Vœux de nouvel an de l’ADEMA-PASJ à la presse : Tiémoko Sangaré exhorte les militants de son parti à plus de discipline

0
Pr TIEMOKO SANGARÉ APPELLE À L’UNION SACRÉE

Les responsables de l’ADEMA ont une fois de plus respecté la tradition en présentant leurs vœux de nouvel an à la presse. La rencontre a été présidée par le Pr Tiémoko Sangaré, président dudit parti, qui a lancé un appel à la discipline et au rassemblement. C’était le samedi 05 janvier 2019, au siège du parti.

En prélude, le président du parti de l’abeille, non moins ministre de la Défense, a tout d’abord souhaité une bonne et heureuse année à tous les participants ainsi qu’à tous les Maliens. Dans son allocution, Tièmoko Sangaré a souligné que cette nouvelle année qui s’annonce est porteuse de grands espoirs pour le parti ADEMA. Car, il s’agira pour tous les militants et sympathisants du parti de redoubler d’énergie afin que l’ADEMA reste et demeure un parti d’unité, de cohésion et de démocratie au Mali. Il a par ailleurs poursuivi que le choix du 5ème congrès ordinaire de l’ADEMA qui a abouti au soutien du président de la république IBK lors de la précédente élection présidentielle a été une décision circonspecte. A cet effet, il dira que l’ADEMA continuera à soutenir toutes les initiatives entreprises par le président de la République dans le cadre de la paix et la cohésion sociale.

Il a ensuite lancé un appel non seulement à toutes les forces vives de la nation à une entente nationale, mais surtout aux militants de son parti à une discipline exemplaire et un rassemblement démocratique. Un appel au retour dans la famille ADEMA a également été lancé à l’endroit de toutes les personnes qui ont dû quitter le parti pour diverses raisons. Interrogé sur les cas d’indisciplines et d’expulsions qui se sont souvent déroulés lors des élections présidentielles, le conférencier a clairement affirmé que les portes du parti leur sont fermées.

Convenablement à la tension sociale du pays, le président de l’ADEMA a pour sa part demandé aux uns et aux autres de prendre la main tendue du président de la République pour le plus grand bien du Mali. Continuant dans le même registre, le conférencier a beaucoup insisté que l’ADEMA a impérativement besoin de militants convaincus qui soient capables de se battre pour les idéaux du parti.
Tièmoko Sangaré, dans ses propos, n’a nullement pas oublié de rendre un hommage mérité à Seydou Badian Kouyaté et l’ensemble des victimes civiles et militaires qui ont rejoint leurs dernières demeures au cours de l’année écoulée.

Adama TRAORE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here