Vent de colère naissant: Mahmoud désamorce la bombe

17

Les partisans de l’imam Mahmoud Dicko sont vent débout contre ses pourfendeurs. Des critiques se multiplient, voire des insultes sur les réseaux sociaux contre cette figure emblématique de la lutte contre le défunt régime. On lui a reproché sans le moindre début de preuve d’avoir travaillé au corps un compagnon de lutte, l’imam Diarra notamment. Ce dernier avait accepté finalement de siéger au Conseil national pour la transition (CNT) après avoir indiqué qu’il n’avait pas introduit son dossier de candidature. Contre toute attente, Diarra a jeté l’éponge au lendemain de la séance inaugurale qui a vu l’élection à la tête de cet organe législatif du colonel Malick Diaw.

D’aucuns ont prêté à Mahmoud Dicko d’œuvrer en sourdine à son élection à la tête du pays. Un jeu qui lui vaut d’attirer la sympathie des militaires, si un deal ne serait pas conclu dans ce sens. Aussi, on lui a collé le dessein de créer les conditions d’une victoire électorale de Soumaïla Cissé,  leader de l’Union nationale pour la démocratie (URD) et ancien chef de file de l’opposition contre qui il avait préféré Ibrahim Boubacar Keïta au second tour de la présidentielle de 2012 ou du PDG de CIRA Mali, M. Coulibaly. Les supputations vont bon train. Et ses partisans ont commencé à ronger leurs freins. Au point de proférer des mises en garde et des menaces.

Mahmoud Dicko a invité ses partisans au calme comme dans un passé récent. A ceux-ci, il a indiqué qu’il est et reste un homme donc sujet à des critiques d’où qu’elles viennent. Celles-ci, contrairement à leur appréhension, l’aident plutôt à se polir. Bien de références ont été à des passages coraniques pour étayer ses assertions.

Ses partisans menaçaient de lâcher les brides et qu’ils ne seraient pas tenus responsables de ce qui adviendra.

Georges. F. Traoré

Commentaires via Facebook :

17 COMMENTAIRES

  1. NOUS SOMMES LES FARAONS, LES FARAONS N ONT JAMAIS DISPARUS, NOUS SOMMES LA ! NOUS NE SOMMES PAS DES ADAMADENW MAIS DES MANINFINW MASEBEDENW FAROFINDENW!

    LA RENAISSANCE DU MALIEN ET DU MALI NE SE FERA PAS, NI DANS L ISLAM, NI DANS LA FRANCOPHONIE, MAIS APRES L EVEIL DE CONSCIENCE CLAIR ET CONSCIENT CONTRE CES DEUX! LE MALIEN ET L AFRICAIN EN GENERAL DOIT SE LIBERER DES ABRAHAHAHAMICS ARABES ET JUDEOCHRETIENS-PROXYS DES JUDEOS QUI LES ROBOTISENT!

    L AFRICAIN DOIT SE LIBERER DES ABRAHAHAHAMIKS ET JOINDRE LE MONDE DES HUMANISTES!

  2. L’imam Dicko finira très mal car dieu n’aime pas les hypocrites et les traites . Ce vieux clochard a tromper tout les maliens en se couvrant sous la couverture de la religion pour trainer des ignorants avec lui . Loin d’être un religieux ce monsieur doit avoir honte de lui même , soumit à toutes les critiques , des injures , insultes par ses enfants , petits fils , nos mamans qui l’on soutenues à son temps . Une honte nationale certes il à put acheter le désir des maliens mais reste leur amour .

    • Tu peux tourner la page sur Boua le ventru IBK, il est parti, il a fui devant l’Imam Dicko avec son pantalon dechire pour aller se cacher a Abu Dhabi!

  3. Tienkafo, comprenons que l’Imam Dicko a ete essentiel en poussant Boua le ventru IBK a abandonner le pouvoir et a fuir avec son pantalon dechire jusqu’a Abu Dhabi.

