Mamadou Sinsy Coulibaly : «Nous soutenons l’actuel ministre de la Justice… s’il ne change pas»

11

La Plateforme pour la lutte contre la corruption et le chômage est à l’écoute des couches de la société civile. Elle a eu sa première rencontre au siège du groupement des commençants du Mali. Les commerçants du Mali ont décidé de faire la lutte contre la corruption leur affaire, ils vont mettre en place des structures pour appuyer l’initiative de Mamadou Sinsy Coulibaly. Nous vous proposons l’interview que Mamadou Sinsy Coulibaly a accordée à la presse après sa rencontre avec le groupement des commerçants.

C’est toujours la mouvance de la lutte contre la corruption. On est venu rendre visite au groupement des commerçants. Moi-même je suis membre de ce groupement. Je suis membre du bureau du groupement des commerçants. On est venu avec le groupement, voir comment mettre une stratégie en place avec cette structure des commerçants. C’est une chose qu’on va faire avec les transporteurs, avec les syndicats, avec les industriels. Parce que cette lutte n’est pas statique. C’est une lutte qui change à chaque corporation.

On connaît les problèmes de la corporation des commerçants. On s’est mis d’accord sur un certain nombre de point. Parce qu’il faut que l’intérêt du groupement des commerçants soit intégré dans l’intérêt collectif de la lutte contre la corruption. Et c’est dans cette lutte de l’intérêt collectif qu’on va atteindre l’intérêt individuel et l’intérêt corporatif de tout un chacun. C’est le combat de tout le monde et on va le réussir. C’est déjà amorcé et on ne va plus s’arrêter. Les autres vont continuer après nous.

Mais il faut aller et pour aller, il faut l’adhésion totale de toute la population, de toutes les couches. Celui qui se met en travers de notre chemin, on l’écrase, ce n’est même pas un problème. Tu veux nous empêcher d’avancer sur cette lutte, on t’écrase. Personne ne peut plus arrêter ce mouvement, ça c’est clair !

On va avancer qu’ils le veuillent ou pas, parce que la population en a marre, tout le monde en a marre. Nous même secteur privé, on s’en sort plus, on veut avancer. Ça peut être toute personne, un commerçant, un fonctionnaire, même le représentant d’une organisation internationale qui se met sur notre route, on t’écrase et on passe.

Nous avons un nouveau ministre de la justice depuis quelques semaines, que pensez-vous de ce dernier ? Est-ce qu’il pourrait jouer un rôle dans la lutte contre la corruption ?

C’est l’acteur principal de la lutte contre la corruption. Je lui fais entièrement confiance. C’est quelqu’un qui a montré ses preuves, quelqu’un qui s’est battu pour ça. Il était au droit de l’homme, il n’aime pas l’injustice, l’exclusion des citoyens. C’est quelqu’un que je connais de loin. On s’est jamais serré la main mais c’est quelqu’un que je connais, il a une conviction. Et c’est cette conviction qui nous pousse, nous secteur privé, à le protéger. À aller dans le sens où il veut mener avec nous la lutte contre la corruption. S’il veut, on peut l’aider.

S’il veut, on peut l’amener sur le bon chemin. Parce que personne n’a la vérité sur la lutte contre la corruption. On a notre vision. Est-ce que le gouvernement va le laisser aller au front ? On va le protéger pour que le gouvernement et lui-même, ensemble, on aille vers sur ce terrain de lutte contre la corruption. En tous les cas, moi je lui fais entièrement confiance jusqu’à preuve du contraire. C’est quelqu’un avec qui on va bien travailler. Et je lui fais confiance. Encore une fois, ma lutte continue.

Que savez-vous du retrait de la plainte de Tapily ?

Je n’en sais rien. Qu’il le retire ou pas, moi je continue. Je ne sais pas s’il a retiré, je ne sais pas si c’est là-bas, je ne sais rien. Ce n’est pas une question de Tapily, s’il dépose une plainte, quelqu’un d’autre viendra et moi j’irai en prison. S’ils veulent me mettre en prison, ils peuvent le faire. Qu’ils le fassent. Mais il y aura d’autres Coulou, il y aura d’autres personnes qui vont prendre la relève. C’est prévu comme ça, moi je commence, quelqu’un d’autre va poursuivre. On ne va plus s’arrêter, c’est le combat de toute une vie.

