MP 22 face à la presse : «Le préaccord jette les bases du futur éclatement de notre pays»

1

Le secrétaire général du Mouvement populaire du 22-Mars (MP-22), Pérignama Sylla, a déclaré que depuis l’élection d’IBK à la magistrature suprême, les Maliens vont de déception en déception tellement les coups qu’ils reçoivent sont aussi durs l’un après l’autre. Le dernier en cours, selon lui, est le fameux pré accord d’Alger qui jette les bases du futur éclatement de notre pays. Il pense que le préaccord est en train de donner une justification théorique surtout à la dernière rébellion que nous savons tous fomentée par l’impérialisme occidental et ses alliés djihadistes des pays du Golfe.

Pour le secrétaire général, les Maliens doivent faire front commun pour que ce préaccord n’aboutisse pas à un accord définitif. Car, dit-il, il contient les germes de la partition de notre pays. M. Sylla croit dur comme fer que ce préaccord, qui va certainement aboutir à un accord final, sera source de tensions entre les différentes communautés qui vivent dans le Nord.

Réagissant à la formation du nouveau gouvernement, il a laissé entendre que le gouvernement est formé par des gens qui sont cités dans des rapports de contrôle. Ce qui, selon lui, n’augure rien de bon pour le Mali.

Y.S

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le MP 22 de nos souvenirs avec les éléments de la junte de Sanogo a négocié il y’a quelques années la partition de fait du Mali en s’alliant avec Ançar Eddine à Niafunké pour dixit “maintenir la junte au pouvoir, nettoyer certaines oppositions et surtout mutualiser les moyens politiques, militaires et propagandistes pour faire face à l’arrivée même des armées africaines de la CEDEAO”. Tout cela est consigné dans le PV de la dite rencontre et qui est publié dans les journaux. N’ayez guère la mémoire courte pour accuser IBK ou d’autres institutions, de toutes façons vous faites partie de la majorité présidentielle.

Comments are closed.