Massacres dans le Centre du Mali : Haïdara appelle à l’unité !

0

Suite aux nombreux massacres récemment perpétrés dans le centre du Mali, le président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), Chérif Ousmane Madani Haïdara, non moins Guide spirituel des Ançardines, dans un enregistrement vidéo de 12mn44s,  a  invité les Maliens à l’unité pour sortir le pays de cette situation.  Selon lui, il faut de la cohésion sociale. Sur les images de cette déclaration diffusée sur la chaine de télévision‘’Cherifila TV’’, Haïdara était avec le coordinateur de l’ONG Alfarouk, Cheick Ibrahim Kontao.

Pour la 2ème fois en l’espace d’un mois, le président du Haut Conseil Islamique du Mali, Ousmane Cherif Madani Haïdara, se prononce sur la situation d’insécurité  galopante dans le Centre du Mali.

« Le pays est dans l’impasse, seul Allah, le courage et la vigilance de tout un chacun peuvent sortir le Mali du gouffre » a déclaré Haïdara. Habillé en tissu Bazin avec un bonnet blanc et une écharpe blanche autour du cou, le guide spirituel des Ançardines avait réuni toutes les conditions pour véhiculer un message de paix et d’unité.

Pour relever ce défi, Haïdara, ne doute aucunement du rôle impératif de l’unité. « J’en appelle les Maliens à l’unité et à se donner la main » a – t-il martelé.

Selon lui, à pareil moment, les Maliens ne doivent pas se laisser gagner par les discordes, car  seuls la paix, le pardon, la cohésion sociale et la solidarité peuvent être  la solution.

« Que cela fait pitié de voir les femmes, les enfants et les chefs de famille abandonner leur pays ou circonscriptions respectives ! Personne ne désire cela à son pays » s’est-il lamenté.

Comme pour couper court à l’incompréhension selon laquelle la communauté internationale doit tout faire à la place des Maliens, il dira que la première solution à cette crise doit être d’abord et avant tout malienne. « Si on s’entraide, Dieu nous aidera et cela est réalisable que si on se donne la main pour chercher la paix et se pardonner » a-t-il précisé.

Dans un langage très clair, il dira que sa structure ne compte pas du tout croiser les bras pour regarder le pays sombré et ne rien faire. A cet effet, Haïdara a annoncé que le HCIM compte dépêcher  une délégation spéciale dans les zones sinistrées pour écouter les populations afin de favoriser un dénouement heureux.

« Nous avons aussi entamé des démarches par  une autre équipe pour la conciliation entre ces deux ethnies,  qui ont toujours cohabité ensemble depuis des siècles dans l’harmonie et dans la quiétude » a-t-il affirmé.

En plus, il a invité tout le peuple malien à suivre cette dynamique du Haut Conseil Islamique du Mali à travers des contributions pour favoriser la stabilité et la paix dans le centre du pays.

Ensuite, il a précisé que les Maliens doivent savoir que ce phénomène frappe même les pays développés comme la France et les Etats-Unis. Cependant, il a exhorté les plus hautes autorités à mettre à la disposition du peuple de bonnes informations.

Avant de terminer, ‘’ Ya Bani’’ a rejeté toute hypothèse de guerre ethnique, religieuse ou de conflit intercommunautaire. « Ces massacres sont l’œuvre des ennemis du Mali » a-t-il affirmé en guise de conclusion.

Par Mariam SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here