Crise sociopolitique : Le niet du mouvement IBK Kanu pour un PM plein pouvoir

1

Le mouvement  IBK Kanu rejette  la proposition émise par le mouvement  du 5 juin le M5 de l ‘imam Mohamoud Dicko et ses allies s’  agissant de la décision de la Cours constitutionnelle,  à  un probable réorganisation des législatives , mais surtout  la nomination  d ‘un premier ministre plein pouvoir qui sortira du rang du M5
En effet  les amis  et sympathisants  du  président de la République  Ibrahim Boubacar Keita, le mouvement IBK Kanu ont animé  ce 4 juillet 2020 un point de presse en vue de signifier à  l’ opinion national et international  leur point de vue sur l’évolution socio politique.  Pour les alliés au Chef de l État, il n’est point question de nommer un premier ministre plein pouvoir qui reviendrait à une mise en place d’une  transition , chose qui selon eux est contradictoire à toute valeur républicaine.
Aussi réaffirmant  leur soutien indéfectible au président Keita,  le mouvement  se dit prêt à  aller au charbon ardent pour défendre le président,  ses actions et son gouvernement
En effet  selon les adhérents  de IBK Kanu,  l’heure n’est plus au discours, et au mutisme , car s’ils ont toujours préféré la négociation et la conciliation,  il n’en demeure pas moins qu’ au besoin  il sont prêts à montrer les muscles pour défendre IBK et son régime. ” La majorité  silencieuse que nous sommes, dans un souci de paix préconise le respect pur et simple de nos institutions de la République obtenu d’un commun accord ” soutiennent-ils .
” Le président  de la République  son excellence  El hadji Ibrahim Boubacar Keita a été démocratiquement  élu par le peuple malien et de ce fait il a le plein pouvoir de nommer son premier ministre, et ce dernier formera un gouvernement sur son instruction selon la constitution du 25 février 1992 en vigueur “. déclarent-ils par la voix de leur secrétaire administratif Famou Camara.
Soumaila  Coulibaly le coordinateur national  pour sa part, a rappelé les différentes  actions menées par leur mouvement en soutien aux principes  et idéaux du Chef de l’État de 2018 date de création de leur mouvement  à nos jours. Une fidélité  que le mouvement  renforce pour préserver  le président et sa gouvernance.  ” En 2002, le président  IBK s’est plié  à  la décision de la Cours Constitutionnelle en 2002 et ce malgré  qu’il avait gagné.  Il a mis le Mali au-dessus de sa personne  et commandé  à  ses alliés  le calme et le respect  de la décision  de la Cours. C’est ce que nous demandons aujourd’hui  au mouvement  du M5. ” se défend Monsieur Camara contre la requête du M5.
Le superviseur général du mouvement Mamadou Togola est revenu en renfort  à ses camarade pour réaffirmer  leur fidélité,  soutien au président  de la République , à  son gouvernement ainsi qu’ au président  de l’Assemblée  nationale. Le superviseur général du mouvement  IBK Kanu annoncé qu’ ils vont sillonner le pays et mobiliser  leurs soutiens pour défendre le président de la République à tout prix.
Khadydiatou Sanogo./Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here