Crispation de la situation sociopolitique : Les cinq pistes de solutions qui s’offrent au régime

5

Le pouvoir obéit à un rapport de force. L’évolution des puissances politiques en présence et les perspectives qu’elles dessinent sont très défavorables au régime actuel. Le désavantage est tel qu’à défaut d’agir, le régime du Président IBK s’écroulera sous les coups de boutoir de l’onde de choc initiée par le M5, amplifiée par le mouvement du 05 juin – Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) et portée par des dizaines de milliers de manifestants.

Le Président de la République peut encore sauver sa peau, de mon point de vue, tout en restant dans le cadre de la loi fondamentale ; parce qu’il a la chance d’avoir comme interlocuteur un patriote sage, écouté dont le combat jusqu’ici vérifié n’est autre que le Mali, son image, sa grandeur et son histoire. Pour ce faire, il devra, après consultation du M5-RFP:

Dissoudre l’Assemblée nationale sur la base de l’article 42 ;

remodeler la composition de la Cour constitutionnelle, disposition facilitée par la démission de quatre de ses membres et du décès d’un cinquième membre. Trouver un moyen politique de forcer la présidente de la Cour constitutionnelle à démissionner de son poste ou de la Cour elle-même ;

nommer un gouvernement de mission, resserré, qui travaillera sur une feuille de route claire avec des objectifs chirurgicaux. Ce gouvernement utilisera les pleins pouvoirs que lui confère l’article 53 de notre constitution ainsi libellé “le gouvernement détermine et conduit la politique de la nation et dispose de l’Administration et de la force armée.” Il devra être composé à 50% du M5-RFP, à 25% de la majorité présidentielle, et à 25% de technocrates reconnus dans leur domaine. Le gouvernement devra être conduit par un Premier ministre issu du M5-RFP et ses postes vitaux (administration territoriale, économie, justice, éducation, santé, agriculture, transport) devraient être occupés par des technocrates ;

créer une constituante représentative du rapport de force actuel. Cette constituante de 140 membres aura une durée de vie de 18 mois ou deux ans. Elle s’attachera, d’une part à accompagner le gouvernement, et d’autre part à mettre en œuvre le Projet de constitution de la quatrième république, qui sera soumis au référendum. Elle sera présidée par l’Imam Mahmoud Dicko et sera composée à 50% du M5-RFP, à 25% de technocrates et à 25% de députés de l’Assemblée nationale dissoute. Ces députés devraient être prioritairement ceux qui avaient été élu(e)s au premier tour (17); ils devront être complétés par les députés ayant eu les plus forts taux des suffrages exprimés au deuxième tour (18). Naturellement, comme il se doit, le choix des députés sera fait sur la base des résultats du Ministère de l’Administration Territoriale et non sur ceux de la Cour Constitutionnelle honnie. Les membres de cette constituante devraient percevoir la moitié du traitement des députés ;

faire profil bas, laisser le gouvernement agir et demander pardon au peuple malien, qui est en définitive la première institution du Mali, l’institution intemporelle par excellence !

Ousmane Ouane

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. “Il devra être composé à 50% du M5-RFP, à 25% de la majorité présidentielle, et à 25% de technocrates reconnus dans leur domaine…”
    Monsieur Ouane, êtes-vous membre du M5-RFP ?
    La foule, ce n’est pas le peuple. Le choix du peuple démocratique se décide à travers des élections, pas dans la rue. Si le M5-RFP constitue 50% du nouveau gouvernement, il va certainement y avoir un autre mouvement (peut-être du 5 Juillet) qui réclamerait 100% du gouvernement. Et le Mali ne s’en sortira jamais. Même si IBK et son clan sont en train de détruire notre pays, ils ont été quand même “élus” par notre peuple. Nous devons leur exiger des résultats conformément à leurs responsabilités et à leurs engagements électoraux, mais dans un cadre légal.
    Nous venons de finir les élections législatives. Dites-nous combien de députés ces gens ont pu élire si nous nous référons aux résultats de la CENI ?
    J’ai beaucoup de respect pour l’imam Dicko, mais pense qu’il doit se dissocier de cette bande de loosers politico-religieux qui veulent avoir par force ce qu’ils n’ont pas pu avoir par élections.

