Modibo Sidibé : «Le combat du M5 n’était pas seulement que le régime parte, mais de poser les jalons d’un Mali nouveau !»

3

 Membre du comité stratégique du M5-RFP, très discret depuis la chute du régime de l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé  rompt le silence et se prononce,  dans cet entretien,  sur l’esprit et la vision du M5-RFP  après la mise en place des premiers organes de la Transition.  Il lance un appel à la jeunesse M5-RFP à se ressaisir afin de poursuivre le combat pour la refondation du Mali.  

-Maliweb.net- D’entrée de jeu, l’ex-chef de gouvernement  recadre  les pessimistes qui  annoncent  et décrètent déjà la disparation, voire  la mort du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) : «Le M5 est une vision. C’est un esprit et c’est aussi un peuple qui s’est rassemblé au-delà de sa diversité et autour des questions cruciales pour l’avenir de notre pays», précise-t-il.

La plateforme ‘’An Ko Malidron’’, dont les FARE font partie, poursuit-il, a rejoint le M5-RFP parce qu’il le fallait, selon lui,  stopper la dérive et la spirale qui conduisaient le Mali vers le gouffre total.  «La démission du Président  devait permettre de créer un dynamique de redressement   durable et solide du Mali.  Ce dynamique devait également permettre une transition politique de refondation», a rappelé Modibo Sidibé,  qui  explique la nécessité de la refondation du Mali, car «… nous avons besoin de nous  approprier de notre démocratie, nos institutions, de discuter en tant que peuple  sur les infrastructures institutionnelles, du vouloir économique et social», estime l’avant-dernier Premier Ministre de ATT.

Pour Modibo Sidibé,  la jeunesse prendra le relais de cet esprit du peuple M5, ou du peuple du Mali, a rayonné à l’intérieur du pays et  dans la diaspora,  où  on  commençait à reconnaitre  que c’était un combat pour la démocratie et la gouvernance, comme vécu au Sénégal avec ‘’Y’a en marre’’ et au Burkina Faso avec le Ballet citoyen.  Le président des FARE estime, avec tous ces acquis, qu’on  ne peut plus dire qu’il  n’y a pas  d’esprit  du M5. A l’en croire, le mouvement de contestation du régime d’IBK appartient désormais aux maliens, à la diaspora et  à la  lutte africaine.  Et Modibo Sidibé d’exhorter la jeunesse, qui a été à l’avant-garde de la lutte, de ne pas baisser les bras encore moins s’arrêter en chemin.

Par contre, l’ancien Chef de gouvernement,  louant le projet de refondation du Mali  qui tient à cœur aux membres du M5-RFP, reste critique sur  le document du Dialogue national inclusif qu’il accuse de manquer d’inclusivité.  Pour lui,  «aucun vent de  refondation du Mali n’a soufflé sur le DNI».  Mais, il reconnait  la pertinence de  la relecture de l’Accord pour la paix et la Réconciliation, soulevée par le DNI. Quant à l’école, la santé, le modèle économique, de l’agriculture, etc., il estime que ces points cruciaux n’ont pas fait l’objet de propositions.

Modibo Sidibé insiste : le combat  du M5 n’était pas seulement que  le régime parte, mais avait surtout pour objectif d’ouvrir une ère devant permettre de  poser les jalons d’un  Mali nouveau.  Ce nouveau Mali, est-il convaincu, ne se décrète pas mais se prépare plutôt. «Le Mali nouveau doit se préparer,  à commencer  par un consensus sur le sens  de la portée de la  transition,  sur le comment de la transition, à travers de vrais  débats  depuis la base jusqu’au  sommet où on se mettra d’accord sur un projet commun Malien qui  permettra de fixer un horizon, de revoir les liens de confiance entre gouvernés et gouvernants….», pense le Président des FARE, qui précise que «le M5 a mené un combat juste, de vision et de conviction pour l’histoire». «Le M5 doit se ressaisir. Je lance un appel à la jeunesse pour lui dire que le combat n’est pas fini, que le M5 a un sens et qu’il peut rester à l’avant garde parce que c’est une force de changement, républicaine et de patriotisme.  Je demande à ceux qui ont une autre vision du M5 de revoir leur position, de la réajuster», plaide Modibo Sidibé.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. un vrai patriote nous l`avons vu dormir sur la place de l`independance /un vrai patriote

    nous jugeons par l`evidence

    merci de nous avoir libere Sidibe

    IL FAUT EFFECTIVEMENT PENSE A UNE REFONDATION AVEC LA DISSOLUTION DU RPM/ET COALISES AU DERNIERES LEGISLATIVES
    AINSI QUE TOUS LES PARTIS QUI SE SONT COALISES EN CONTRE NATURE DE PROFIT AUX DERNIERES LEGISLATIVES ET BIEN D`AUTRES POINTS
    IL FAUT ABSOLUMENT UNE REFONDATION SINON IL Y AURA A COUT SUR DANS LE FUTUR D`AUTRES REVOLUTIONS …………DE BALAYAGE DE POUVOIRS EN PLACE.

  2. Avec la plus grande longévité dans le gouvernement depuis la transition de 91 jusqu’au régime de ATT ce Monsieur a eu l’opportunité de faire la refondation du Mali nouveau , et c’est après tout ça qu’il vient nous parler de Mali nouveau. Vraiment le ridicule ne tue pas.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here