22ème rentrée solennelle de la JCI-Mali : Trois priorités pour 2017

1

“Responsabilité et exemplarité pour une citoyenneté plus effective”. Tel sera le thème du  mandat 2017 de la Jeune chambre internationale Mali (Jci-Mali). L’annonce a été faite au cours d’un point-presse tenu en marge de la 22ème rentrée solennelle de la Jci-Mali le week-end dernier au Pavillon des sports Salamata Maïga à l’Aci 2000.

Pour la nouvelle équipe dirigeante de la Jci-Mali, avec à sa tête Dr Harira Cissé, ce point-presse avait pour objectif d’annoncer les couleurs, notamment en ce qui concerne les activités qui vont marquer ce mandat. La conférencière de souligner qu’il s’agira dans un premier temps,  pour son bureau, de consolider les acquis des années précédentes et dans un second temps d’initier des projets et programmes au profit des communautés. “Chez nous,  c’est un Homme pour un mandat d’une année, par ailleurs, la gouvernance est une continuité. C’est pourquoi, il s’agira non seulement  pour notre équipe de consolider les acquis, mais aussi d’initier de nouvelles activités”, a expliqué la conférencière.

Pour le mandat 2017, a-t-elle poursuivi, son bureau, en concert avec les organisations locales membres de la Jci, va s’atteler davantage au renforcement des capacités. “Nous allons aussi mettre des programmes en place dans le domaine de l’éducation, la santé. Ce sont des actions qui vont s’inscrire dans le long terme pour pouvoir mesurer leur impact” a souligné Dr Harira Cissé. Avant de préciser que ce mandat 2017 a été placé sous le thème de la “Responsabilité et l’exemplarité pour une citoyenneté plus effective”.

Le Burkina et le Niger, les invités

Cette 22ème rentrée solennelle, placée sous la présidence du ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koïta, a enregistré la participation de presque de toutes les organisations locales de la Jci à l’intérieur du pays et dans le district de Bamako.

En plus de ces organisations, deux  pays, à savoir le Burkina et le Niger, étaient les invités vedettes de cette cérémonie dont les organisateurs ont profondément modifié le programme en mémoire des victimes de l’attentat de Gao contre le camp du Mouvement opérationnel de coordination (Moc).

Placée sous le thème “Jeunesse et action citoyenne quel rôle pour la Jci-Mali ? “ cette tribune a été mise à profit par la présidente de la Jci-Mali, Dr Harira Cissé, pour exprimer les condoléances les plus attristées  de la Jci-Mali aux plus hautes autorités pour l’attaque odieuse contre le camp  du Moc de Gao. Elle a, par la même occasion, réaffirmé  leur attachement à la paix.

Selon Dr Harira Cissé, conformément au  thème du mandat de 2017, des milliers de jeunes, de Kayes à Kidal,  vont se mettre au service de leur communauté afin de créer un changement positif.

Quant au ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne, tout en appréciant à juste titre le thème du mandat et l’esprit de don de soi des organisations de la Jci, il a affirmé la disponibilité de son département à accompagner cette organisation pour l’atteinte de ses objectifs.

                           Kassoum THERA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. JCI DE MERDE.Ces jeunes sont pires que le vieux cons et pervers au pouvoir.

Comments are closed.