Lutte contre la corruption et la délinquance financière au Mali : Après Bakary Togola, à quand le tour d’un autre gros poisson ?

7

Ils sont nombreux ceux qui crient à la vengeance, au règlement de compte ou au sacrifice du maillon faible du régime à savoir Bakary Togola.Après l’arrestation du plus grand paysan du Mali, le Président du Conseil régional de Kayes et sa horde, du Directeur commercial des Aéroports du Mali et son comptable, le jeudi 17 octobre 2019 du Sous-préfet de Kati, du Maire de Baguineda et compagnie pour détournement des deniers public, les regards sont tournés vers d’autres gros poissons comme certains membres du gouvernement actuel, des députés et certains gradés de l’armée. Malick Coulibaly et le Procureur du Pôle économique et financier sont attendus pour demander une levée de l’immunité de certains députés et surtout la démission des ministres qui sont impliqués dans de rocambolesques affaires de détournement des deniers publics.

Bien que les actes qui ont été jusque-là posés  par la justice soient salutaires, le rang des citoyens qui doutent encore d’elle se grossit, en constatant que certains gros voleurs sont épargnés et que c’est sur les menus fretins que le sabre de la justice s’abat. Beaucoup commencent à avoir cette impression surtout après avoir classé sans suite l’épineux dossier de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires pour les Forces Armées et de Sécurité.  Ce dossier comme celui relatif aux avions cloués au sol, paraissent aujourd’hui comme étant les plus cruciaux parce qu’ils touchent à notre outil de Défense, pour l’entretien et l’équipement duquel le contribuable malien a consenti d’énormes sacrifices. Classé ces deux dossiers sans suite semble être un aveu d’impuissance de la justice et le Peuple ne le comprendra jamais, surtout à partir du moment où il a donné sa caution à Malick et à Kassogué, avec un soutien ferme et sans faille pour que les sangsues de la République soient traquées et punies conformément à la loi.

Le Ministre de la justice et son procureur Kassogué ne doivent pas fléchir  face aux pressions de tous ordres. Ils doivent écrire une page glorieuse de l’histoire de la Justice malienne quel que soit le prix à payer. Après Bakary Togola, il est attendu de la justice d’autres interpellations au sommet même de l’Etat pour montrer à l’opinion que nul n’est au dessus de la loi. Certains ministres ne devraient pas durer sans être interpellés car les faits, à eux  reprochés, sont tellement graves qu’ils ne devraient plus durer en liberté, leur place est à la Maison  Centrale d’Arrêt de Bamako, MCA. Après ces ministres corrompus, la justice doit fourrer son nez  à l’Hémicycle pour vérifier si les comptes sont bons. D’ores et déjà, on parle de 8 milliards de trou à l’Assemblée Nationale. Si, à leur illégitimité s’ajoute la corruption, les opposants à la prolongation du mandat des députés auront de bonnes raisons de les mettre tous hors d’Etat de nuire.  Ce qui est sûr, c’est que la plupart des députés maliens sont des affairistes. Des hommes d’affaires qui ont bâti des fortunes énormes sur le dos du peuple. Ils doivent tous répondre de leurs actes.

En somme, après avoir fondé un immense espoir sur Malick Coulibaly et MamoudouKassogué, le Peuple attend  de ces deux hommes plus de détermination et semble être prêt à les soutenir.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. ” … les regards sont tournés vers d’autres gros poissons comme certains membres du gouvernement actuel, des députés et certains gradés de l’armée. Malick Coulibaly et le Procureur du Pôle économique et financier sont attendus pour demander une levée de l’immunité de certains députés et surtout la démission des ministres qui sont impliqués dans de rocambolesques affaires de détournement des deniers publics… ” … /// …

    :
    La tache du Ministre et du Procureur du Pôle économique n’est pas simple… Ils risquent leurs Postes. Mais bon…, être aussi au Gouvernement pour y faire de la figuration uniquement, sans être considéré, être aux service de magouilleurs et de pas pouvoir faire dans les règles de l’Art son Job de Ministre au service de son pays…, ça sert à rien… !
    On peut pas se permettre d’acheter du matériel de guerre inutilisable pour une Armée en guerre depuis des années. C’est vraiment pas responsable… !
    Après c’est les même ” responsables ” magouilleurs qui vont mettre les FAMa au ban des accusés en cas de défaillance… ? C’est pas juste… !
    Pour les Députés, il n’y a rien d’étonnant. On sait que les Politiciens peuvent pas s’empêcher de bouffer l’argent qui leur appartient pas. Rien qu’à cause de leur train de vie. Pas tous, mais beaucoup sont des narcissiques qui ne pensent qu’à leur Personne. Tout en faisant croire que tout ce qu’ils font…, c’est pour leur Peuple.
    En fait, c’est des Femmes et des Hommes de Pouvoir. Dans la Société, c’est ceux qui détiennent le Pouvoir qui décident de ce qu’on fait de l’argent public. Parfois ils décident de le mettre sur leur propre compte, malheureusement… !
    L’argent va à ceux qui ont le Pouvoir. Le Pouvoir de manager, de gouverner, de gérer, le Pouvoir de faire des Affaire. Si c’est de l’argent privé gagné à la sueur de son Front. On n’a de compte à rendre qu’à soi.
    Mais quand c’est de l’argent public…, l’impôt arraché au Peuple. On devrait pas bouffer cet argent. ” Ceux qui savent ” disent que ça porte malheur. Je doute que ceux qui bouffent les deniers publics ont ce genre d’état d’âme… !

