Copa America : l’Argentine loupe son entrée en lice contre la Colombie

0

Pour son entrée en lice lors de la Copa America 2019, l’Argentine retrouvait la Colombie à Salvador. Un premier choc dans cette compétition entre le finaliste malheureux et le troisième de la dernière édition. A ce jeu-là, ce sont bien les Cafeteros qui ont été les meilleurs en s’imposant 2-0 face aux coéquipiers de Lionel Messi.

Trois ans après sa défaite en finale de la Copa America Centenario face au Chili (0-0/4-2 aux tirs au but), l’Argentine faisait son retour dans la plus ancienne des compétitions internationales mettant aux prises des pays. Et pour cette 46e édition de la Copa America, l’Albiceleste retrouvait la Colombie. Un gros morceau pour la bande de Lionel Messi puisque les Cafeteros restaient notamment sur une médaille de bronze lors du dernier tournoi. Pour ce choc, Lionel Scaloni faisait des choix forts avec un 4-4-2 offensif où Giovanni Lo Celso et Angel Di Maria prenaient les couloirs. L’axe de l’attaque étant occupé par Lionel Messi et Sergio Agüero. De son côté, Carlos Queiroz présentait un 4-2-3-1 avec un trio alléchant derrière Radamel Falcao, soit Juan Cuadrado, James Rodriguez et Luis Muriel.

Le match démarrait tambour battant entre les deux formations et les contacts se multipliaient très vite au cœur du jeu. Virevoltant, Juan Cuadrado recevait de nombreux coups dès les premières secondes. Bien en place, la Colombie se montrait sérieuse, mais passait tout près d’encaisser le premier but. Lionel Messi délivrait un long ballon dans le dos de la défense pour Sergio Agüero. Seul à l’entrée de la surface, il était toutefois devancé par David Ospina. Néanmoins, la sortie approximative du gardien colombien lui laissait la possibilité de marquer. Finalement, Stefan Medina se jetait pour sauver les Cafeteros (7e). Dans la foulée, Luis Muriel devait laisser sa place sur blessure à Roger Martinez (14e). On pensait voir une Colombie plonger suite à cette entame compliquée, mais l’équipe de Carlos Queiroz a répondu de bien belle manière.

Tout juste entré en jeu, Roger Martinez manquait de peu l’ouverture du score (16e). Lancé côté droit, Juan Cuadrado centrait fort vers le premier poteau et trouvait Radamel Falcao dos au but. Ce dernier remisait en retrait pour Roger Martinez qui voyait sa frappe contrée en corner. Juste après, James Rodriguez centrait fort vers le point de penalty et Roger Martinez voyait sa tête passer à gauche des buts de Franco Armani (18e). La Colombie poussait et Radamel Falcao récupérait un ballon sur la droite de la surface argentine. Son centre en retrait pour James Rodriguez était parfait, mais Nicolas Otamendi revenait bien pour concéder le corner (30e). Bien dans son match, la Colombie se frayait une nouvelle occasion par Roger Martinez côté droit. Le centre à ras de terre de ce dernier trouvait Radamel Falcao dont la frappe était contrée (40e). Dans le temps additionnel, Wilmar Barrios offrait une dernière occasion à la Colombie dans ce premier acte d’une lourde frappe qui se dérobait (45e +2).

David Ospina a écœuré les attaquants argentins

Au retour des vestiaires, Leandro Paredes se distinguait très vite par une lourde frappe plein axe suite à une belle remise de Giovani Lo Celso (46e). La Colombie tentait de remettre les mêmes ingrédients qu’en première période, mais l’Argentine se réveillait enfin. Tout d’abord, Lionel Messi se distinguait par un petit festival dans la surface adverse. Wilmar Barrios intervenait parfaitement pour contenir la Pulga (55e). Dans la foulée, Leandro Paredes déclenchait une lourde frappe côté droit, mais tombait sur un grand David Ospina auteur d’une belle horizontale (59e). Lionel Messi avait ensuite une possibilité sur corner, mais échouait encore une fois sur un excellent David Ospina (62e). L’Argentine poussait de plus en plus et Sergio Agüero centrait fort côté gauche vers le second poteau. Le joueur de Manchester City trouvait son partenaire de club Nicolas Otamendi dont la tête était repoussée d’une claquette par David Ospina. Lionel Messi suivait, mais plaçait le ballon à droite des buts (66e).

L’Argentine avait laissé passer sa chance et la Colombie sortait du bosquet pour piquer au vif son adversaire. Côté droit, James Rodriguez décidait de basculer le jeu sur l’aile gauche. Une magnifique transversale pour Roger Martinez qui prenait la mesure sur Renzo Saravia avant d’ajuster Franco Armani d’une lourde frappe sur la droite du but (1-0, 71e). Une réalisation qui permettait à la Colombie de prendre le dessus psychologiquement sur son adversaire. Si l’Argentine avait la maîtrise du ballon, la Colombie tuait le match avec froideur. Côté gauche, Roger Martinez lançait Jefferson Lerma dont le centre fort devant le but trouvait Duvan Zapata. L’attaquant de l’Atalanta ajoutait sa pierre à l’édifice (2-0, 86e). Solide, la Colombie tenait bien et s’impose 2-0. Une magnifique entame pour les Cafeteros qui pourront se qualifier en cas de victoire mercredi prochain face au Qatar. Pour l’Argentine en revanche, il faudra réagir dés jeudi contre le Paraguay.

Source: http://www.footmercato.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here