Caisse malienne de sécurité sociale : Le gestionnaire de l’AMO interpellé par le pôle économique pour détournement de 800 millions Fcfa

0

Le gestionnaire de la Caisse malienne de sécurité sociale (Cmss), Mamadou Coulibaly, a été interpellé vendredi 13 novembre 2015 par le Pôle économique et financier de Bamako. À la Cmss, Mamadou Coulibaly est chargé de la gestion de l’assurance maladie obligatoire (Amo). Pèse sur lui, le soupçon d’avoir détourné la somme de 800 millions de Fcfa.

Le gestionnaire de la Caisse malienne de sécurité sociale (Cmss), chargé du portefeuille de gestion des ressources de l’Amo, a été interpellé vendredi 13 novembre par la brigade du Pôle économique et financier de Bamako. Il s’agit en l’occurrence de Mamadou Coulibaly. Les limiers de cette structure de contrôle cherchent à situer les responsabilités autour de la disparition ou du détournement de 800 millions de nos francs. Naturellement, ils se sont d’abord intéressés au sieur Coulibaly qui s’occupe et de la gestion de la Cmss et des ressources de l’Amo.

Selon nos informations, Mamadou Coulibaly n’est pas encore passé aux aveux. Ce qui n’entame en rien la détermination des enquêteurs de la brigade du pôle économique et financier à élucider cette affaire qui semble impliquer, outre M. Coulibaly, d’autres personnes au sein et en dehors de la Cmss. Fait notoire : la 13ème session du conseil d’administration de la Caisse malienne de sécurité sociale n’a pas fait cas de détournement. Ceci expliquerait-il cela, l’enquête devra le découvrir.

En parallèle, des usagers de la Caisse malienne de sécurité sociale se plaignent constamment de difficultés au niveau de cette caisse. Faut-il le rappeler, la Cmss est confrontée à un certain nombre de difficultés, notamment  l’insuffisance de ressources propres, les difficultés liées à l’approvisionnement de certaines perceptions pour le paiement des pensions.

Pour rappel, l’assurance maladie obligatoire est un régime d’assurance institué pour la couverture des frais de soins de santé inhérents à la maladie et à la maternité des assurés et des membres de leur famille à charge. La Cmss est retenue dans la gestion de ce régime comme organisme gestionnaire délégué. À ce titre, elle est chargée de permettre l’attestation des droits des bénéficiaires auprès des formations conventionnées ; payer les prestataires de soins conventionnés dans le cadre de l’assurance maladie obligatoire pour les services rendus aux bénéficiaires ; établir les statistiques et les données financières et comptables correspondant aux activités de gestion ; recouvrer et reverser à la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam) les cotisations de l’assurance maladie. Elle intervient également dans la gestion de l’assurance maladie obligatoire au profit des fonctionnaires civils, militaires, des députés et des pensionnés de ces catégories ainsi que leurs ayant-droits.

C’est dire que le détournement de 800 millions Fcfa, reproché à Mamadou Coulibaly, pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur l’avenir du régime d’assurance maladie obligatoire.

Sinaly KEITA

PARTAGER