Crise au Mali : L’injustice et l’impunité comme sources de violences

5

L’hôtel Radisson Blu de Bamako a servi de cadre, le samedi 24 juillet 2021, à la tenue d’une conférence-débat sur les « violences : sensibiliser par la parole ». Cette conférence débat organisée par l’Association humanitaire (United for Mali – Anw bèe bè Mali fè), en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a pour but d’amorcer la discussion autour des mécanismes/raisons qui ont amené les violences au Nord, Centre et récemment au Sud du Mali. Il ressort de cette conférence-débat que l’injustice et l’impunité sont à la base de la violence au Mali.

Cette conférence débat était animée par le Magistrat, Idrissa Hamidou Touré, procureur près le tribunal de la commune 4 du district de Bamako, le Président de la commission vérité justice et réconciliation (CVJR), Ousmane Oumarou Sidibé, l’écrivaine Mme Traoré Hanane Keïta, avec comme modérateur le journaliste Serge Daniel. Ladite conférence a enregistré la présence du représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Idrissa Soyba Traoré, la représentante de l’UNFPA, Mme Ly Rokia Traoré, la présidente de l’association humanitaire (United For Mali- Awn bèe be Mali fè), Nafissa Chouaidou TRAORE, des jeunes étudiants et d’autres personnalités.

Selon la représentante de l’UNFPA, Mme Ly Rokia Traoré, la violence à l’égard des femmes constitue une violation flagrante des droits de l’Homme. Elle a fait savoir que la problématique des VBG (Violences basées sur le genre) est une réalité de première importance au Mali. « En effet l’enquête démographique de santé de 2018 parle de 49% des femmes et filles touchées par les violences sexuelles ou physiques. Depuis 2012, nous avons enregistré au Mali plus de 25 000 personnes survivantes de VBG. De janvier en juin 2021, il y a eu 3 744 incidents de VBG, les violences sexuelles demeurent les incidents les plus rapportés soit 44% des cas dont 27% de viol/Pénétration », a-t-elle dit. Aux dires de la représentante de l’UNFPA, Mme Ly Rokia Traoré, la région du Sahel fait face à de nombreux défis sécuritaires, comme ceux de prévenir la violence interethnique et de lutter contre le terrorisme. Elle a indiqué que l’extrémisme violent prospère sur la mauvaise gouvernance, l’absence d’opportunités socio-économiques, et les violations des droits de l’Homme. A sa suite, la présidente de l’association humanitaire (United For Mali- Awn bèe be Mali fè), Nafissa Chouaidou TRAORE a fait savoir que le but de la conférence est d’amorcer la discussion autour des mécanismes/raisons qui ont amené les violences au Nord, au Centre et récemment au Sud du Mali. A ses dires, cette conférence-débat est aussi une aubaine pour donner la parole à la jeunesse afin de trouver des pistes de solution à la crise que traverse le Mali depuis plusieurs années.

Au cours de la conférence proprement dite, les débateurs sont unanimes qu’il faut la justice pour que les violences cessent au Mali. Selon Ousmane Oumarou Sidibé de la CVJR, la société malienne n’était pas violente, mais maintenant, dit-il, elle l’est, en témoigne les violences de Sobane Da, d’Ogossagou et de Bamako. Avant d’ajouter que les cicatrices de la violence peuvent être guéries en disant la vérité, en faisant la réparation et la justice. Pour lui, l’injustice, la marginalisation et la pauvreté sont des facteurs aggravant de la violence.

Pour le Magistrat Idrissa Hamidou Touré, c’est quand un fait n’est pas sanctionné qu’on tombe dans la violence. Selon lui, il faut une présence de l’Etat pour non seulement protéger les citoyens, mais aussi pour empêcher les cas de violence. «L’injustice et l’impunité sont à la base de ces violences », a déclaré le magistrat Idrissa Hamidou Touré. En outre, il a mis l’accent sur la réconciliation au Mali qui, selon lui, a un prix. « L’application de la loi n’a de sens que lorsqu’elle apaise l’ordre public », a-t-il précisé.

Quant à l’écrivaine Mme Traoré Hanane Keïta, elle a déploré le fait que les femmes et les jeunes soient les plus victimes des violences. « Il faut un tribunal spécial pour juger les auteurs des violences, des exactions qui ont eu lieu les 30 dernières années », a-t-elle dit.

Au cours de cette conférence débat, il y a eu un concours d’éloquence et un sketch sur la violence.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Investissons dans l’éducation et la santé. Bientôt la masse critique de citoyens capables de se défendre physiquement et intellectuellement sera atteint. Et le changement sera automatiquement amorcé, car personne personne n’acceptera l’injustice. Tout le monde saura mieux se comporter face aux corrompus, aux malhonnêtes, aux voleurs, aux menteurs, aux tricheurs,…
    Ainsi, la bonne gouvernance s’imposera de soi-même.

    Vive le Mali

  2. Crise au Mali, L’injustice et L’impunite comme sources de violences, mais à qui la faute ministre de garde des sceaux ou les magistrats ? En tout cas la région de Kayes la justice est absent depuis en 1991, la cour d’assise de Kayes devenue une cour d’enchère .

    • TOURE!
      LE PEUPLE OBEIRA A DES LOIS QU IL A CREE OU CONTRIBUE’ A METTRE SUR PLACE , LOIS QUI RESPECTENT LA CULTURE, LA DIGNITE’, LE TERRITOIRE, LES TRADITIONS, LA CONTINUITEE….

