CAN des cadets, «Gabon 2017» : Les Aiglonnets conservent leur couronne à Libreville

0
Les Aiglonnets du Mali
Les Aiglonnets du Mali (photo malifoot)

Pour la première fois dans l’histoire de la CAN des cadets (U-17), le champion en titre a conservé sa couronne. En effet, vainqueur à Niamey en 2015 (Niger), le Mali a renouvelé son exploit en montant sur la plus haute marche de podium de la CAN Total U-17, «Gabon 2017». En finale disputée le 28 mai 2017 à Libreville, les protégés de Jonas Komlan ont battu les cadets du Ghana (1-0). Le Mali entre du coup dans l’histoire comme le seul pays ayant remporté deux fois de suite le trophée.

Bien soutenus par une très force colonie malienne au Stade de l’Amitié à Libreville, les Aiglonnets du Mali ont battu les Black Starlets du Ghana par le plus petit des scores (1-0). C’était en finale de la CAN U-17 «Gabon 2017». Une fin en apothéose pour les poulains de Jonas Komla. Nullement complexés pas l’enjeu, gagner et conserver un trophée remporté en 2015, les cadets maliens ont affiché leur détermination dès l’entame de la partie. Et c’est souvent une véritable leçon de football qu’ils assené à leurs homologues du Ghana.

A l’image de Semé Camara et Hadji Dramé qui en ont fait voir de toutes les couleurs à la défense ghanéenne. Le Mali ouvre le score à la 22e minute par Mamadou Samaké qui a repris un pénalty repoussé par le gardien Damlad Ibrahim. Les Aiglonnets ont raté un second penalty dix minutes plus tard. Un raté sans conséquence puisque les Black Starlets ne parviendront jamais à prendre le dessus pour égaliser.

«Le jeu est alors devenu plus équilibré mais le capitaine Mohamed Camara et le défenseur Mamadi Fofana ont tissé une toile infranchissable devant les assauts ghanéens jusqu’au coup de sifflet final», a commenté un reporter témoin de la finale.

Le Mali est donc champion d’Afrique pour la deuxième fois consécutive. Il a d’autant plus de mérite que jusqu’à quelques jours du démarrage de la CAN Total U17, sa participation avait été incertaine. Et cela suite à la suspension du Mali par la Fifa.

Une suspension consécutive à la dissolution du Comité exécutif de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) par le ministère des Sports afin de pousser les acteurs à mettre de l’eau dans leur vin pour mettre fin à la crise qui les oppose depuis janvier 2015. La sanction avait été seulement levée le 28 avril suite à l’implication du Président de la République et du Premier ministre nouvellement nommé.

La petite finale, disputée quelques heures plus tôt, a été remporté par la Guinée. Comme en 2015 (contre le Nigeria), les cadets guinéens arrachent la 3e place en battant cette année le Niger par le même score de 3-1.

Le Mali conduira donc la troupe africaine à la Coupe du monde de la catégorie prévue en octobre prochain en Inde. Le Ghana, la Guinée et le Niger sont les autres représentants de l’Afrique à ce mondial U 17. Il faut rappeler que les Aiglonnets sont vice-champions du monde de la catégorie.

A noter que le Mali rejoint au palmarès le Nigeria, le Ghana et la Gambie, les trois autres pays lauréats deux fois de la CAN U17. Mais, notre pays est le premier à avoir remporté le trophée deux fois consécutivement. Il faut noter que c’est notre pays qui avait abrité la toute première édition de cette compétition en 1995.

Le Ghana avait remporté le trophée devant le Nigéria (2e), la Guinée-Conakry (3e) et le Mali avait terminé au pied du podium, à la 4e place. Un accueil triomphal a été réservé par les autorités et le public sportif à la délégation malienne à son retour à Bamako le lundi 29 mai 2017 en début de soirée.

Alphaly

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER