Candidature de l’URD pour la présidentielle de 2022 : Dix candidats, un fauteuil

1

L’élection présidentielle de février 2022 sera-telle maintenue ? A ce stade, le gouvernement malien ne donne aucune précision. Mais d’ores et déjà, à l’URD (Union pour la République et la démocratie), le parti de feu Soumaïla Cissé (ex- chef de file de l’opposition), on se prépare activement. La date butoir pour le dépôt des dossiers de candidature était le 24 septembre 2021. Contacté par le Républicain, hier, mercredi 06 octobre 2021, dans l’après midi, Moussa S. Diallo, l’un des chargés à la communication du parti, précise que « 10 candidatures sont disponibles au niveau du secrétariat général » de l’URD. Et parmi les candidats, on peut citer entre autres : Me Demba Traoré, Dr. Madou Diallo, Dr. Boubou Cissé, Adama Coulibaly, Assane Diallo, Abdrahamane Maïga, Mamadou Igor Diarra, Pascal Traoré, Modibo Doumbia. «Une commission va travailler sur les 10 candidatures en fonction des critères qui sont internes. Et en fonction des critères, un candidat sera désigné par le Bureau national », a précisé Moussa Sey Diallo.

Dans une lettre adressée aux secrétaires généraux des sections, le 1er vice-président de l’URD, Pr. Salikou Sanogo, lançait officiellement, le 23 août dernier, le processus de désignation du candidat du parti pour la prochaine élection présidentielle. « Les dossiers de candidature doivent parvenir au Secrétariat Général, le 24 septembre 2021 à 12 heures au plus tard », précisait le Pr. Salikou Sanogo. A la date d’aujourd’hui, une dizaine de candidatures est disponible au sein de l’URD. « Il y a 10 candidatures qui sont disponibles au niveau du secrétariat général et il y a une commission qui va travailler sur les 10 candidatures en fonction des critères qui sont internes. Et en fonction des critères, un candidat sera désigné par le Bureau national », a souligné Moussa S. Diallo, l’un des chargés à la communication du parti URD. Selon lui, la commission chargée de travailler sur les candidatures n’a pas fixé de date pour le choix du candidat. Et parmi les candidats, on peut citer entre autres : Me Demba Traoré, Dr. Madou Diallo, Dr. Boubou Cissé, Adama Coulibaly, Assane Diallo, Abdrahamane Maïga, Mamadou Igor Diarra, Pascal Traoré, Modibo Doumbia. Certains de ces candidats sont déjà sur le terrain afin d’avoir le fameux sésame. C’est le cas de Me Demba Traoré, membre du Bureau exécutif national de l’URD, ancien député et ancien ministre qui était, le 11 septembre 2021, à Kayes pour non seulement déclarer sa candidature, mais aussi avoir l’appui des militants. « Pour l’URD et pour le Mali, je sens le moment venu pour moi d’engager et de gagner la bataille politique suprême, celle de l’élection présidentielle. Je viens vous en demander l’autorisation et la bénédiction », soulignait Me Demba Traoré à Kayes (1ère région administrative du Mali).

Par ailleurs, la conférence nationale de l’URD doit se tenir le 23 octobre prochain. Selon Béffon Cissé, un autre membre du BEN que nous avons joint le 26 août 2021, cette conférence va désigner le candidat du parti. A ses dires, c’est la décision qui a été prise le 21 août 2021 lors de la réunion du Bureau exécutif national de l’URD.