  4. Tienkafo
    Quand les jihadistes viennent détruire les camps militaires, c’est la faute au commandement militaire malien ou ce sont les jihadistes qu’il faut blâmer?
    Le rôle du commandement militaire est de protéger les camps des attaques.
    Si les camps sont attaqués, ce sont leurs incompétences qui se manifestent.
    Il en va de même pour les forces de l’ordre dans la capitale.
    Comment comprendre qu’on empêche les manifestants de monter à koulouba, d’accéder au domicile d’IBK à SEBENIKORO, mais accèdent facilement à des endroits aussi stratégiques que l’ORTM et l’assemblée nationale?
    Pour une autorité politique responsable, le chef de la sécurité est automatiquement relevé.
    Qu’il ne le soit pas, ça veut dire qu’il a reçu l’ordre de laisser les manifestants passer.
    À RAPPELER QU’EN 2005,APRÈS LE MATCH PERDU CONTRE LE TOGO, LES SUPPORTEURS ONT CRÉÉ UN DÉSORDRE INDESCRIPTIBLE DANS LA CAPITALE,ATT A IMMÉDIATEMENT RELEVÉ TOUS LES CHEFS DE SÉCURITÉ.
    On comprend aisément qu’on a voulu discréditer le mouvement du 5 juin.
    On a voulu l’étiqueter organisation terroriste du fait de l’autorité morale de MAHMOUD DICKO.
    Le discours d’IBK devant les chefs d’État le prouve.
    Mais les esprits éveillés ont compris que les violences sont dues plus à une manipulation du pouvoir qu’à une volonté de créer le désordre.
    Les marches précédentes sans violence plaident pour les dirigeants du M5-RFP.
    Les dix commandements seraient exécutés sans violence, si le pouvoir permettait aux forces de l’ordre de sécuriser les manifestants.
    On a sciemment dispersé les manifestants pour provoquer ce qu’on a vu.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  5. LES MALIENS DOIVENT SAVOIR ET SE MANIFESTER CLAIREMENT CONTRE L ISLAM POLITIQUE QUI DEPUIS DES SIECLES DEJA, DETRUIT L AFRIQUE, LE SAHEL ET PARTICULIEREMENT LE MALI ANCIEN ET LE MALI NOUVEL!

    LES NEGRES ONT TROP SOUFFERT DE L ISLAM ARABE ET DES GIERRES PAR PROXY DES JUDEOCHRETIENS ABRAHAHAHAMEUX TOUS MOYEN AGEUX ET HYPOCRITES RACISTES!

  6. Ses partisans menaçaient de lâcher les brides et qu’ils ne seraient pas tenus responsables de ce qui adviendra.

    Que “SES”partisans aillent au diable. Qu’ils sortent ! Ils verront des Maliens devant eux. Le Mali n’est l’héritage personnel de quiconque…

    Pensées rebelles.

  7. Cet homme est le seul et véritable problème du Mali. D’abord il a adoubé et soutenu IBK en appelant sa “oumah” à l’installer au pouvoir à tout prix. Ensuite ils ont géré ensemble le pays et en ce moment-là le “très respecté imam” avait son petit budget mensuel à la primature au compte du contribuable. Tout baignait alors entre les deux parties sur le dos du peuple. C’est quand leurs ambitions (ses acolytes et lui-même) ont divergé, que l’imam poli-tricheur a eu la ruse de manipuler le peuple pour mettre tout le monde dans rue afin de rebattre les cartes à sa guise pour se repositionner confortablement. IBK ne s’est certainement pas trompé en avouant à la CEDEAO les ambitions d’une gestion théocratique du pays par ce quidam et sa clique. Seulement, le même IBK avait été le premier à jouer avec le feu dont il a fini par se brûler avec… Morale de l’histoire : à racaille, racaille et demi !

    Pensées rebelles.

  8. DOW KA ALMAMI YE DOW KA BILANKORO YE DEH!
    DOW KA MANSAH KERA DOW KA BILANKOROYE!
    QUEL EST LE PROBLEME?

    MADOU DICKO TE DJINEH YE WOKLO TEH, ADAMA DEN DO, MAA NIN FIN TEH!

  9. Laisser la grenade degoupilleé lui pétée à la face……

    Le Mufti de la trahison et son turban satanique est totalement nu…..

  10. Tienkafo tu dois faire mieux en tournant la page sur Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba qui a detourne tout l’argent du Mali avec sa famille, ses amis et ses regimes par la grande surfacturation et la corruption generalisee. Nous allons les amener devant la justice Malienne pour repondre des crimes de sang et economiques afin que justice soit rendue au peuple du Mali.

    • Je n’ai jamais soutenu IBK de ma vie contrairement aux corrompus et les les opportunistes que vous vous soutenez. Ils ont un bilan ici. C’est Dicko qui a trompé tout le Mali en 2013 pour porter porter IBK au pouvoir malgré qu’on le connaissait au pouvoir depuis 1992. C’est vous qui devrez revenir à vos sens. Pendant tous ces vols tes gars étaient au pouvoir avec IBK et on ne les avait jamais entendus condamner quoi que ce soit. Je n’ai jamais une page IBK puisque même en 2013 je ne croyais pas qu’il pouvait sortir le Mali des ses problèmes. Dicko et son Sabati ont ont qu’était le meilleur candidat.

      • Tienkafo, merci pour le rappel. Il faut ajouter qu’en plus d’avoir appeler à élire IBK, ces gens ont tiré toutes les ficelles du pouvoir dans l’ombre, allant jusqu’à faire et défaire les PM de la république… Ils sont donc forcément comptables de la gestion d’IBK.

        Pensées rebelles.

  11. Les indemnisations des victimes (23 ou 11, je n’en sais sais rien) doivent être gérées de la même manière que les casses perpétrées par le M5 RFP. Ceux qui ont édicté et fait exécuter les dix commandements doivent payer toutes les casses et leur responsabilité doit doit être examinée dans les cas de de morts survenues.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here