K.T. 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Notre pays a besoin de plus que de bons ministres pour son épanouissement, car nous dans un abîme sans limite et pour s’en sortir il faut trop de sacrifice de la part de toutes les couches socioéconomiques du pays. Mais comment faire accepter cela par tous? C’est là la très grande équation à résoudre étant donné qu’il y a trop de fourberies que jouent les plus nantis auprès de plus pauvres, surtout avec trop de gestes ostentatoires des plus riches envers les plus pauvres, dans de telle condition comment mettre une passerelle entre ces deux couches?Cela s’appelle impossible, donc le cas malien risque de friser sans nul doute une violence sans précédent. Le pays va mal et très mal.

  2. Au jeune frere Malik je conseille de s’adapter aux realite’s pour mieux servir le Mali. Les fortunes sont connues et nous connaissons leurs origines respectives. “Qui va doucement va surement et qui va surement va loin.” BAMANANW KO: DOUGOU BILA KAWSA NI LADA LAWILI YE’!!!!!!
    A l’autre frere Madou je dis de faire tres attention. Il n’est un secret pour personne que presque tous les grands commercants du Mali ont pratique’ la surfacturation avec des hauts cadres de l’etat pour devenir riches. Ils sont devenus riches a’ partir de la corruption. Peut etre que certains parmi eux ne veulent plus de la situation parce que leurs amis ne sont plus au pouvoir. BAMANAW KO: NI DANGAN BE’ CHE’ KO, A BE’ DON MOUROU DJAGO DE LA. En d’autres termes: Un coq et une poule maudits deviennent vendeurs de……. MOUROU!!!!!
    Mes freres Couloubalouw, just take it easy!!!!

  3. Coulou,
    Cette iniative est la bienvenue au Mali d’aujourdui. Tu as le support de tous les Maliens et meme les corrompu eux meme; parceque le Mali d’ aujourdhui est encours de la derive. Et si c’est perdu, ce serait perdu pour nous tous. Il faut officialiser cette structure pour que vos doleances soient legitime, et demander a voir chaque annee le rapport du Verificateur General pour prendre des actions concretes.

    Tres fache

  4. Je continue de dire que Sinsy Coulibaly est trop passionné dans cette affaire et c’est à dessein purement personnel et politique.
    La lutte contre la corruption est une lutte noble et tout le monde y gagne sauf les mauvais garçons.
    Il faut bien étudier le phénomène sur toute ses facettes au Mali, définir une stratégie claire de lutte et mettre en oeuvre de façon contrôler et suivi les actions planifiées. C’est une façon très raccourci et simplifier de dire que le phénomène est systémique et ce n’est pas des actions éparses qu viendront à bout.

    Sinsy en tant qu’individu veut nous contourner tout le système de lutte que l’Etat a mis en place? Il se trompe lourdement. Vous ne réussirez jamais sans l’Etat et vos pratiques sont de nature à affaiblir l’Etat, à le décrédibiliser totalement. Je doute si un jour vous n’allez pas demander un insurrection contre l’Etat. Ce qui causera votre perte totale. Je deteste les gens qui cherchent à affaiblir leur Etat, personne n’y gagne. Comme si l’état de faiblesse de l’Etat actuel ne suffisait pas.
    Vous avez intérêt à laisser l’Etat se consacrer aux vrais problèmes du Mali, au lieu de saper ses efforts et de l’empêcher de travailler pour le bien des populations.
    Tapilly restera Incha Allah un gros morceau d’os dans votre gorge. Qui est le deuxième plus grand corrompu?

  5. Coulou et son équipe de dinosaures nous berne chaque jour, ils n’ont rien de concret le cas Tapily c’était pour nous faire dormir. Sinon Kledu ”tièba” même avait dit sur les antennes que Tapily va les supplier…

  6. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. United effort against government corruption plus stiff punishment under law duly applied is only way to reduce massive amount of corruption in Mali plus increase development of world class modern living to level that make all citizens believe upgrade in living conditions will reach them in timely way. Considering backward existence now in effect such condition will be progress to extent we find acceptable. It is truly step beyond acting like “shit hole nation”.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  7. La tâche de Malick COULIBALY n’est pas facile aujourd’hui, car il se buttera à plus fort que lui à chaque fois et dans pareil cas s’il ne cesse pas, un remaniement le fera partir tout de suite. Nous sommes dans un pays qui a besoin de nettoyage total et pour mener à bien cet exercice, il faut tout chambouler, mais ce genre de travail ne peut se fera sans nul doute que dans la violence. Bonne chance pour Malick qui n’a aucun espoir de réussite compte tenu du niveau de détérioration de la situation au Mali.

