Ouverture du symposium des chefs traditionnels : Le Président Mohamed Bazoum invite les chefs à s’engager contre le mariage des enfants

0

Le Président de la République du Niger son SE. Mohamed Bazoum a présidé le lundi 22 novembre 2021 au Centre international Mahatma Gandhi de Niamey, la cérémonie d’ouverture du symposium de mobilisation des leaders traditionnels autour de la transition démographique sur le thème « les leaders traditionnels comme agents du changement ». A l’occasion, le Président de la République a invité les leaders coutumiers à concrétiser leurs discours en s’engageant à ne plus accepter de marier une filles âgées de moins de 18 ans.
« Mes chers frères chefs traditionnels, il faut allier à l’action à la parole, et prêcher par l’exemple, si à l’ issue de ce symposium, vous prenez la résolution, vous engagez à ce que nul sultan, chef de canton, chef de groupement etc, ne prenne comme épouse une fille âgée de moins de 18 ans », a ainsi invité le Chef de l’Etat du Niger, le Président son SE. Mohamed Bazoum , les chefs traditionnels à l’ouverture du symposium.
En effet selon un rapport de l’Unicef de 2018, le Niger est classé comme ayant le taux de mariage d’enfants le plus élevé en Afrique. D’autre part, son taux de croissance démographique est de plus de 3% par an avec une jeune population de moins de 15 ans qui double tous les 18 ans. Et pour le Président de la République du Niger, SE ; Mohamed Bazoum, le poids démographique reste un obstacle au renforcement du capital humain aux besoins humains à savoir les services sociaux de base santé, éducation etc. D’où le nécessaire défi pour nos pays de réussir leur transition démographique pour l’amélioration du bien-être de nos populations. Et le Niger l’ a bien compris en fédérant les actions des chefs traditionnels, partenaire, Etat et leaders féminin autour de la thématique. Ce colloque, première du genre est organisé par le Fonds des Nations Unies pour la Population et l’Association des Chefs Traditionnels du Niger, sous l’ égide du Président du Niger, la cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de plusieurs du gouvernement nigérien, des députés nationaux, des personnalités des Nations Unies notamment la Directrice exécutive adjointe de l’UNFPA, Mme Diéné Kéïta, la coordinatrice résidente des Nations Unies au Niger .
Dans son intervention, la Directrice exécutive de l’UNFPA, Mme Diéné Kéïta n’ a pas manqué de saluer le Chef d’Etat nigérien pour sa vision et son engagement en faveur des droits des femmes.
KHADYDIATOU SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here