Débat politique de radio klédu : Racine Thiam ne convainc pas

2
Racine Thiam, Directeur à la communication de la Présidence
Racine Thiam, Directeur à la communication de la Présidence

Le patron de la cellule de communication de la présidence, non moins candidat à la dernière présidentielle, Racine Thiam, était l’invité de Kassim Traoré dans le Débat politique de radio Klédu. Il faut dire que si c’était une occasion d’autopromotion. Eh bien, c’est raté ! Racine Thiam n’a convaincu que les ‘’accrocs’’ au régime, les inconditionnels. Et Dieu sait s’il y en a !

Ces fameux résultats sans impact sur le panier de la ménagère

Des motifs de satisfaction, Racine en a plein. Selon lui, le taux de croissance est passé de 2% (à leur arrivée au pouvoir) à 7 puis 5%. Les salaires ont été augmentés de 20%. En disant cela, le communicateur oublie de rappeler que les régimes précédents (ATT et Transition) avaient pris des décisions similaires que le régime d’IBK a demandé à reporter. Il oublie aussi d’ajouter que si les salaires ont été augmentés de 20%, le coût de la vie, contrairement à ce qu’on avait vu sous la Transition, a peut-être augmenté d’au moins plus du double.

Le budget de l’agriculture, dit-il, a été porté à 15% selon une recommandation internationale, contribuant du coup à la subvention d’engrais et à l’achat de tracteurs. Tout cela est vrai, sauf que les marchés conclus autour de ces initiatives donnent l’impression qu’elles furent aussi un moyen d’enrichir des protégés, comme l’a souvent dénoncé Tiébilé Dramé par rapport à l’attribution de ces marchés fort controversés.

‘’Le Mali : 2ème producteur de riz dans l’espace CEDEAO’’

Soit, mais le panier de la ménagère n’en ‘’dirait’’ pas autant. ‘’Le budget de l’Etat est passé de 1400 milliards de FCFA à 2000 milliards, soit 600 millions de plus’’. Notre commentaire à ce niveau est qu’il est indécent de comparer le budget de la Transition à celui d’un gouvernement en place depuis plus de deux ans ; et qui plus est, a eu à bénéficier de toutes les faveurs de la communauté internationale. Mais surtout, nous disons que les chiffres, en soit, ne signifient absolument rien s’ils n’ont aucun impact sur notre quotidien. Aussi, malgré la maigreur du budget de la Transition, la vie était de loin plus facile. Alors… ?

‘’L’armée a été équipée’’

Disons plutôt que l’armée a été ‘’rhabillée’’ et qu’on voudrait une armée dotée de matériel de sécurité et de guerre, afin de laver l’humiliation subie. Sans compter que le marché relatif au prétendu ‘’équipement’’ a plutôt servi à enrichir des proches, comme l’ex Conseiller spécial, Kagnassy.

‘’L’armée bénéficie désormais d’une prime de logements de 50.000 FCFA qui sera portée à 100.000 FCFA dans un an’’.

L’armée doit être motivée et cela est à encourager, afin qu’elle puisse accomplir au mieux son devoir. Mais en habillant l’armée plutôt que de l’outiller véritablement ; en lui assurant un meilleur cadre de vie alors qu’elle est sans matériel pour aller au front, nous pensons que l’on chercherait plutôt à faire taire l’armée, à l’endormir. Comme l’avait fait plus tôt un certain ATT, en nommant à la pelle des généraux de salon. Et en les dotant de 4X4 neufs aux vitres teintées. Tout cela pendant que le pays volait en éclats.Le régime actuel n’est pas loin d’emprunter la même voie.

‘’L’Etat peut compter sur quelque 1000 milliards de recettes intérieures’’

C’est là une jolie somme que les Maliens souhaiteraient voir servir au développement du pays et non à l’enrichissement illicite de quelques personnes, contre lesquelles il n’y a à ce jour aucune mesure concrète. Aucun résultat concret en matière de lutte contre la corruption. Peut-on être juge et partie ?

La Rédaction

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Je m’attendais non seulement à un état des lieux mais aussi et surtout des propositions concrètes d’amélioration du quotidien de la vie de ces millions d’hommes et femmes qui souffrent. Héla!
    Nous croisons toujours le s bras dans l’espoir que ceux d’en haut vont s’inquiéter un jour pour ceux d’en bas

Comments are closed.