Justice: Mohamed Chérif Koné et Dramane Diarra exclus du bureau du SAM à l’issue d’un congrès extraordinaire

4
Badra Aliou Nanacassé, vice-président du syndicat autonome de la magistrature (SAM)
Badra Aliou Nanacassé, vice-président du syndicat autonome de la magistrature (SAM) (Photo d'archives)

Le syndicat autonome de la magistrature (SAM) a tenu, samedi 18 février, un congrès extraordinaire à la Cour d’Appel de Bamako pour décider du sort de son président Mohamed Chérif Koné et de son secrétaire aux relations extérieures Dramane Diarra. À l’issue des votes, les deux ont été unanimement exclus par une centaine de magistrats.

L’ordre du jour est uniquement d’examiner “des comportements de Mohamed chérif Koné et de Dramane Diarra conformément aux dispositions du statut du SAM”. Il n’a pas fallu plusieurs heures aux magistrats pour se décider. Après le vote, une centaine de robes rouges ont voté pour ” l’exclusion” de Mohamed Chérif Koné et de Dramane Diarra.

Lors de la grève illimitée des magistrats, les deux avaient annoncé la fin de la grève sur les antennes de la télévision nationale après “des engagements” du gouvernement. Les autres magistrats s’étaient dès lors désolidarisés et avaient décidé de continuer la grève jusqu’à la semaine dernière où le gouvernement a donné suite aux revendications des robes rouges.

Après l’Assemblée générale de ce samedi, c’est désormais le vice-président Badara Aliou Nanakassé qui occupe la tête du SAM. Dramane Diarra, lui, a été remplacé par Souley Maïga.

Dans un communiqué, le SAM annonce que  les présentes résolutions seront notifiées aux deux magistrats exclus, et ampliation sera faite à toutes les juridictions du Mali ainsi qu’à l’Union Internationale des Magistrats.

Aboubacar Dicko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Le Sam viens de signer sa fin avec Nanakasse. Il n’y pas plus malhonnête que lui sur cette terre. Je le connais personnellement. …

  2. Nous avons une excellente idee de comment Kone’ et Diarra ont fait leur declaration. Je pense qu’il faut sauver les honneurs en nommant les deux hommes dans des missions diplomatiques loin du Mali pour leur donner le temps de se faire oublier et calmer les esprit!!!
    NOS GENS NE SAVENT PAS PARTIR SINON LES DEUX HOMMES NE DEVAIENT PAS ATTENDRE D’ETRE EXCLUS. ILS DEVAIENT DEMISSIONNER D’EUX MEMES DEPUIS QUE L’AFFAIRE A ECLATE’!!!

Comments are closed.