  8. Au Mali, ” ils ” ont tout essayé pour décourager les corrupteurs… On a créé le bureau du vérificateur ( le VEGAL ) du temps du Président ATT. Le Président IBK a mis en place ( je ne me rappelle plus de sa dénomination ) une structure de lutte contre la corruption… Mais rien n’y fit et rien ne change. C’est dans la Fonction publique qu’il y a le plus de corruption encouragée en cela par la mentalité des Maliens…, qui veut qu’on veut obtenir sans trop de tracasserie ce dont on a besoin dans la vie quotidienne… Donc c’est à se demander si des Fonctionnaires peuvent lutter contre la corruption. C’est comme demander à un loup de faire le ménage dans la meute de loups dans leur comportement face aux moutons. ( Rires… )
    C’est très courageux de la part de Commerçants de s’organiser pour lutter contre la corruption. Ils ont tout le temps affaire à des Fonctionnaires quand ils ont besoin de documents pour la légalité de leur activité. Cela ne veut pas dire que tous les Fonctionnaires sont des corrompus qui veulent gagner plus que l’ETAT leur donne comme salaires. Mais il suffirait que les Commerçants aient affaire à un corrompu pour qu’ils deviennent eux même acteurs de la corruption, s’ils cèdent. Et il y en a qui cèdent… D’abord, ils doivent rentabiliser leur activité…, en même temps s’ils se trouvent dans un secteur où il y a de la concurrence…, ils ont peur d’être écrasés par la concurrence…, certains seraient donc prêts à tout pour se faciliter la tache.

    Le pire c’est de voir les Gouvernants se contenter de constater qu’il y a de la corruption dans leur pays, sans s’y attaquer. Ce serait une forme de…, sinon de lâcheté ou du moins un laissé aller encouragé. Qui peut laisser penser que les Gouvernants eux même participeraient à la corruption de leurs concitoyens. Quant on sait que la corruption peut plomber le développement socio-économique du pays… C’est désespérant !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  9. Au Mali, ” ils ” ont tout essayé pour décourager les corrupteurs… On a créé le bureau du vérificateur ( le VEGAL ) du temps du Président ATT. Le Président IBK a mis en place ( je ne me rappelle plus de sa dénomination ) une structure de lutte contre la corruption… Mais rien n’y fit et rien ne change. C’est dans la Fonction publique qu’il y a le plus de corruption encouragée en cela par la mentalité des Maliens…, qui veut qu’on veut obtenir sans trop de tracasserie ce dont on a besoin dans la vie quotidienne… Donc c’est à se demander si des Fonctionnaires peuvent lutter contre la corruption. C’est comme demander à un loup de faire le ménage dans la meute de loups dans leur comportement face aux moutons. ( Rires… )
    C’est très courageux de la part de Commerçants de s’organiser pour lutter contre la corruption. Ils ont tout le temps affaire à des Fonctionnaires quand ils ont besoin de documents pour la légalité de leur activité. Cela ne veut pas dire que tous les Fonctionnaires sont des corrompus qui veulent gagner plus que l’ETAT leur donne comme salaires. Mais il suffirait que les Commerçants aient affaire à un corrompu pour qu’ils deviennent eux même acteurs de la corruption, s’ils cèdent. Et il y en a qui cèdent… D’abord, ils doivent rentabiliser leur activité…, en même temps s’ils se trouvent dans un secteur où il y a de la concurrence…, ils ont peur d’être écrasés par la concurrence…, certains seraient donc prêts à tout pour se faciliter la tache.

    Le pire c’est de voir les Gouvernants se contenter de constater qu’il y a de la corruption dans leur pays, sans s’y attaquer. Ce serait une forme de…, sinon de lâcheté ou du moins un laissé aller encouragé. Qui peut laisser penser que les Gouvernants eux même participeraient à la corruption de leurs concitoyens. Quant on sait que la corruption peut plomber le développement socio-économique du pays… C’est désespérant

    Vivement le Mali pour tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here