernement doit agir tant qu’il peut, il faut donner les équipements qu’il nécessaire à nos forces de l’ordre enfin qu’ils puissent défendre la patrie. 😉 😉 😉 😉

  55. Il est temps que nous prenons conscience de la gravité de la situation et que nous arrêtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le même sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le régime en place, et que vous arrêtez de nous emmerder !!!

  56. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  57. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir créer une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’étonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!! 👿 👿 👿

  58. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir créer une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’étonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!!

  59. Selon le Ministre Mamadou Igor Diarra, Les recettes budgétaires vont dépasser le cap des 1 000 milliards de FCFA en 2016. Il a aussi assuré des réalisations seront fait pour d’avantage booster l’économie. Donc, le gouvernement malien doit pouvoir acheter des équipements le plus vite possibles à l’armée malienne.

  60. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  61. Je ne peux pas dire que le régime en place assure à 100% la sécurité des maliens. Mais selon, les dires du chef de l’Etat et le Ministre de la défense, des équipements militaires ont été déjà commandé auprès de nos fournisseurs.

  62. Les équipements de combats d’une armée évoluent et s’adapte aux besoins avec le temps. Le Mali possède une armée des temps anciens. Donc incapable d’assurer la défense et sécurité des personnes et de leurs biens. Il faut aux maliens une armée du XXIème siècle.

  63. Tous les maliens attendent de nos autorités des efforts pour que notre armée soit une vraie armée digne de ce nom. Depuis l’avènement de la démocratie dans notre pays avec comme premier président Alpha Oumar Konaré, le Mali n’a pas connu de vraie armée. Cela à cause de la flamme de la paix signée par le président de l’époque.

  64. Si le Mali possédait une vraie armée, nous n’allons pas connaître la crise que nous connaissons aujourd’hui. Un pays qui se veut être respecté par les autres pays, doit former une vraie armée avec tous les moyens nécessaires pour contrecarrer les éventuelles attaques. Attendons de voir le président de la république nous procurer une vraie armée.

  65. Le Mali a besoin d’une vraie armée, une armée prête à faire face à n’importe quelle menace à l’intégrité et la sécurité de ce pays. De la sorte où il est en train de tenir tous ses promesses, je ne doute pas une seule seconde de sa capacité à le faire.

  66. Tout ce que le président promet il le fait. Ce n’est pas aujourd’hui que vous parlez ainsi au chef de l’État. Les forces armées seront équipées d’ici la fin du mandat du chef de l’Etat. Que cela plaise aux dénigreurs ou pas.

  67. Le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta vient de promettre une armée du 21ème siècle aux maliens lors de la célébration du 55ème anniversaire des forces armées de note pays. C’était dans la ville de Kati (ville garnison). C'est une bonne chose. Cela prouve que le président est conscient de la lourde charge qui pèse sur nos soldats.

  68. IBK ne fait pas que promettre. Il est parvenu à réaliser presque toutes ses promesses, bien vrai qu'il soit élu en période de crise et que jusqu'à présent la paix n'est pas de retour dans le pays. Promettre n'est pas un problème si les choses promises seront réalisées et non le contraire.

Comments are closed.