Hausse des cas de Covid-19 au Mali : Comment faire face grâce à la vaccination ?

0

Du 22 août au 3 septembre, le Mali a connu une hausse fulgurante de cas de Covid-19 : de 12 à 58 cas positifs. Au moment où l’accent est mis sur la vaccination, au moment où on constate des relâchements dans les mesures barrières, comment relancer la protection par la vaccination ?

 

Les autorités politiques, dans les jours à venir, vont mettre l’accent dans les interventions publiques, sur la nécessité pour tous les Maliens d’aller se faire vacciner contre la Covid-19. Cette résolution est consécutive à la hausse constatée des taux de contamination à la Covid-19, depuis un certain temps.

Après un net recul, le taux de Covid-19 au Mali grimpe à nouveau. A la date du 22 août 2022, selon le rapport journalier, sur 448 tests réalisés, 2 sont positifs. Sur celui du 24 août 2022 sur 643 tests réalisés, 12 ont été positifs. Le 25 août 2022, sur 818 tests réalisés, 15 cas positifs par jour. Sur le rapport du 26 août, le nombre de cas positifs était de 12 sur 756 tests réalisés. Le 27 août sur 639 tests réalisés 12 sont revenus positifs. D’après le rapport du 28 août sur 1048 tests, 11 ont été positifs. Dans celui du 29 août 12 cas ont été positifs sur 498 tests réalisés.

De quelques 12 à 15 cas en moins d’une semaine, l’on se retrouve à 47 cas positifs sur 654 tests réalisés à la date du 31 août 2022. Depuis lors, l’on est parti à 50 cas positifs le 1er septembre, puis à 56 cas positifs le 2 septembre, ensuite à 58 cas positifs, le 3 septembre.

Le nombre de cas positifs global s’élevait à 31 576 cas positifs à la date du 3 septembre.

Le virus de la Covid-19 reste « une urgence de santé publique de portée internationale », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

D’après lui, les nouvelles vagues de contamination démontrent que la pandémie de Covid-19 « est loin d’être terminée ».

Selon les données de l’OMS, le nombre de cas de Covid-19 est en hausse.

L’OMS attribue cette augmentation d’une part à la multiplication de variants, l’organisation met également en cause la levée des mesures de distanciation physique et de santé publique et le recul du dépistage par les Etats membres qui entraînent une baisse de la couverture et de la qualité de la surveillance.

Selon un bilan établi le 13 juillet 2022, l’OMS a recensé plus de 561 millions de cas confirmés de Covid-19 dans le monde, pour plus de 6,3 millions de morts depuis le début de la pandémie.

Plus de 12,1 milliards de vaccins ont été administrés dans le monde, selon un décompte établi le 12 juillet dernier par l’OMS. Au Mali, ce taux de vaccination anti-Covid-19 au 4 septembre 2022 est 1 654 914 personnes complètement vaccinées.

Quelles solutions ? « Il nous faut intensifier la vaccination. Il faut que les populations prennent conscience que la vaccination est notre seul moyen de nous en sortir », selon le ministre Délégué auprès du ministre de la Solidarité et du Développement social chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, imam Oumarou Diarra. Dans ce sens, selon notre source, le département a convenu de faire en sorte que dans les jours à venir, toutes les autorités, dans les interventions officielles, les communications publiques, appellent à la vaccination ».

 

Aminata Agaly Yattara

Cet article a été publié avec le soutien de JDH Journalistes pour les Droits Humains et Affaires Mondiales Canada

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here