      LES LOIS DE L ISLAM OU LES LOIS DES COLONS, SONT PAS LES NOTRES, …NOUS LES UTILISONS MAIS NOUS NE LES RESPECTONS PAS! CE SONT PAS DES LOIS MAIS DES RECOURS DE SITUATIONS….

      …VOILA C EST CLAIR, ….”PAS DE LOIS QUI EST A NOUS, PAS DE RESPECTS POUR LES LOIS ARABES ET FRANCAISES, ….DONC PAS DE JUSTICE….. JUSTICE IS WHAT BOTH WE RESPECT AND WE BOTH SEE OURSELVES IN AS PART OF, INTEGRATED, CO_AUTHORS…HALF FOR YOU AND ME, HANDSHAKE…LINKING US….

  3. L’impunité et l’injustice sont des maux qui détruisent un pays très rapidement, c’est ce qui est à la base de la déperdition totale de notre très cher Mali depuis la nuit des temps. Il faut rapidement finir avec cette impunité et cette injustice pour que le pays puisse retrouver sa route dans la sincérité et l’honnêteté. Mais, mais, mais comment finir avec ce fléau pendant que les hommes et femmes sensés préparer ce terrain ne savent pas comment s’y prendre, les cadres et élites de ce pays ne sentent pas l’injustice et l’impunité tant que eux en profitent et c’est dommage pour les fils et filles de ce pays. Pour finir avec ce fléau destructeur de notre cher Mali, il faut des hommes et des femmes conscients que ces maux sont à la base de la destruction de ce pays pendant très longtemps.

  4. LA FAUSSE-ETRANGERE-JUSTICE-IMPOSEE AUX NOIRS SUR LEURS TERRES! LE GENOCIDE DES NOIRS SUR LEURS TERRES!

    😀QUFAANOUMOU, NOUMOUN EST UN GRAND MAGICIEN, UN HOMME DE CONNAISSANCES DES KEMTS ANCIENS. AUTRES😁 NOUMOUNW SONT LES PEUPLES GERMANIQUES, LES SWAARTZ LES MEMTSI..😀

    MALIENNES MALIENS!

    👳🏽‍♂️👳🏽‍♀️N OUBLIEZ PAS QUE L ISLAM ET SES LOIS SOCIALES SONT DES OUTILS EFFICACES DE GENOCIDES PHYSIQUE ET DE CULTUROCIDES INHUMMAINS…POURQUOI?👳🏽‍♀️👳🏽‍♂️

    L ISLAM DONC L ARABE A FAIT SES CALCULS:
    😀 1000 MALES NOIRS KEMTS CASTRES NE FERONT PAS D ENFANTS NOIRS AVEC DES FEMMES NOIRES A PLUS FORTE RAISON DES FEMMES ARABES. DONC 5 000 ENFANTS NOIRS NE NAITRONT JAMAIS!
    😀1000 MALES ARABES FERONT 5 000 ENFANTS METISSES AVEC LES FEMMES NOIRES CAPTIVES DES HAREMS ET EN MEME TEMPS 5000 AUTRES ENFANTS ARABES NES DE FEMMES ARABES, DONC 10 000 ENFANTS, LES ENFANTS ARABES DOMINANT SUR LES ENFANTS DES FEMMES ESCLAVES (VA VOIR A NIORO, POURQUOI ILS ADORENT BOUYE, ET TOMBENT A TERRE DEVANT LUI ET SES FAUX- MAURES).
    😀ILS NE CESSENT PAS LES DJIHADES QUI SONT AUSSI DES SESSIONS DE VIOLS SUR FEMMES NOIRES SANS LES AMENER A LA MAISON, TUANT LES MALES NOIRS, PRENNANT LES JEUNES FILLES ET GARCONS A CASTRER POUR LEURS PROGENITURES….TROP A ECRIRE LA DESSUS, VOUS COMPRENNEZ…

    😂TOUT CE QUE J AI MENTIONNE ICI SE PASSE EN TERRE DES KEMTS , TERRES DES QUFAAROHW, TERRES DES A’FFREUX TERRES DES NOMES, TERRES DES NOUMOUHW, TERRES DES OROHW, TERRES DES M’ORO, TERRE DES NOIRS, TERRES DES NOIRS, TERRES DES NOIRS TERRES DES PEAU-NOIRES, TERRES DES FAAROHW…
    👳🏽‍♂️😀L ISLAM CEST L ARME DE GENOCIDE
    👳🏽‍♂️😀LE JUDAISME C EST L ARME DE GENOCIDE
    👳🏽‍♂️😀LE CHRISTIANISME C EST L ARME DE GENOCIDE

    👳🏽‍♂️😀😀😀L ABRAHAMISME C EST L ARME DE GENOCIDE ET DE CONFRONTATIONS DE SEGREGATION DE RACISME, DE DESTRUCTION SOCIALE , DESTRUCTIONS DE LIBERTEES INDIVIDUELLES ET SOCIALES, DESTRUCTION DE LA CREATIVITEE DES AUTRES PEUPLES, DESTRUCTION DE L HUMANISME, DESTRUCTION DE LA NATURE, LA FLORE, LA FAUNE, LES MERS, LES OCEANS, L ESPACE EXTRA TERRESTRE, ….L AIR , L EAU, LA TERRE, LA MORALE….TOUT PAR L EGOISME, L HYPOCRISIE CONGENITALE MANIFESTEMENT ABRAHAMO-MONOTHEISTE 😂😂😂😂👳🏽‍♂️

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here