Election de l’honorable CHATO à la vice-présidence du Parlement africain : La Commune de Bourem magnifie sa digne fille

0

Les ressortissant de Bourem disent n’avoir aucun doute, que Chato saura s’impliquer à fond dans ses nouvelles missions de diplomatie, dans la consolidation de la bonne gouvernance, de la démocratie, de la paix et de la sécurité en Afrique et par une lutte sans merci contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière, le crime organisé et l’intégrisme religieux qui secouent notre continent

Décidemment l’élection de notre compatriote, Haïdara Aïssata Cissé, dite Chato, au poste de 2è vice-présidente du Parlement panafricain a fait beaucoup d’heureux et fiers. En effet, c’est avec une immense joie et une réelle fierté que pouvoirs publics avec le chef de l’Etat en tête et proches de l’honorable magnifient et partagent des moments de convivialité pour célébrer sa brillante élection.

Après la réception grandiose organisée par son époux, Sandy Haidara, le jeudi 31 mai à son domicile sis à Magnambougou, la fête de célébrité continue à l’honneur de CHATO. Le samedi 02 juin dernier au Mémorial Modibo Keita, c’était le tour de la Coalition Pour la Commune de Bourem (CCB), circonscription électorale de la députée, de magnifier leur fille. L’évènement a enregistré, devant les nombreux ressortissants de Bourem, plusieurs hautes personnalités du Mali, des membres de sa famille et de son parti, l’UM-RDA.

Cet évènement couplé avec la rupture de jeûne a permis de rendre hommage à leur sœur, leur mère, leur tante, épouse, et élue, Madame Haidara Aichata Alassane Cissé. Il s’agissait également de lui faire des bénédictions pour ses nouvelles responsabilités.

Le président de la CCB, Djibrilla Maïga n’a pas tari d’éloges pour CHATO. Au nom de tous les ressortissants de Bourem, il a exprimé toute la fierté pour leur sœur devenue fierté nationale et au-delà des frontières. « Pour qui sait, comme nous autres, de qui vous venez, une femme leader à Bourem (Aminta Mahamoudou) qui a fait l’unanimité dans les regroupements de femmes, qui a cousu le tissu social jusqu’à sa mort, vous êtes, vous aussi, prédestinée à ce poste, car le Mali et le monde entier vous ont vu slalomer les grands sièges des décideurs, discuter et convaincre face à vos adversaires égarés, pour défendre l’unité, la fraternité et la solidarité, un engagement inlassable et désintéressé pour prêcher la bonne parole et la bonne information, puisque vous connaissant : « malienne et africaine convaincue », «démocrate et patriote assumée », «bienveillante et généreuse femme », a exprimé  Djibrilla Maïga.

Il a rappelé que le nom de Chato et Air Afrique sont intimement liés et l’inter-syndicaliste emblématique qu’on a connu était comparable au « dernier des Mohicans » pour avoir combattu, à ne pas voir la disparition de la compagnie panafricaine aérienne et avoir été le dernier personnel à ranger son outil de travail.

Les ressortissant de Bourem disent n’avoir aucun doute, que Chato saura s’impliquer à fond dans ses nouvelles missions de diplomatie, dans la consolidation de la bonne gouvernance, de la démocratie, de la paix et de la sécurité en Afrique et par une lutte sans merci contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière, le crime organisé et l’intégrisme religieux qui secouent notre continent.

Daniel KOURIBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here