  2. HEUREUSEMENT QUE LE PRESIDENT IBK EST ASSEZ INTELLIGENT POUR NE PAS ECOUTER DE TELLE BALIVERNE. FORMER UNE TELLE EQUIPE C’EST ALLER DROIT AU MUR.
    MONSIEUR LE JOURNALISTE PLUS DE 5 SOLUTIONS S’OFFRENT A IBK, LE M5 A FAIT CE QU’IL ETATIT CAPABLE DE FAIRE. ILS ONT RATE IBK MAIS SACHEZ QU’IBK A SON RETOUR NE LE RATERA JAMAIS.
    TOUS CES HOMMES POLITIQUES QUI S’ALLIGNENT DERRIERE CE MOUVEMENT POLITICO RELIGIEUX ( DONT LES AGISSEMENTS DOIVENT ETRE INTERDITES AU MALI) SONT DES HOMMES POLITIQUEMENT MORTS OU SANS MOYEN DE CONNAITRE UN JOUR DE L’ACCENSION. ILS SONT TELLEMENT DESESPERES QU’ILS SONT OBLIGE DE BALAYER CHEZ DES RELIGIEUX QUI EXPLOITENT L’IGNORANCE DE QUELQUES MALIENS POUR BARRER LA ROUTE AUX PAISIBLES POPULATIONS. LE MALI VIVRA SANS IBK ET SANS M5.

  3. M qui parle de la constituante très mauvaise proposition mais au moins exprimer grâce a la démocratie. Dis moi M quel est le projet de votre constituante vous n’allez pas dire de remplacer ces députes par votre constituante ces députés même si certains sont mal élus comme je l’entend valent mieux que ces opportunistes qui n’ont d’ autres objectifs que de venir piller les maigres ressources qui restent .Maliens A YE NIEW DAYELE OUvrons nos yeux . plus jamais encore nous n’ allons pas accepter suivre des opportunistes sans projet concret a conduire le pays a la dérive.si la gestion du régime actuel est contester par certains opportunistes ils sont les premiers coupables car la plupart d’ entre eux ont occuper des hautes fonctions responsabilités avant et avec IBK on se connait laisser nous écouter les belles chansons des oiseaux innocents de la nature

  4. Bonjour chers compatriotes soucieux du devenir de notre cher pays.
    Ma contribution au x propositions de Mr Ouane
    Est la suivante
    -1 que les membres du gouvernement déclarent non seulement leurs biens comme exigent la loi mais aussi qu’ils s’engagent chacun à son niveau de participer à des débats pour rendre compte de l’état d’avancement de leurs dossiers (aucun tabout)

    -2 que cette constituante élabore effectivement des nouveaux textes pour organiser la vie politique
    -l’imitation du nombre de partis politiques à 5 maxi

    -financement de partis politiques à interdire par les fonds publics,

    -élaboration d’une nouvelle constitution,d’une nouvelle charte des partis politiques,d’un nouveau code électoral,

    -Creation d’une direction nationale des élections (dirigée par des cadres intègres et compétents)
    Pour éviter le gaspillage de nos maigres ressources à chaque organisation d’élection)

    -interdiction de sortie du territoire de tous ceux la qui ont occupé des postes de responsabilité dans la gestion publique pour qu’au besoin ils rendent compte aux juridictions compétentes du pays.

    – Un referendum populaire pour approuver tous les textes de création de la 4ème République.

  5. Une proposition loin d’être la solution pensez vous que cette organisation est plus républicaine que les autres . D’ailleurs qui sont parmi ces gens qui peut nous présenter un bilan à commencer par Mahmoud Dicko . Arrêter de nous tympaniser ils sont tous comptable de la situation qui sévit aujourd’hui le mali. La seule solution est de faire un toilettage dans toutes les institutions concernées inclus les structures de l’administration sans cela nous verrons jamais le bout du Turmel. Aujourd’hui ce pays est remplit des ordures humaines qui doivent être mise dans la poubelle . Quelle différence être Mahmoud Dicko et IBK , je trouve que c’est les mêmes cénacles . UNE CHOSE EST SÜRE ON PEUT ACHETER UN ESCLAVE MAIS PAS UN AMI

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here