Finale de la Coupe de l’intégration : Sikasso remporte la 4ème édition

1

Dans le cadre de promotion de la paix, de l’intégration et de la cohésion sociale, un tournoi de football a été organisé entre les différentes régions du Mali. Cette Coupe, qui en est à sa 4ème édition, est dotée du trophée Abdrahamane Ben Maouloud et a regroupé Bamako, Koulikoro, Ségou, Gao et Mopti.

Son coup d’envoi symbolique a été donné par le Premier ministre, Chef du gouvernement, Moussa Mara. Disputée au Stade Ouezzin Coulibaly vendredi dernier, la finale de cette 4ème édition mettait à l’affiche l’équipe de Sikasso et celle de Koulikoro.

Rappelons que cette coupe dotée du trophée Abdrahamane Ben Maouloud a débuté le 5 décembre 2014 et était initiée par l’Association des Jeunes Arabes du Mali. Ce fut un match équilibré, mais légèrement dominé par les Sikassois.

Dès la 17ème minute du jeu, les Sikassois ont ouvert le score sur un pénalty transformé par leur numéro 8, Mohamed Diallo, à la suite d’un tir contré par la main du dossard numéro 14 koulikorois, en l’occurrence Joseph Dakouo.

Les deux équipes se sont retrouvées aux  vestiaires avec un avantage de 1 but à 0 en faveur des Sikassois. A l’entame de la seconde mi-temps, les Koulikorois, malgré les nombreux changements effectués, et malgré le fait qu’ils aient appuyé sur l’accélérateur, n’ont pas pu trouver la faille devant une défense homogène, regroupée autour d’un excellent portier, en la personne de N’Golo Traoré.

Le dossard numéro 5 coté sikassois, Mahamadou Touré, a été désigné comme meilleur joueur de ce tournoi, grâce à une maitrise technique parfaite des balles et  de bonnes passes.

Le gardien de but N’Golo Traoré et Touré Mahamadou ont été considérés comme des futures révélations du football malien.

Le referee central Koman Diakité a fait retentir le coup de sifflet final sur ce score inchangé à l’avantage des Sikassois. Cette 4ème édition a donc particulièrement brillé du côté du Kénédougou.

Aux dires du Directeur Général d’AMZ, une société de commerce général, dont le PDG est le Président d’honneur de la Jeunesse Arabe du Mali, Abdrahamane Ben Maouloud, cette coupe consiste à réunir la jeunesse malienne, autrement dit les 8 régions du Mali, de Kayes à Kidal, pour l’inviter à se donner la main pour un Mali debout, un et indivisible.

Elle consiste aussi à permettre de découvrir de nouveaux talents et à apprendre le vivre-ensemble comme des frères et des sœurs. Il a en plus rappelé que le sport en général est un facteur de cohésion et d’intégration sociale, susceptible d’instaurer la paix et l’entente, d’où la nécessité d’organiser une telle compétition.

Placé sous le signe de la cohésion sociale et d’un Mali un et indivisible, ce tournoi mérite d’être immortalisé. Il est à souligner que le finaliste malheureux a bénéficié de la somme de 150 000FCFA, de 5 sacs de riz et de 5 cartons de thé, tandis que le vainqueur a obtenu 375 000FCFA, 5 sacs de riz et 5 cartons de thé.

Adama Bamba

 

         

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.