Issa Kaou Djim change de mentor, enfin !

2

Après plusieurs semaines de tergiversations et d’hésitations sur fond de déni, la réalité a fini par s’imposer au désormais ancien coordinateur de la CMAS. En plus de n’être plus à la tête du mouvement dédié aux idéaux de l’imam Mahmoud Dicko, Issa Kaou Djim ne jure plus par le nom de celui qu’il faisait passer pour le plus vertueux des hommes publics. Notamment à coups de dithyrambes et d’épithètes glorifiants : «l’éclairé», «le sage», «le recours du peuple». Il était déjà si avare ces derniers temps en attributs laudatifs envers son beau-père, avant d’être définitivement déposé par ses anciens condisciples au profit d’un nouveau coordinateur. De même, Kaou Djim avait-il de son côté déjà brûlé ses dieux au profit d’un nouveau mentor. Il s’agit du vice-président de la Transition, Assimi Goïta, auquel l’initiateur de l’ACRT consacre désormais tous ses efforts et son talent de faiseur roi. Objectif : le propulser au rang de présidentiable. Toutes choses qui passent avant tout par une habileté à lever les obstacles d’ordre législatif que rencontre un projet, qui nécessitera par ailleurs l’invention de nouveaux slogans plus adaptés à la nature de son nouveau mentor.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Ce quidam est la véritable catin politique que ce pays n’a jamais connue. Il finit par faire tout ce qu’il aura lui-même reproché à la classe politique… Sacrée morale !

    Pensées rebelles.

  2. Apres Trump, notre Kaou Djim est en train de devenir l’homme le plus hai dans le monde, je demande aux media de mettre un peu d’eau dans leur vin et de ne pas continuer a mettre le gens dans des bouteilles, Donald aime son pays et Kaou aime son pays et ce n’est pas un peche que d’aimer son pays!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here