    Vivement la Mali pour nous tous.

  2. ” … classé sans suite l’épineux dossier de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires pour les Forces Armées et de Sécurité. Ce dossier comme celui relatif aux avions cloués au sol, paraissent aujourd’hui comme étant les plus cruciaux parce qu’ils touchent à notre outil de Défense, pour l’entretien et l’équipement duquel le contribuable malien a consenti d’énormes sacrifices… ” … /// …

    :
    Concernant le dossier de l’achat de l’avion présidentiel… C’est…, embarrassant… !
    C’est embarrassant, parce que tous les Chefs d’ETATS du monde ont un Avion présidentiel à leur disposition.
    Notre Président serait-il le seul Président, Chef de l’ETAT, à ne pas disposer d’avion pour ses déplacements… ?
    Voudrions-nous l’obliger à être tributaire et ne prendre que des vols réguliers comme tout Citoyen… ?
    Allons-nous l’obliger à faire de… ( l’auto-stop ) euh pardon…, de l’avion-stop plutôt… ! Non, l’avion-stop, j’ai pas trouvé dans le dictionnaire. Mais bon…, tout le monde aura compris… !
    C’était pour me demander si nous allions laisser que notre Président, pour ses voyages, se fasse déposer par ses Collègues Présidents Africains en faisant escale à Bamako… ?
    Non, non et non… !
    Notre Président a droit à un Avion Présidentiel de la République du Mali. Seulement voilà, il faut faire en sorte que l’acquisition de cet avion Présidentiel se fasse dans de bonnes conditions. C’est-à-dire sans magouilles… !
    Et sans magouilles…, ça, c’est pas de la responsabilité du Président. N’oublions pas que durant ses mandats, il n’est tenu responsable d’aucun délit. Donc ” sans magouilles “…, ça, c’est de la responsabilité de ceux qui l’entourent. C’est-à-dire nos Élites que l’ETAT a formés à gros frais d’étude pour gérer et gouverner notre pays convenablement.
    S’il y a magouilles, c’est eux, à rendre des comptes.
    Je sais que je vais me faire engueuler par Kinguiranké et NfP. Mais c’est mon opinion. Je voulais le dire. C’est fait… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  3. IL FAUDRAIT LIRE LE N° 270 DU JOURNAL LA SIRENE DU JOUR ( le 21 octobre ) A BAMAKO …
    LE TITRE DE L ARTICLE QUI NOUS CONCERNE :
    “”BMS SA : PANIQUE APRES LA SAISIE DE CERTAINS GRANDS COMPTES “”

    ….IL SEMBLERAIT QUE BMS SA N AIT ENCORE PAS COMPRIS “” NOS MANIERES “” QUE POURTANT ELLE NOUS A DICTE ..
    CAR COMMENT COMPRENDRE LE COURRIER REMIS A NOTRE HUISSIER QUI SE TERMINE PAR :
    “””Votre mepris pour les decisions rendues par les juridictions nationales a entraine des consequences fortement dommageables pour la BMS SA “” ..

    ….ALORS QUE SICG MALI LUI A RAPPELE CECI EN LUI REMETTANT L ORDONNANCE DE LA CCJA :

    “”Lui rappelant que le President de la Cour Commune et d Arbitrage de l OHADA seule juridiction habilitee à suspendre ou a interrompre les decisions qu ‘elle rend ayant rejete par l ordonnance susvisee la demande de suspension de l execution de l arret 068/2019 du 14 Mars 2019 presente par la BMS SA . la SICG Mali poursuivra diligemment les mesures d executions forcees entreprises en vertu dudit Arret “”

    …ET JE M ARRETE LA …ALORS QUE JE CROIS …JE POURRAIS, EN PLUS ,VOUS FAIRE BIEN RIRE …
    ! ! ! ! ! …
    BON …ATTENDONS VOIR !
    CE QUI ME SEMBLE A MOI …C EST QUE ALIOUNE COULIBALY ..PATRON DE BMS SA ..A DES DIFFICULTES A COMPRENDRE QUE LES “MANIPULATIONS” SES “MANIPULATIONS “……C EST BIEN FINI !

