MSF informe sur ses activités au Mali de mai 2018 à juin 2019

0

Médecins Sans Frontièresa organisé samedi 8 juinune journée d’information sur ses activités à l’intention des hommes de médias. Nous étions à l’Hôtel Mandé.

Depuis plusieurs mois, MSF,une association médicale humanitaire internationale, intensifie ses activités au Mali. Malgré les difficultés liées au contexte sécuritaire, l’association a multiplié les interventions d’urgences principalement dans la région du centre afin de répondre aux importants besoins des populations.

L’augmentation du volume de ses opérations reflète la capacité et la préoccupation de MSF de toujours porter assistance aux plus vulnérables. Malheureusement, cette augmentation est également le triste indicateur d’une situation humanitaire alarmante qui se dégrade de jour en jour.

Pour son Le responsable de la communication,Gianpiero RASTELLI, a déclaré que les activités d’urgences de MSF ont donné des réponses satisfaisantes dans la région de Gao avec un soutien psychologique à plus de 500 migrants parmi les 1000 expulsés d’Algérie, de Tina-Hama en juillet 2018. MSF a déployé une équipe médicale et logistique pour la prise en charge des déplacés du village de Simbi en août 2018 avec la prise en charge de 66 patients souffrant de graves carences dues à la malnutrition.

Elle a déployé des soins à domicile ainsi que des consultations psychologiques à Mondoro en mai 2019, distribué des kits NFI et une assistance médicale et psychologique aux déplacés ayant fui les attaques du village de Bouldé. MSF a également envoyé une clinique mobile dans le village voisin de Banai. Et à Tina-Hama, mai 2019, Médecins Sans Frontières a apporté assistance aux 2000 déplacés ayant fui le village d’Amalawlaw et ses alentours.

Pour terminer, il a ajouté que MSF a ouvert un nouveau projet à Bamako en octobre 2018, dédié à la lutte contre le cancer des femmes avec l’appui du service d’hémato-oncologie du Centre hospitalier universitaire du Point G.

Les activités spécifiques de MSF, adaptées au contexte malien dans le domaine de la santé, sont au nombre de cinq, à savoir une stratégie nomade, E-Caire, une stratégie d’adaptation au contexte sécuritaire, lutte contre le cancer et antibiothérapie. L’MSF vient en aide aux populations en détresse et fournit des soins de santé gratuits aux plus vulnérables.

Fatim B.Tounkara

Le Wagadu

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here