Situation Covid-19: Le Mali affiche un taux de guérison de 66% contre 5,6% de décès

9

Le Coordinateur de la riposte covid-19, le Pr. Akory Ag Iknane, a fait, ce mardi 23 juin, le point de la lutte contre la pandémie de Covid-19 au Mali. C’était au cours d’une conférence de presse à l’Institut national de Santé Publique (INSP). Les données présentées concernent la période du 25 mars du 22 juin 2020.

Le nombre de nouveau cas confirmé est en diminution au Mali. En effet de 313 cas à la 12e semaine, le nombre de nouveau cas confirmé a chuté à 118 à la 13e semaine épidémiologique. Tendons-nous vers l’extinction de la pandémie au Mali ? «Trop tôt pour le dire», a indiqué le Coordinateur national de la riposte. Aujourd’hui, se réjouit le Pr Akory Ag Iknane, avec plus de kits de tests disponibles, le nombre quotidien d’échantillons à analyser a aussi augmenté et les critères pour bénéficier du test se sont assouplis. «Pour nous assurer de cette tendance à la baisse, nous allons faire un large test, un ratissage dans le district de Bamako», a annoncé le Coordinateur national.

Même si la tendance est à la baisse, le coordinateur n’est pourtant pas rassuré. «Malheureusement, le relâchement dans le respect des mesures barrières a été constaté». «Cette pandémie nous enseigne à la prudence», prévient le conférencier en donnant l’exemple de plusieurs pays d’Amérique latine. Dès la levée de certaines mesures notamment le couvre-feu, une partie de la population a cru que la maladie n’existait pas ou qu’elle est terminée. Pourtant, explique le coordinateur, une stratégie de communication a été mise en place. Ainsi, les radios communautaires, les communicateurs traditionnels et les tradithérapeutes ont été associés à la sensibilisation contre la pandémie.

Le labo mobile… à Mopti

A la date de du 23 juin, le taux de guérison de Covid-19 au Mali était de 66% contre 5,6% pour le taux létalité. Sur le taux de décès, le coordinateur indique qu’il chute à seulement 3,%, si l’on s’en tient aux seuls décès enregistrés dans les centres de prises en charge. Mais, le Mali, contrairement à beaucoup de pays, comptabilise tous les cas recensés post mortem pour une «transparence totale». «Chaque fois que le résultat est positif, il est enregistré comme cas covid», assure le conférencier.

Autres chiffres: la maladie est plus mortelle pour la tranche d’âge de 56 à 60 ans. Aussi, avec 430 cas confirmés, Tombouctou est le deuxième foyer épidémiologique après Bamako. La détection massive de cas à Tombouctou a été possible grâce au déploiement du laboratoire mobile. Le labo, a informé le conférencier, sera bientôt transporté à Mopti où de plus en plus de cas apparaissent dans les localités de Bandiagara, de Bankass, de Koro ou de Youwarou.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ET AUJOURD HUI …DANS LE N 72 DE ECHOS MEDIAS …
    👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀

    AFFAIRE BMS -S.I.C.G
    LES TRIBULATIONS D EGLISE DU JUGE AVEUGLE ISSOUFI TOURE …
    👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀

    ….CAR LA LOI PRIVILEGE DIT QUE LES ETATS DE CREANCES S ETABLISSENT COMME EN MATIERE D IMPOTS ….
    MAIS LE JUGE ISSOUFI TOURE …A T IL AU MOINS LU ….COMME AWA BA TOUMAGNON D AILLEURS ….LA LOI DES FINANCES QUI PRECISE JUSTEMENT COMMENT DOIVENT ETRE FAITS LES ETATS DE CREANCES ?
    🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣
    NOUS …MAINTENANT …ON RIGOLE …
    D ACCORD …ON NE L A PAS FAIT DEPUIS QUINZE ANS ….
    D ACCORD …
    🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

    • 👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀
      …ET IL FAUT LE REDIRE ICI …:

      EXTRAIT DE L ARTICLE :
      “”””L ARRET N 20 DU 11 FEVRIER 2009 DE LA COUR D APPEL DE BAMAKO EST D UNE TELLE GRAVITE QUE L EX BHM S EN EST SERVIE POUR INSCRIRE DANS SES ETATS FINANCIERS PLUS DE 77 MILIARDS D ETATS DE CREANCES ETABLIS A LA MADOFF ….ET CE DEPUIS 2008 ….”””””
      👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀

  2. we certainly hope medical community of Mali keep people informed that being there is absence of cure or/ plus vaccine for Covid 19 only effective non drug treatment have been to urinate that virus out of body. Thus people should drink plenty of fluids plus consume whatever make them frequently urinate. Where there is frequent urination person is likely to feel surge of energy with each urination if infected. In early stages chlorine is known to help lessen effect of virus thus medical community should seek maximum safe use of chlorine in drinking water.
    We hold to once you have been infected plus defeated that infection you will not become infected again. Thus window is narrow to profit from vaccine.
    Western scientists acknowledge they supposedly do not have sufficient information to support claim person may not again be infected.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Votre ministre a passé de tout son temps à crier au lieu de travailler. Je comptais tellement sur lui que je suis déçu. On doit le mettre dans un ministère de griots. Mais toi Akory tu es sage et parle bien. Michèle Sidibé veut tout gérer seul. Il est comme IBK, mais a échoué comme son mentor.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here