    • ON ME PRESSE ICI …DE VOUS RACONTER …
      ALORS EN BREF VOICI CE QU A FAIT BMS SA …ALORS , ET IL FAUT LE SIGNALER , ALORS QUE LE GOUVERNEMENT LU AVAIT DIT DE PAYER …LA DETTE VENANT DE BHM SA ETANT “” UN HERITAGE “”…

      MAIS …VOILA QUE BMS SA NE VOIT PAS LES CHOSES AUSSI SIMPLEMENT ..
      ELLE FAIT DONC UN FAUX VIREMENT DE 1.7 MILLIARDS SUR UN COMPTE QUI APPARTENAIT A SICG HABITAT …COMPTE FERME DEPUIS PLUS DE DIX ANS PARCE QUE BHM SA AVAIT FAIT CONTRE SICG HABITAT UN AUTRE ETAT DE CREANCE …TOUT AUSSI FAUX QUE CELUI FAIT CONTRE SICG MALI ..MAIS DE 1.837 MILLIARDS ..JE CROIS !
      ….ET SE PRECIPITE AU TRIBUNAL DU COMMERCE …PUIS A LA COUR D APPEL …POUR FAIRE VALIDER UN ” SURSIS ” A PAYER …(S IL VOUS PLAIT )…
      ET VOILA POURQUOI …IL A FALLU QUE SICG MALI ATTENDE AUSSI LONGTEMPS LA REPONSE DE LA CCJA …
      MAIS…
      C EST FAIT MAINTENANT !

  4. Pourquoi la loi qui oblige les fonctionnaires et autres responsables à déclarer leurs biens ne s’applique pas? Pourquoi le bureau chargé de la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite ne fonctionne pas depuis qu’il a été crée? Arrêtez de distraire le peuple. Malick et sont Procureur du Pole économique ne font rien contre la corruption. Bakary Togola, le Maire de Fana, le directeur Commercial des aéroports, sont des lampistes. Les vrais voleurs se la coule douce.

  5. Pauvre naïf de Youssouf CISSIKO, comment ne pas sentir la supercherie dans la démarche de ces trois gamins (Malik, Kassogué et Clément) qui se foutent de nos gueules ? Ce semblant de justice prétend avoir ouvert le dossier Bakary TOGOLA suite à une dénonciation anonyme et va jusqu’à lancer un appel à témoins pour des futurs dossiers à ouvrir. À ce que le Bureau du Vérificateur Général est une institution Étatique et ses rapports sont des rapports officiels qui font état de plus de 700 milliards détournés par des gens qui ne sont pas cachés, au contraire !

    À titre de comparaison, interrogé sur ce qu’il avait fait pour verser les salaires à temps, Zoumana SACKO Premier Ministre et ex Ministre des Finances avait dit combien était le budget du MALI, que la masse salariale n’était que 35 milliards, qu’il suffit d’empêcher quelques malversations pour ne pas manquer d’argent et payer les salaires. C’était avant la d’évaluation donc on peut dire que la masse salariale était 70 milliards FCFA de nos jours. Le calcul simple terre à terre veut que 700 soit 10 X 70. Comment se peut-il que des Juges anti-corruptions puissent détourner leur regard de l’équivalent de 10 ans de masse salariale pour aller lancer un appel à témoins ? Quant on laisse de côté ces 200 et quelques dossiers impliquant des milliers de personnes, où est-ce qu’on aura des voleurs pour les dénoncer ? Les voleurs de poules là ? Pour combattre ces derniers nous n’avons pas besoin d’un Procureur Zélé ou d’un Collectif de lutte contre la corruption, nous leur cassons la gueule avant de les brûler vif. 💡💡💡💡

    Si ces fanfarons veulent vraiment lutter contre la corruption, c’est de bonne guerre et nous les soutenons. Si leur objectif était de calmer le peuple qui avait battu le pavé à Kayes et ailleurs pour réclamer des routes, ils ont réussi leur pari. Ils savent que c’est cette corruption à ciel ouvert qui énervait plus que le manque d’infrastructures et ils ont arrêté un bouc émissaire qui de surcroît a tout pour être le coupable idéal ( analphabète, inculte, riche, grande gueule, …).

    Dire que BAKARY TOGOLA est le plus grand paysan du MALI relève de la mauvaise foi. Les gens comme lui ne s’appellent pas paysans mais exploitants agricoles, la nuance est de taille. Ou que tu sois sur terre, si tu exploites autant d’espace que lui, tu récoltes des milliards en FCFA.

  6. J’ai lu et relu cet article à plusieurs reprises à la recherche d’un contenu informatif, mais malheureusement il n’y a aucun. Il ressemble plutôt à un vœu ou une dissertation….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here