Mesures d’hygiène pour la fête de l’Aïd El Kébir

3

Quelques conseils au sujet l’abattage ou du sacrifice du mouton lors de la fête de l’Aid El Kebir ou Tabaski:

Laver proprement le mouton avec l’eau du robinet ou de l’eau de puits javellisée et non du fleuve ou du marigot qui ne sont pas propres

Avant l’égorgement du mouton. Ceux-là en charge doivent être propres sinon des mains et de la tenue et moins bavard pour éviter les gouttelettes de Fludge (salive)

Avoir du matériel propre et indiqué avec au minimum deux bassines pour le recueil de la viande et des viscères (estomac et intestins) qui ne sont pas propres

Opéré dans un endroit propre loin des toilettes et des poubelles

Après l’égorgement et le dépeçage du mouton, veuillez ne pas ouvrir les viscères avant  d’avoir fini de mettre en morceau la viande, avec tout le risque de souiller une viande propre

Mettre rapidement au frais la viande dont on n’a pas besoin dans le réfrigérateur pour éviter tout risque de décomposition

À défaut de voiries enfouir les restes et déchets ( de vidange des viscères ) pour éviter les mouches et la décomposition

Cuire au minimum à point, braisée ou cuisinée

Se laver proprement les mains avec du savon et autres détergents avant la consommation, avec tout les risques de maladies diarrhéiques ( diarrhées, dysenteries souvent accompagnées de vomissements) de fièvre typhoïde, de parasitoses, etc…

Pour le cas précis des maladies diarrhéiques, comme mesures préventives et souvent curatives de bon nombre de cas, et pour une bonne digestion, on pourrait, après avoir consommé de la viande, prendre au minimum une cuillerée à soupe de lait caillé, de yaourt nature et autres fromages non cuits. Ceci parce que ces produits contiennent de bons germes (microbes) qui détruisent ou neutralisent les mauvais germes.                       Pour les cas graves , la référence à une structure Médicale après réhydratation avec les solutions de sels de réhydration orale serait indiquée

Dr Moussa Dasse Mariko             

Cardiologue Bamako Mali.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Les humains se mettent à croire que les animaux parce qu’ils ne parlent pas, ne ressentent pas de douleur lorsqu’on les égorge. On s’habitue à la souffrance et on finit par considérer que cela est normal.
    Pourtant ça fait une douleur indicible d’égorger que la consommation de viande devrait être problématique.

  2. …EGOISME GRATUIT DES LETTRES MALIENS!?….POURQUOI UN CARDIOLOGUE NE POURAIT IL PAS DONNER DES INSTEUCTIONS D HYGIENE, SI MEME UNE INFIRMIERE PEUT EN FAIRE?!….

    ….LE CHARCTERISTIQUE PRINCIPAL DU NEGRE ABRAHMISE C EST L EGOISME GRATUIT, LA COMPETITION NON SENS, L EGO ELEVE ET LE MEPRIS DE L AUTRE…

  3. Voici un con de cardiologue qui parle de maladies infectieuses et transmisssibles, quel desastre, arretons des betises car il ne sait pas de quoi il parle ce gentil cardiologue!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here