Match Amical MALI-LITUANIE : 3-1 : Les Aigles étalent une séduisante aisance technique

0

Face à la Lituanie, mardi à la Courneuve, les Aigles du Mali, vainqueurs (3-1) ont fait preuve d’une grande capacité de réaction et de gestion de match. Ils ont emballé la partie ou cassé le rythme à leur guise. De bon augure pour la suite des éliminatoires de la Can-2008.

Les Aigles n’ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout d’une sélection lituanienne enthousiaste, mais pas assez percutante. Les protégés de Jean-François ont gagné (3-1) cette rencontre amicale internationale disputée mardi dernier à Courneuve, dans la banlieue parisienne. Et, ce, malgré l’absence de joueurs comme Frédéric Oumar Kanouté, Drissa Diakité et Mamadi Sidibé.

Djilla et ses poulains sont pourtant entrés timidement dans la partie en bouclant les 20 premières minutes sans une seule action d’éclat. C’est après la demi-heure de jeu qu’ils trouvent l’ouverture du score avec Seydoublen, très opportuniste, à la réception d’un bon centre d’Adama Tamboura. Malheureusement, les Lituaniens remettent les pendules à l’heure profitant de la passivité de la défense malienne, restée statique. Le portier Maha est surtout beaucoup à reprocher sur cette égalisation parce qu’il est resté figé en croyant certainement que la balle allait sortir.

On craignait alors que les Aigles ne retombent dans leurs travers. Loin de là, peu de temps après avoir pris ce but, Mamadou Diallo déboule sur le flanc gauche et centre pour Djilla qui catapulte la balle au fond des filets adverses. Le plus beau était à venir. Juste avant la pause, Souleymane Diamouténé récupère le cuir et adresse une longue et précise passe à Mad Diallo. D’une pittoresque aile de pigeon, l’attaquant nantais met le ballon dans sa course, évite la sortie rageuse du portier lituanien et marque dans le but vide.

Talon d’Achille

La seconde mi-temps commence sur des chapeaux de roue avec Dramane Traoré « Rivaldo », rentré à la place de Bassala Touré, qui a été à deux doigts de saler l’addition. Malgré la rentrée de Cheick Murtala Diakité et du revenant Vincent Doukantié, notre équipe nationale ne réussira pas à corser l’addition. Il faut aussi reconnaître que face à des adversaires résignés sur leur sort, l’envie n’était plus là.

Ce match amical a en tout cas permis à l’encadrement technique de réunir presque toute son équipe. La revue de troupe, avant l’important Mali-Bénin du 25 mars à Bamako, a comblé les attentes sur le plan du jeu. Les Aigles ont fait montre d’une insolente aisance technique, d’une grande solidarité, voire complémentarité. Ils ont aussi fait preuve d’une grande capacité de réaction et de gestion de match. Ils ont emballé la partie ou cassé le rythme à leur guise.

Toutefois, si l’attaque et le milieu rassurent par leur sérénité, la défense n’a pas encore une assise solide. Elle donne souvent des sueurs froides. Curieusement, le coach n’a pas fait de remplacement dans ce secteur. N’empêche que les Aigles ont beaucoup séduit lors de cette rencontre amicale. Et toute la nation prie qu’il en soit de même le 25 mars prochain contre les Ecureuils du Bénin.

Moussa Bolly

Composition des Aigles du Mali :

Gardien : Mahamadou Sidibé

Défenseurs : Adama Coulibaly, Cédric Kanté, Souleymane Diamouténé et Adama Tamboura

Milieux : Mahamadou Diarra, Seydou Kéita (puis Vincent Doukantié), Soumaïla Coulibaly (puis Cheick Murtala Diakité) et Djibril Sidibé.

Attaquants : Mamadou Diallo et Bassala Touré (puis Dramane Traoré)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER