Qui sont les quatre nouveaux ministres ?

0

Dr Niama Nango  Dembélé, Ministre de l’Elevage  et de la Pêche

Dr Niama Nango Dembélé est le tout nouveau Ministre en charge de l’Elevage et la Pêche qui fait le came back. Né en 1954 à Kaledougou, cercle de Yorosso, il fréquente l’école primaire de Kifasso  de 1963  à 1968. Elève au Lycée de Banankoro, il y décroche son diplôme de baccalauréat pour L’Ecole Nationale d’Administration (ENA) d’où il sort  en 1979  avec une maîtrise  en Economie pour servir son pays. Dr Dembélé est un chercheur qui aime mener une vie studieuse. Dans ce cadre, il a fait plusieurs publications scientifiques. Il est doté d’un très riche cursus académique et parcours professionnel. Il est marié et père de deux enfants, parle couramment le Français, l’Anglais, le Minianka  et le Bamananka.

 

Parcours professionnel et cursus adémique

Dr.  Niama  Nango  Dembélé  a  plus   de   30  ans  d’expérience  professionnelle   sur  les questions    de    politique    agricole    et    de    sécurité  alimentaire    en Afrique    de    l’Ouest,    notamment au Mali.  En   tant  que membre   du   corps   professoral   de   l’Université  d’Etat    du    Michigan  (MSU)  basé  au  Mali  de  1998  à  2013,  il  a eu la charge de coordonner  les  programmes  de  recherche    collaborative    sur    la  sécurité    alimentaire    de    MSU    et    a  apporté  des  contributions  majeures à  l’analyse et  la conception de politiques alimentaires dans la  sous-région  ouest-africaine.    Dans ce cadre,  il a vivement contribué à  la  conception du  système d’Information des marchés agricoles du Mali de  renommée  internationale  et  le  programme  régional d’investissement agricole CAADP de la CEDEAO.

Dr.  Dembélé  a  participé  également au  développement  de  la  politique  agricole  régionale de  l’UEMOA en tant qu’expert scientifique et  du  plan national  d’investissement  agricole  PDDAA  du Mali.  Il  est  l’un  des  quatre  co-auteurs  du  rapport  sur  la  volatilité  des  prix,  du  panel  d’Experts  de  haut  niveau  de  l’ONU  sur  la  sécurité  alimentaire  et  la nutrition  en  2011.    Dr. Dembélé  a été  consultant pour  la Banque mondiale  (en contribuant  au  document  « World  Development  Report  2008 sur  l’Agriculture  pour  le  développement »   et  la  réforme  de  la  politique  de  commercialisation  du      riz  au Mali  dans  les  années  1990)  et  la  Fondation  Syngenta  pour  l’Agriculture  durable .

Il  a  aussi participé à  la  formation de nombreux jeunes chercheurs ouest- africains qui ont mené des recherches de thèse sous sa supervision.

Dr. Dembélé  est  titulaire  d’un  Ph.D  en Agroéconomie  de  l’Université  d’Etat  du  Michigan  (USA),  un  Master  en  Economie  appliquée  de  l’Université   du   Michigan   (USA)   et   un   diplôme   en   Economie   et  Finances  Publiques  de l’Ecole  Nationale  d’Administration  du Mali.  Avant  de  rejoindre  le  corps  professoral  de  l’Université  d’Etat  du Michigan,  il  avait  fait  des  recherches  sur  les  politiques  agricoles  et  l’économie  de  la  fertilité  des  sols  en  Afrique  de  l’Ouest  au  Burkina  Faso  comme  interne  de  la  Fondation  Rockefeller.  Auparavant,  Dr  Dembélé   a servi au Ministère des Finances Publiques du Mali comme Fondé de pouvoir au Trésor à Tombouctou.

Depuis mai 2014, il est ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire. De  septembre 2013 à  avril 2014, il fût  ministre délégué en charge de  l’Elevage, de la pêche et de la Sécurité Alimentaire.  De septembre 2008  à  septembre   2013, il est  Professeur  Assistant en Développement International, Directeur  pays  pour  le  Mali  du  groupe  de  sécurité  alimentaire,  Département  de  l’Agroéconomie,  Université  d’Etat  du  Michigan.  Dr  Dembélé  assura alors  la  direction  générale,  la  gestion  et  les  relations  publiques du programme de  recherche  sur  la  sécurité  alimentaire de l’Université d’Etat du Michigan  pour  le Mali  et  l’Afrique de  l’ouest. 

 De 2004 à 2008, il est  Professeur-assistant en  Développement  International,  coordinateur  du  projet  PROMISAM,  basé  à  Bamako  (Mali),  Département de l’Agroéconomie, Université d’Etat du Michigan.

Dr  Dembélé  a  aidé  à  développer  des  supports  de  formation  et  tenu  des sessions de formation  sur  les  concepts  de  la  sécurité  alimentaire  au   profit   des   élus   locaux   et   de   l’administration   communale.   Dr  Dembélé a aussi analysé  les politiques de sécurité alimentaire au Mali,  conduit des débats sur  les politiques agricoles en Afrique et en Europe et  appuyé  le processus   d’élaboration   du   programme d’investissement  agricole  CEDEAO/NEPAD-PDDAA  du  Mali  et  de  la  CEDEAO  en collaboration avec la CEDEAO, IITA et de l’IFPRI.

De  1998 à 2004, il est  Professeur-assistant, coordinateur du projet  PASIDMA,  basé  à  Bamako,  Département  d’Agroéconomie,  Université  d’Etat du Michigan. 

