Prix qualité des données sanitaires 2017 : Le CSCOM de Dialoubé arrivé en tête !

0

Le vendredi 8 juin s’est tenue à l’Hôtel Sheraton, la  cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours national entre les structures productrices  à travers la plateforme, District Health Information Software version 2 (DHIS2)  pour la qualité des données sanitaires 2017. Une initiative du projet USAID/Measure Evaluation en collaboration avec le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, celui de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille et son homologue  de la Solidarité et de l’Action Humanitaire. Cette cérémonie était présidée par le Conseiller technique du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique Dr Sékou Oumar Dembélé, représentant son ministre.

Au présidium de cette cérémonie Dr Dembélé était entouré par la Directrice du projet MEASURE Evaluation, Dr Aminata Traoré, Mme Mama Sakiliba chef du cabinet du ministère de la Promotion de l’Enfant et de la Famille, et la Directrice adjointe de l’équipe santé de l’USAID, Mme Karen Koprince. L’objectif de cette remise des prix aux lauréats  était de promouvoir une culture de l’excellence dans la production et l’utilisation des données de qualité.

A  signaler que le 1er  lauréat  de ce concours est le CSCOM de Dialoubé cercle de Douentza, il a eu 1 ordinateur portable, 1 imprimante, 1 vidéo projecteur ,2 disques dur externe ,4 tablettes, 1 flybox mobile wifi, et  35000 FCFA de  crédit  flybox. Le 2ème  a été le CSCOM de Sagabary, dans le cercle de Kita et le 3ème  fut l’Hôpital du Mali dans le district de Bamako. Chacune des structures citées a eu 1 ordinateur portable, 1 imprimante ,1 vidéo projecteur ,2 disques dur externe ,4 tablettes pour le deuxième et 3 tablettes   pour le troisième,1 flybox mobile wifi, clé USB 32GB et la bourse de formation du DHIS2

Selon le  représentant du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, depuis 2016 dans le cadre du renforcement du système d’information sanitaire, le Mali a procédé à une transition réussie de l’application DESAM III vers la plateforme DHIS2 (district health information software version2).

Par la suite, il dira que cette nouvelle plateforme,  permettra à notre pays de disposer enfin d’un système d’information sanitaire moderne, robuste, fiable, efficient   et capable de répondre aux ambitions du système de santé dans le but ultime d’assurer un mieux-être aux populations.

« Si nous voulons gagner le pari de la disponibilité et de la qualité des données à travers la complétude, la promptitude et les analyses, les saisies doivent se faire de façon routinière et à temps »a-t-il déclaré.

Pour  sa part la Directrice du projet Measure Evaluation, a ajouté que ces données produites sont d’une importante capitale pour l’amélioration de la qualité des soins offerts dans les services de  santé .Dr Traoré dira que ça permet de générer des informations précises  pour des prises de décision  éclairées et adaptées.

Quant à la directrice adjointe de l’équipe santé de l’USAID, elle s’est exprimée en ces termes : « grâce aux données utiles et correctes, nous pouvons sauver la vie des femmes, de nouveaux nés et répondre aux menaces d’épidémies ».

                                                                                                                                    Fatoumata COULIBALY

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here