Forum de la presse : « la crise au sein de la fédération de football malien est devenu un conflit d’intérêt personnel… », dixit le ministre des sports, Housseini Amion Guindo

0

Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo était l’invité de l’émission dénommée ”Forum de la presse” le mardi 29 décembre 2015, à la Maison de la presse, au cours de laquelle il a parlé sur la crise qui persiste au sein de football malien ; les enjeux les acquis réalisés par le monde sportif en 2015. Sur le plateau de l’enregistrement il était accompagné à cet effet par le journaliste, Seydou Baba Traoré de l’Ortm ; et autres journalistes, Bakary Cissé dit Bakssi et Ibrahim Zie Coulibaly.

Pendant une heure, à travers des questions des journalistes sur plateau, le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, a eu le temps « de mettre les points sur les i ». Le ministre a précisé que son département ne gère pas seulement le football « Mon département a 33 fédérations dans les différentes disciplines sportives dont celle du football.

Par rapport à la crise qui a trop durée et fragilisée le football en 2015, le ministre des Sports Guindo estimera que les recommandations de pôle de la médiation doivent être une issue favorable pour la solution définitive. « On a espoir aujourd’hui car les protagonistes de deux côtés  ont  accepté les recommandations de la médiation. Et pourtant il a eu un moment les deux cotés disaient non aux recommandations de la médiation, donc un refus catégorique » a-t-il annoncé. Pour sa position dans cette crise le ministre Guindo dira qu’il est neutre. « Aucun acte, aucune preuve ne prouvent que je suis dans un camp. Et aucun texte ne dit que le ministre des sports doit trancher pour donner la sentence » a-t-il éclairé. Mais, à l’en croire, cette crise est devenue un conflit d’intérêt, donc il est temps que chacun mette le Mali au dessus de son ego personnel et son intérêt personnel. Avant d’indiquer que  la force restera à l’État « Si cette crise posera des actes des conséquences sur l’ordre publique ou au détriment de l’État à ce moment l’État interviendra pour régler à sa façon. Pare ce qu’entre l’État et la Fédération il y a de délégation de pouvoir. Donc la loi de l’État autorise de retirer son mandat à la fédération… ».

Le ministre des Sports Guindo a déclaré que le football malien est financé à 80% par l’État. « Ce qu’on gagne ensemble on ne peut pas gagner ça en division » a laissé entendre le ministre Guindo. Et, il terminera cette émission en rappelant les réalisations positives acquises pendant l’année 2015 dans le monde sportif.

Seydou Karamoko KONÉ

 

PARTAGER