Gestion de la transition : l’Artiste Salif Kéita tacle l’imam Mahmoud Dicko et consorts !

1

 

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux, l’artiste international  Salif Kéita  lance des piques à  l’imam Mahmoud Dicko et aux responsables du M5 RFP.  Ce sont des gens, dit-il, qui ont mis le Mali dans le Gouffre.  Il demande aux Maliens de faire très attention pour ne plus se tromper  du choix aux prochaines échéances électorales.

Dans la vidéo, l’artiste Salif Kéita nommé membre du Conseil National de Transition (CNT) par le vice-président de la transition Col Assimi Goïta,  lance un appel aux Maliens de ne plus écouter les «balivernes » du M5-RFP et de Mahmoud  surtout, concernant la gestion de la transition.  Pour lui, les autorités de transition sont là pour 18, mais tout le monde sait qu’aucun homme, ajoute-t –il,  ne peut panser les plaies du Mali en 18 mois. «Tous ceux qui crient actuellement à la mauvaise-gestion de la transition, c’est parce qu’ils ont  été relevés de leur poste ou ils ont peur de se retrouver en prison pour le tort qu’ils ont causé à ce pays », a expliqué l’artiste dans sa vidéo. Avant de demander aux jeunes de ne plus suivre, aveuglement, l’imam et le mouvement M5-RFP.  Selon lui, un  jour viendra où,  les Maliens finiront par découvrir le vrai visage de ces politiques dangereux qui se dits patriotes.

Dans la vidéo, Safif Kéita  confirme son soutien aux les militaires dans la gestion de la transition. « Je soutiens les militaires, parce qu’ils travaillent plus que les civils.  Les présidents Moussa Traoré et ATT qui étaient des militaires, ont  beaucoup travaillé pour le Mali. Mais les présidents civils n’ont rien fait,  ils ont  passé leur temps à voler  l’Etat. Ce qu’ils savent faire, c’est  d’exposer  les jeunes  aux tueries. Ils ne servent  à rien, même leurs enfants, leurs parents  n’étudient pas  au Mali et ne sont pas soignés au Mali » a-t-il lancé.

Pourquoi Salif a-t-il décidé de faire cette vidéo contre ses anciens alliés? La question demeure. Ces propos venant de Salif Kéita contre les responsables du M5-RFP et l’imam Mahmoud Dicko surprennent plus d’un. Quand on sait  qu’il  y a seulement  six  mois de cela,  ce même Salif Kéita a bataillé avec  le M5-RFP et l’imam Dicko pour faire tomber le régime IBK. Prend–il goût de la politique, comme c’est le cas également de l’imam de Badalabougou. Lui aussi ayant pris goût de la politique  est devenu insaisissable,  puisque ces derniers temps, il  n’est ni avec le M5-RFP dont il a été l’autorité morale, ni avec les autorités de la transition.  Ce comportement de ni -ni lui a valu le qualificatif « d’homme hybride ».

Aboubacar.Berthé

Source: Le Serment du Mali

 

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ” … Pourquoi Salif a-t-il décidé de faire cette vidéo contre ses anciens alliés? La question demeure. Ces propos venant de Salif Kéita contre les responsables du M5-RFP et l’imam Mahmoud Dicko surprennent plus d’un. Quand on sait qu’il y a seulement six mois de cela, ce même Salif Kéita a bataillé avec le M5-RFP et l’imam Dicko pour faire tomber le régime IBK. Prend–il goût de la politique, comme c’est le cas également de l’imam de Badalabougou. Lui aussi ayant pris goût de la politique est devenu insaisissable, puisque ces derniers temps, il n’est ni avec le M5-RFP dont il a été l’autorité morale, ni avec les autorités de la transition. Ce comportement de ni -ni lui a valu le qualificatif « d’homme hybride »… ” …///…

    :
    C’est pas que Salif KEITA aurait pris gout à la POLITIQUE. Il a juste compris que pour changer ce qui ne va pas, il vaudrait mieux donner une chance à la réussite de la TRANSITION. On ne peut pas continuer à dire qu’ils ( les Politiques ) sont tous pourris et ne rien proposer. Ce serait trop facile.
    Mahmoud DICKO est en train de suivre les adversaires de son Gendre qui aurait commis le crime de soutenir la TRANSITION.
    L’IMAM se trompe d’adversaires en suivant les plus bruyants qui l’haranguent en permanence contre tout POUVOIR et contre le POSITIONNEMENT POLITIQUE de son Gendre.
    Les Gouvernements précédents commençaient à stagner… Ils n’osaient plus prendre de décision ” courageuses ” difficiles.
    Ou alors quand ils en prenaient ils ne savaient pas faire face aux agissements des mécontents. Du coup, ils ont tout laissé en plan.
    Depuis le temps que j’observe le POUVOIR et la Politique des Civils élus et des Leaders politiques. Moi je les trouve discriminants. Ils sont discriminants à cause de l’influence des chefs coutumiers et des Leaders religieux, sur leurs actions politiques.
    Lesquels chefs coutumiers et Leaders religieux qui ne sont guidés que par la préservation de leurs statuts et privilèges. A la différence des Militaires pour qui, seuls comptent la compétence, la probité et la loyauté à l’endroit de son pays et de son PEUPLE.
    Et puis il faut arrêter de laisser penser, que parce que l’on est artiste…, que l’on ne devrait se contenter que d’exercer son ART et de pas se mêler de Politique.
    Salif dit des choses intéressantes…, ça plait pas toujours à tout le monde… Mais il faut l’écouter. Quand il dit des choses justes, ayons le courage de le saluer. Et quand il dit des choses qu’on n’estime pas justes…, l’on est en droit de pas être d’accord avec ce qu’il dit.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here