Police Nationale : Le sergent-chef Abdrahamane Baby assassiné à San dans la nuit du 14 Juin 2020 devant l’agence BNDA de San reçoit les honneurs de la nation

0

En présence d’une très forte délégation venue de la direction régionale de la police de Ségou et de Bamako, la population de San ainsi que les frères d’armes du regretté Abdrahamane Baby matricule 6159 a été accompagné à sa dernière demeure au cimetière de San le mardi 16 Juin 2020. Le Sergent-chef Baby était de la promotion 2007 de l’école nationale de la police.

Ne dit-on pas que le destin est fatal, et que ce qui doit arriver arrivera forcement ?

Voici une preuve qui confirme cela !

Le Sergent-chef Baby, le jour où il devrait trouver la mort a accompagné sa femme au centre de santé de référence de San, car, cette dernière qui attend un enfant avait des petits soucis de santé. Ayant déposé sa femme au CSREF de San, il décida d’aller chercher à manger pour elle. Arrivé devant la BNDA, il trouva ses collègues qui causaient et du coup il s’est joint à eux pour échanger deux mots. Soudain, un coup de feu a retenti. Brusquement, chacun s’est cherché mais hélas ! le coup de feu mortel était destiné au Sergent-chef Baby qui n’était même pas de service à la banque ce jour-là. Il a été conduit aux services de santé mais peine perdue, il succombera quelques instants après. Son assassin est passé inaperçu et n’a jusque-là été retrouver.

L’annonce de cette mort atroce a fortement touché la population de San. Le mardi 16 Juin 2020, il a été enterré au cimetière de San par les siens. En présence de ses collègues, amis et proches… On dit de lui, qu’il était un élément très calme, toujours disponible et très engagé.

La police nationale du Mali vient encore de perdre un de ses valeureux serviteurs. Dors en paix camarade Abdrahamane Baby, la police nationale du Mali fera tout pour mettre la main sur ton ou tes assassins.

Ben Abdoulaye Traoré

 

SPN-SYNTADE-UNTM : Le Sergent-chef de police Fatoumata Sounko Konaté reçoit les honneurs de la nation

 Le mardi 2 Juin 2020, c’est avec des cœurs meurtris que les camarades syndicalistes et les collaborateurs ainsi que les parents et amis de la regrettée Fatoumata Sounko l’ont accompagné au cimetière de Sebenikoro.

Vu l’état actuel du pays, ils se sont réservés de plusieurs étapes de la cérémonie telle que l’oraison funèbre. Cependant, il faut retenir que le sergent-chef Fatoumata Sounko est de la promotion 2008 de la police nationale. Son dernier poste a été le commissariat de 17ème arrondissement à l’hippodrome. Ayant tout donné pour une très bonne carrière professionnelle, elle s’en est allée laissant derrière elle, des enfants, des parents, des amis et collaborateurs…, inconsolables.

Que son âme repose en paix.

Ben Abdoulaye

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here