Abus sexuel au sein du basketball : Hamane Niang blanchi par l’enquête indépendante de la FIBA

0

Accusé d’avoir fermé les yeux sur plusieurs cas d’agressions  sexuelles  contre les basketteuses entre 1999 et 2011,  alors qu’il était à la tête du basketball malien, par un article du New  York Times, Hamane Niang a été blanchi par l’enquête indépendante menée par la Fédération internationale de Basketball (FIBA).

L’information a été relayée sur les réseaux sociaux par plusieurs sources proches du patron du basketball mondial. Dans un communiqué, la FIBA confirme que le rapport indépendant ne fournit aucune preuve à l’appui des allégations selon lesquelles le Président de la FIBA, Hamane Niang, était au courant ou aurait dû être au courant des abus sexuels commis au sein de la fédération malienne de basketball. Hamane Niang soutient, dans une déclaration rapportée par le communiqué, que cette enquête est d’une importance capitale. «  Je tiens à exprimer mon soutien  personnel et inconditionnel aux victimes. Ces infractions doivent être dûment poursuivies par la FIBA dans le cadre de procédures indépendantes. L’officier d’intégrité a confirmé mon annonce, je vais maintenant reprendre mes fonctions officielles avec la FIBA », a déclaré le président Malien de la FIBA.

Cette révélation du quotidien New Yorkais avait conduit le Malien à quitter  temporairement son poste de Président de la FIBA en juin dernier.  Le président malien de la Fiba, Hamane Niang, avait accepté de se retirer pendant qu’une enquête était menée sur les allégations de harcèlements sexuels systémiques au sein de la Fédération malienne de basketball (FMB) par les enquêteurs indépendants. Cette affaire d’agression sexuelle soulevée par le New York Times et Human Rights Watch a été toujours démentie par le président de la Fiba.  D’ailleurs, le Malien avait rassuré l’institution de la FIBA de sa pleine collaboration de l’enquête que  la dite la fédération a ouverte. “Je n’ai jamais été impliqué et je n’ai jamais eu connaissance des accusations décrites dans votre correspondance”, a écrit  le New York Times  qui  revenait  sur un mail  par  Hamane Niang.

Bien que Hamane Niang ait été blanchi par l’enquête indépendante de la FIBA,  plusieurs responsables du basketball malien, notamment  les entraîneurs Amadou Bamba et Oumar Sissoko, l’officiel Hario Maïga et  l’actuel président de la FMBB, Harouna Maïga, demeurent en suspension. Et la FIBA prévoit de prononcer des  suspensions supplémentaires contre trois autres responsables de la FMBB.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here