Mouvement Sira Kura : Les enjeux des réformes constitutionnelles, économiques et la citoyenneté au cœur d’une journée d’échanges

2

Les capacités des  militants du mouvement Sira Kura ‘’nouvelle vision’’ ont  été renforcées sur les enjeux des réformes constitutionnelles, sur le franc CFA,  la notion de la citoyenneté et le respect des biens publics lors d’un atelier organisé le week-end dernier à Bamako. 

C’est une vingtaine de membres  de ce parti  qui ont  pris part à cette rencontre qui a eu lieu au centre des ressources humaines sise au quartier de Sotuba. Des spécialistes  de droit public, en économie et aux notions de citoyenneté étaient invités pour la circonstance pour animer les débats.  Le Dr. Mahamadou Konaté, professeur de droit public, le premier a ouvrir les débats,  a largement édifié les participants sur les missions et  les rôles des différentes institutions du Mali.  Avant de  définir la Constitution qui, selon lui, vise à réguler les lois publiques, à établir les relations entre les institutions et garantir les droits fondamentaux.  De quoi l’insister à évoquer certains enjeux nécessaires pour la réussite de la révision constitutionnelle en vue.  Parmi eux,  ce professeur de droit public a indiqué qu’il faut instaurer un climat de sécurité pour éviter un fort taux d’abstention, des fraudes avec son corolaire de contestation.

Pour Dr Mahamadou Konaté,  les nouvelles autorités de la transition  doivent chercher un large consensus national sur l’élaboration de l’avant projet de la Constitution, se doter d’un logistique  capable de sécuriser les communautés des zones rurales insécurisées le jour des élections référendaires.  Et le conférencier de recommander aux autorités de la transition de respecter certains principes chers à l’unité du pays dans le texte. Il s’agit entre autres, du respect scrupuleux de l’intérêt général contre les intérêts partisans, notamment le renforcement du pouvoir du Président de la République, l’inclusivité, la garantie de la sécurité pour tous…  Les autres  thèmes sur la citoyenneté, le respect des biens publics et la monnaie ont été développé successivement par  Dr. Abdoulaye Sall, Dr. Adama Coulibaly et l’économiste et analyste politique, Dr. Modibo Mao Macalou.

A travers le développement de ces différentes thématiques, explique le coordinateur, Amadou Diop, le mouvement Sira Kura a outillé ses membres sur les sujets importants de l’ère, d’enrichir davantage  leur connaissance sur le fonctionnement du pays   et sur ses futures actions.  Ce mouvement veut être un creuset politique où se regroupe des énergies et des intelligences  pour dire ‘’halte’’ au déclin du Mali.  Pour ce faire, il mène des actions publiques, travaille à l’instauration de la culture du résultat et de la rédévabilité des responsables dans le fonctionnement des structures financières du pays.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Et quid de la LAICITE ? Fondement de l’unite nationale,.regionale et Africaine!Notre cohesion,solidarite et fraternite !!!

  2. Et quid de la LAICITE ? Fondement de l’unite nationale,.regionale et Africaine!Notre cohesion,solidarite et fraterniter !!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here