Dr  Dembélé  a  aussi  appuyé  le  développement  des  capacités  d’analyse  des  politiques  agricoles  au  Mali  et  en  Afrique  de  l’Ouest  à  travers  l’octroi  de  subventions  de  recherche  et  l’assistance  technique. Qui dit mieux !

 

Le Ministre de l’Investissement et de la Promotion du secteur privé: KONIMBA SIDIBE
Le Ministre de l’Investissement et de la Promotion du secteur privé: KONIMBA SIDIBE

Konimba Sidibé, Ministre de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé

Président du Mouvement pour un Destin Commun (MODEC), ancien candidat à l’élection présidentielle, Konimba Sidibé, ancien député à l’Assemblée Nationale, est le nouveau Ministre de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé.

Né le 18 octobre 1956 à N’Djiballa dans le cercle de Dioïla (Région de Koulikoro), Konimba Sidibé n’est pas à sa première expérience au sein d’une équipe gouvernementale. Déjà, durant la Transition démocratique (1991-1992), il était le Ministère chargé du Contrôle Général de l’État.

Après un passage avec succès à l’école fondamentale de Dioïla en 1972, il fut orienté au lycée technique de Bamako à l’âge de 16 ans. En 1975, il se rend en France et s’inscrit à l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne, qui a succédé en 1975 à la Sorbonne, l’un des plus prestigieux hauts lieux du savoir en France. Puis à l’Ecole Normale Supérieure Technique de Cachan où il décrochera l’agrégation en économie en 1981 et le Doctorat en Economie du développement en 1985.

La même année,  Konimba Sidibé  revient au pays natal, le Mali. Le 18 octobre 1990, il est membre du Comité National d’Initiative Démocratique (CNID) qui se muera plus tard en parti politique sous le nom de Congrès National d’Initiative Démocratique “CNID – Faso Yiriwa Ton”. En 1994, il crée “Koni-Expertise”, un cabinet d’études, de conseil et d’assistance à des structures publiques et privées qui lui permettra de procéder à une exploration approfondie des réalités économiques et sociales du Mali.

En 1995, Konimba Sidibé et d’autres compagnons de lutte quittent le CNID Faso Yiriwa Ton pour fonder le Parti pour la Renaissance Nationale (PARENA).

Ainsi en 2007, il est élu député dans la circonscription du Cercle de Dioïla sous les couleurs de ce parti. En avril 2013, il rompt avec le PARENA pour créer le Mouvement pour un Destin Commun (MODEC).

En 2013, il est candidat à l’élection présidentielle et obtient 16 780 voix soit 0,57%.

La même année, il échoue à se réélire député à l’Assemblée Nationale. Il soutient le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, tout en gardant une certaine liberté de parole sur la gestion des affaires publiques.

Chargé de cours (Contrôle de gestion) à l’Ecole Supérieure de Gestion (ESG) de Bamako dont il est l’un des promoteurs, Konimba Sidibé est le numéro 21 de cette nouvelle équipe gouvernementale.

 

MME ASSETOU FOUNE SAMAKE MIGAN: Ministre de la Recherche scientifique
MME ASSETOU FOUNE SAMAKE MIGAN: Ministre de la Recherche scientifique

Assétou Founè Samaké, Ministre de la Recherche Scientifique

Agée de 56 ans, Assétou Founè Samaké est  Biologiste, Généticienne, Enseignant-chercheur, Maître de Conférences  à la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université de Bamako. Après un bac scientifique, elle s’est envolée pour l’’ex-Union Soviétique pour ses études de biologie. Elle s’est spécialisée dans les études biotechnologies appliquées en Agriculture à l’Université Cheik Anta Diop.

C’est en 1993 qu’elle débuta  sa carrière  à l’Ecole Normale Supérieure de Bamako dans le département de Biologie et, avec la création de l’Université du Mali, elle a été mise à la disposition de la Faculté des Sciences.

Dix ans plus tard en 2013, elle franchit les portes de l’administration où elle sera Conseillère Technique au Ministère de la Réconciliation Nationale et du Développement des Régions du Nord.

Depuis juillet 2014, elle est Conseillère Technique chargée de l’enseignement et de la recherche au département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. En plus de ses activités académiques, Mme Samaké côtoie les organisations socio-professionnelles  notamment dans le domaine de l’agriculture et de l’environnement, dans le but de faire un pont entre les connaissances  académiques et les réalités du terrain. Cette brave dame anime des conférences régulièrement avec le monde paysan afin de partager ses expériences biologistes avec les exploitants agricoles. Désormais elle est en charge du nouveau ministère de la Recherche Scientifique tant réclamé par les universitaires maliens afin de faire du Mali un pays de recherche.

 

Le Ministre de l’Agriculture: KASSOUM DENON
Le Ministre de l’Agriculture: KASSOUM DENON

Kassoum Denon, ministre de l’agriculture

Kassoum Denon est désormais le nouveau ministre de l’agriculture. Marié et père de trois enfants, Kassoum Denon est un agronome de classe exceptionnelle. 30 ans de carrières environs, M. Denon a passé la plupart de sa carrière à l’Office du Niger à Ségou. En 2009, il fut nommé  Président Directeur Général de l’Office du Niger. Mais avant, il a occupé le poste de directeur de l’Office Riz Ségou. Depuis 2011, il  est nommé conseiller technique au ministère du développement rural. Jusqu’à sa nomination en qualité du ministre de l’agriculture, il était conseiller technique à la présidence de la République en chargé du développement rural et l’environnement.

Portraits réalisés par GM. Traoré,

Fofana & O. Ballo

 

PARTAGER