Mali : Le gouvernement invite le Niger à la retenue suite à des propos « inamicaux »

2

Dans un communiqué publié, ce dimanche 19 septembre 2021, le gouvernement condamne et rejette les propos tenus par le ministre des Affaires étrangères du Niger à l’issue de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao, organisée le 16 septembre dernier à Accra, au Ghana.

« Le gouvernement de la République du Mali condamne fermement et rejette ces propos inamicaux et condescendants de la part d’un responsable dont le pays a toujours entretenu d’excellentes relations avec le Mali et qui dispose de canaux bilatéraux pour aborder l’ensemble des questions d’intérêt commun dans un esprit constructif », note le communiqué.

Dans le même document, le gouvernement « s’interroge sur les motivations réelles de cette sortie tout comme celle du Président Mohamed Bazoum en juillet dernier ». « Dans la mesure où le Niger n’assume pas la Présidence en exercice de la Cedeao, le gouvernement s’interroge à quel titre son ministre s’érige en porte- parole de l’Organisation dont les décisions et recommandations sont clairement énoncées dans le communiqué final du Sommet », poursuit le communiqué.

Au sujet de la volonté « prêtée aux Autorités maliennes d’engager des mercenaires », le gouvernement de la s’étonne et s’interroge sur ces allégations basées uniquement sur des rumeurs et des articles de presse commandités s’inscrivant dans le cadre d’une campagne de dénigrement de notre pays et de diabolisation de ses dirigeants, poursuit le document.

……LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Depuis un certain temps, le Niger et ses dirigeants sont devenus les megaphones de la France dans le Sahel mais ils doivent comprendre que divises par la France nous allons tomber, c’est l’interet Africain qu’il faut metrre devant. A bon entendeur, salut!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here