Selon l’Article 45 du règlement intérieur de l’URD, la conférence nationale est l’instance de décision entre deux congrès. Elle se tient une (1) fois par an. Elle est convoquée deux (2) mois à l’avance par le Bureau Exécutif National. Elle vérifie l’exécution des tâches assignées par le congrès et fait des recommandations au BEN. L’Article 46 du même règlement stipule que la Conférence nationale se prononce sur le rapport d’activités du BEN qui fait aussi ressortir l’état du parti, la situation nationale et internationale. Elle trace les perspectives jusqu’à la prochaine conférence. La conférence nationale peut remembrer le Bureau Exécutif National, la Commission nationale de contrôle administratif et financier, la Commission nationale de conciliation et d’arbitrage, la relecture des textes du parti, en cas de nécessité. « S’agissant du choix du candidat à l’élection présidentielle, le BEN vérifie la conformité des candidatures avec les dispositions légales et propose le candidat retenu à la conférence nationale qui l’investit. Nul ne peut être candidat s’il n’est militant de l’URD », révèle l’article 47 du règlement intérieur de l’URD.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Nous disons et rappelons la vérité

    Fait mal fait souffrir agonise tourmente torture les malhonnêtes Les met en colère échauffe leurs biles les irrite les horrifie les agace les exaspère Et les met hors d’eux les rend incontrôlés les rend maboules les rend fous les rend barjos les rend cinoques les rend cinglés les rend toqués les rend branquignoles les rend brindezingues les rend détraqués les rend timbrés les rend cerveaux fêlés les rend cerveaux embrouillés

    Mais apaise calme tranquillise rassure soulage réconforte les honnêtes et les rend heureux les remplit de joie les rend sereins imperturbable

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    Tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes tribalistes racistes collabos et France-Afrique

    Et surtout ceux ou celles qui ont travaillé ou qui travaillent dans la police aux services des renseignements généraux

    *Que l’enlèvement le maintien dans un lieu bien défini du leader de l’opposition Soumaïla Cissé

    Était l’œuvre l’acte l’ouvrage le chef-d’œuvre des CHEVAL DE TROIE MALIENS que sont

    Le malin lettré muté ancien président du Mali Muté et chef suprême de ses forces de défense et de sécurité mutées IBK

    Le malin lettré muté ancien 1er ministre Boubou Cissé avec ses lettrés mutants et mutantes de ministres du gouvernement collabo Vichyste

    Du collabo malin lettré muté de rebelle MNLA directeur général de leur police

    Du malin lettré mutant maire de Koumaïra ou le Ver le Ténia de l’URD

    Et de la France-Afrique avec leurs satellites Hélios Pléiades Syracuse Elisa Ceres etc qui savait exactement où se trouvait le leader de l’opposition Soumaïla Cissé du Mali Muté de la Loge Omerta de IBK

    2)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Ainsi l’absence du chef de l’opposition qui était opposé aux Accords Bidons et de Foutaise d’Alger enlevé kidnappé par un soi-disant groupe non identifié mais groupe bien connu d’eux

    Leur permettaient de traficoter de magouiller de gamberger les élections législatives

    *Ainsi les malins lettrés mutants et mutantes députés coronavirus=élus corona-corrompus

    Corrupteurs débaucheurs corrosifs dépravateurs pervertisseurs malfaisants

    Acheteurs des voix des électeurs et électrices maliens pauvres misérables piteux dénués miteux démunis miséreux affamés meurt-de-faim faméliques crève-la-faim

    Élus et validés par une cour constitutionnelle mutée à la solde

    Devraient adopter les yeux fermés les 2 bras levés en l’air la Nouvelle Constitution du Pauvre Mali Muté leur imposée par leurs soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres sous-régionaux les Autres Organisations leurs maitres et seigneurs

    Pour faire disparaitre effacer anéantir détruire éradiquer le Mali d’Aujourd’hui à jamais et pour toujours

    3)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Comment Est-ce Que Donc Les Membres Du Bureau Régional Et Du Bureau National De L’URD

    Acceptent-Ils La Candidature De Boubou Cissé Dans De Telles Conditions

    *Il Faut Être Vraiment Des Cyniques Des Éhontés Des Inconvenants Des Obscènes Des Impudents Des Sardoniques Des Monstrueux Des Ingrats Des Immoraux

    Normalement Ils Devraient L’Infester D’Un Virus D’Une Bactérie Ou Cortè

    Un Malade Pour Un Malade

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here