Mali : le club de soutien à Dr Choguel Kokalla Maïga sur les fonts baptismaux

2

Le centre de lecture et d’animation enfantine de la Commune II sis à Niarelé a servi de cadre le samedi 22 mai à la mise en place du club de soutien à Dr Choguel Kokalla Maïga. C’était sous l’égide du parrain du club, le Dr Choguel Kokalla Maïga.

Soutenir et défendre les idéaux et les œuvres du Dr Choguel Kokalla Maïga, président du Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) et président du comité stratégique du M5-RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques). C’est l’objectif principal de la mise en place du club de soutien à Dr Choguel Kokalla Maïga.

Le choix de mettre un club de soutien au nom de l’ancien ministre de la Communication et de l’Economie Numérique s’explique par son dynamisme, son engagement pour le Mali, sa clairvoyance et son patriotisme. C’est du moins ce qu’a expliqué Bouna Sidibé, secrétaire général et porte-parole du club. Il a indiqué que les membres du club soutiendront le Dr Choguel Kokalla Maïga dans tous ses actes. C’est ainsi qu’il a promis de faire mobiliser tous les membres du club pour le 4 juin prochain, date de la manifestation du M5-RFP.

Très ému, le Dr Choguel Kokalla Maïga a remercié les jeunes pour leur initiative. Il a indiqué que les idées d’un homme politique, quelle que soit sa valeur, ne sont importantes que lorsque beaucoup de citoyens s’y reconnaissent. « Lorsque les idées atteignent les cœurs des citoyens, personne ne peut les arrêté », a dit », a dit l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce. Il a indiqué que ce genre d’initiatives fait chaud au cœur et encourage à travailler davantage. « J’ai une obligation de résultats », a-t-il précisé.

Devant ses partisans, Dr Choguel Kokalla Maïga a indiqué que son combat est de faire aboutir les revendications du M5-RFP, qui sont dit-il, celles de tous les maliens. Il a indiqué que le combat du peuple a été confisqué. C’est ainsi qu’il a invité tous les membres du club à sortir massivement le vendredi 4 juin au boulevard de l’indépendance pour réclamer leur victoire.

Il importe de rappeler qu’un bureau de 36 membres est dirigé par Mohamed Diakité a été mis en place. Le club a ses démembrements tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Des colonels qui abandonnent leurs troupes sous les feux de l’ennemi pour venir faire des coups d’état ! Faisant sombrer davantage le pays dans le chaos. C’était cela que voulaient l’UNTM et M5 ?
    Une classe politique qui, chaque fois, donne aux militaires l’occasion de s’inviter dans la politique n’a pas droit à l’existence. Une société civile qui ne se soulève pas contre la souffrance que que tous ces prédateurs (prétendus imams, guides, colonels de pacotilles, politicards et syndicalistes à la petite semaine) inflige aux populations est une société civile qui n’a pas droit à l’existence.
    Au jeune colonel Goïta :”Plus jamais tu n’humilieras au Mali un vieillard de l’âge de Bah Ndaw”. Un colonel qui ne sait qu’humilier les vieillards n’est qu’un poltron déguisé en militaire. Tu es allé chercher Bah Ndaw dans son champ pour ensuite l’humilier. Tu finiras mal. Je te le prédis. Et ne pense pas que les Maliens sont aussi naïf pour te croire quand tu leur chante que tu fais toutes ces forfaitures par amour pour le Mali. Non, n’est qu’un assoiffé de pouvoir

  2. Si Choguel Kakalla Maiga va se mettre au service des militaires de Kati alors il demontrera sa soif pour le pouvoir et sa grande haine pour le Mali!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here